Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un Mandanda monstrueux qualifie l'OM ! - Débrief et NOTES des joueurs (Caen 0-0 OM, 1-3 tab)

Par Romain Rigaux - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 03/01/2016 à 23h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Réduit à dix en seconde période, l'Olympique de Marseille est parvenu à se qualifier pour les 16es de finale de la Coupe de France sur la pelouse de Caen (0-0, 1-3 tab) grâce à un énorme Mandanda qui a réalisé plusieurs parades et repousse trois tentatives caennaises lors de la séance des tirs au but.

Un Mandanda monstrueux qualifie l'OM ! - Débrief et NOTES des joueurs (Caen 0-0 OM, 1-3 tab)
Mandanda n'a rien laissé passer ce soir

Comme il y a un an face à Grenoble, l'Olympique de Marseille a disputé la séance de tirs au but dans son 32e de finale de la Coupe de France. Mais cette fois-ci, l'OM s'est qualifié sur la pelouse de Caen (0-0, 1-3 tab). Les Marseillais peuvent remercier un Mandanda ultra-décisif dans cette rencontre !

Des Marseillais bousculés et peu inspirés...

Dès l'entame de la rencontre, les Marseillais avaient beaucoup de mal à contenir les assauts des Caennais qui profitaient des bons débordements de Bessat et Rodelin pour s'offrir des situations dangereuses sur des centres. Sur son banc, Michel était furieux de voir son équipe bougée et incapable de produire du jeu durant le premier quart d'heure. Batshuayi se retrouvait souvent isolé devant, alors que Barrada et Ocampos avaient trop tendance à décrocher dans l'axe plutôt que de passer par les côtés. Les Marseillais s'offraient donc très peu d'occasions...

...mais Mandanda veille au grain

En revanche, le SMC profitait de chaque contre pour apporter le danger mais les hommes de Patrice Garande manquaient parfois de précision dans le dernier geste tandis que Mandanda s'employait pour repousser les tentatives de Yahia et Delort. Alors que seule une puissante volée de Diarra sur corner inquiétait réellement un Vercoutre vigilant, il fallait une parade énorme de Mandanda avant la mi-temps sur une frappe de Bessat pour éviter aux Olympiens de regagner les vestiaires avec un but de retard.

Rekik voit rouge, l'hécatombe à gauche pour l'OM...

Au retour des vestiaires, les Marseillais étaient bien en place et les Caennais ne parvenaient plus à développer leur jeu. Alors que l'OM semblait même prendre légèrement l'ascendant, les Phocéens étaient réduits à dix après l'expulsion de Rekik pour un tacle en retard sur Féret qui filait seul au but. A dix contre onze, l'affaire se compliquait pour Marseille qui perdait en plus Mendy sur un claquage. Son remplaçant De Ceglie ne restait lui que dix minutes sur la pelouse puisqu'il devait céder sa place après un choc tête contre tête avec Delort. Quelle soirée...

Mandanda, El Fenomeno !

Ocampos achevait un peu plus Michel en loupant totalement une balle de match dans les dernières minutes ! Sur le bord du terrain, le coach olympien se demandait comment son joueur pouvait rater une telle occasion... Les deux équipes devaient alors disputer la prolongation et l'OM tenait bon malgré son infériorité numérique. La décision se faisait alors durant la séance de tirs au but et Mandanda repoussait les tentatives de Féret, Ben Youssef et Bessat pour qualifier Marseille !

La note du match : 6,5/10

On a assisté à un match très plaisant avec du rythme et de nombreuses actions. Si le rythme a logiquement baissé en fin de match et durant la prolongation, le suspense est resté total jusqu'à la séance des tirs au but. Le carton rouge de Rekik et les blessures pour l'OM ont rendu le scénario de ce match encore un peu plus incertain.

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Steve Mandanda (9/10)

Le gardien marseillais a qualifié l'OM à lui tout seul ! Après une belle intervention sur une tentative de Yahia, le capitaine de l'OM a dû s'employer sur deux tirs surpuissants de Delort et réalise une parade exceptionnelle face à Bessat. Décisif dans le match, le capitaine marseillais l'a aussi été durant la séance de tirs au but en repoussant trois des quatre tentatives caennaises. Il était infranchissable ce soir !

CAEN :

Rémy Vercoutre (6) : le gardien caennais a réalisé un match sérieux avec notamment des arrêts sur une volée de Diarra puis sur tir de Batshuayi. Malheureusement, il n'est pas décisif durant la séance des tirs au but.

Dennis Appiah (6) : le latéral droit caennais a réalisé un bon match. Rigoureux défensivement, il a aussi réalisé plusieurs montées intéressantes.

Syam Ben Youssef (5,5) : le défenseur caennais a parfois eu quelques oublis sur les courses des attaquants marseillais dans son dos, mais il s'est montré solide dans les duels.

Alaeddine Yahia (6) : l'ancien Lensois a livré un beau duel avec Batshuayi et il a souvent pris le dessus physiquement sur le Belge. Il a également réalisé deux très bons retours sur des tacles inspirés.

Chaker Alhadhur (5,5) : rarement inquiété dans son couloir gauche, il a passé une soirée relativement sereine.

Nicolas Seube (4,5) : parfois un peu trop esseulé dans son rôle de sentinelle, il était dépassé lorsque les Marseillais étaient en nombre dans l'axe. Remplacé à la 82e par Jordan Adéoti (non noté).

Ronny Rodelin (5) : bien présent en première période sur son côté, l'ancien Lillois a participé au bon début de match de son équipe. Puis il s'est peu à peu éteint au fil de la rencontre. Remplacé à la 112e par Jordan Nkololo (non noté).

Julien Féret (6,5) : le capitaine caennais a rendu une bonne copie. Véritable chef d'orchestre de cette formation, il a alterné le jeu court et long pour poser des problèmes aux Marseillais. C'est lui qui provoque l'expulsion de Rekik alors qu'il filait seul au but. Il voit sa tentative repoussée par Mandanda sur le poteau lors de la séance des tirs au but.

Anthony Delaplace (5) : l'ancien Lillois a eu un peu de mal à peser dans l'entrejeu. Il aurait pu se projeter vers l'avant plus souvent, notamment lorsque l'OM s'est retrouvé réduit à dix. Remplacé à la 106e par Jean-Victor Makengo (non noté).

Vincent Bessat (6,5) : l'ancien Nantais a réalisé un bon match. Très précieux sur les côtés, il a sans cesse proposé des solutions par ses appels et n'a pas hésité à provoquer balle au pied.

Andy Delort (6,5) : un véritable poison ! L'attaquant caennais est infatigable et n'a cessé de mettre la pression sur les défenseurs marseillais. De 20 ou 35 mètres, il ne se pose pas de question lorsqu'il s'agit d'armer sa frappe surpuissante. Il ne lui manquait qu'un but ce soir.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (9) : lire le commentaire ci-dessus

Javier Manquillo (5) : bousculé défensivement en première période, il a mieux fermé son couloir après la pause. En revanche, son apport offensif est resté insuffisant lorsque l'OM jouait encore à onze.

Nicolas Nkoudou (5) : malgré quelques interventions inspirées, le Camerounais n'a pas toujours respiré la sérénité dans ce match.

Karim Rekik (4) : le Néerlandais a eu du mal face à la mobilité de Delort et il laisse ses coéquipiers à dix après un tacle en retard sur Féret. L'année 2016 commence mal pour le défenseur marseillais...

Benjamin Mendy (5) : en difficulté défensivement et discret offensivement en première période, le latéral marseillais s'est bien repris en seconde période avec plus de présence dans les duels et des débordements intéressants. Malheureusement pour lui, il doit sortir suite à un claquage à la cuisse. Remplacé à la 72e par Paolo De Ceglie (non noté), qui cède sa place à son tour sur blessure après un choc à la tête et remplacé à la 82e par Stéphane Sparagna (non noté).

Lucas Silva (4) : le joueur prêté par le Real Madrid souhaite rester pour convaincre, il devra faire mieux que ce soir. Le Brésilien a rarement pesé dans l'entrejeu avec peu de prises de risques et peu de différences par ses transmissions. Remplacé à la 65e par Rolando (5), auteur d'une entrée sérieuse.

Lassana Diarra (7) : l'OM peut être rassuré, Diarra n'a rien perdu de son talent en 2016. Le milieu de terrain réalise encore une très belle prestation. Actif à la récupération et précieux dans l'entrejeu, il a aussi régalé techniquement avec des dribbles de grande classe, dont une roulette sur Féret, et décoche une superbe volée en première période.

Mauricio Isla (5) : le Chilien s'est bien battu au milieu de terrain en participant activement au pressing. En revanche, il a eu du déchet dans ses transmissions.

Abdelaziz Barrada (4) : placé sur un côté, poste où il n'est pas le plus à l'aise, le Marocain a souvent repiqué dans l'axe et il a tenté de faire des différences par ses passes, pas toujours avec succès... Il offre toutefois une balle de but à Ocampos qui gâche cette offrande en fin de seconde période, et réalise un sauvetage sur sa ligne.

Lucas Ocampos (3) : annoncé possible partant cet hiver, l'Argentin a peut-être définitivement convaincu Michel, agacé par le manque d'efficacité de son attaquant. Malgré une grosse débauche d'énergie, il a souvent fait preuve d'un manque de spontanéité dans la surface adverse. Il réalise aussi un énorme raté en fin de seconde période sur une reprise dévissée alors qu'il était seul au second poteau, puis gâche une grosse occasion durant la prolongation en faisant n'importe quoi...

Michy Batshuayi (4) : souvent isolé devant, l'attaquant belge a parfois donné l'impression de se désintéresser du jeu. S'il réalise une belle percée conclue par une frappe repoussée par Vercoutre, il a tout de même été décevant dans cette rencontre.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
32es de finale de la Coupe de France
SM Caen 0-0 (1-3 tab) Olympique de Marseille (0-0)
Stade Michel-d'Ornano
Arbitre : Jérôme Miguelgorry
Avertissements : Makengo (116e) pour Caen - Nkoulou (44e), Diarra (93e) pour Marseille.
Expulsion : Rekik (62e) pour Marseille

Caen : Vercoutre - Appiah, Ben Youssef, Yahia, Alhadhur - Seube (Adéoti, 82e) - Rodelin (Nkololo, 112e), Féret, Delaplace (Makengo, 106e), Bessat - Delort. Entraîneur : Patrice Garande.

Marseille : Mandanda - Manquillo, Nkoudou, Rekik, Mendy (De Ceglie, 72e) (Sparagna, 82e) - Isla, Diarra, Silva (Rolando, 65e) - Barrada, Batshuayi, Ocampos. Entraîneur : Michel.

Les Marseillais peuvent féliciter Mandanda

Diarra démarre bien 2016

Ocampos a encore déçu







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez moderation@maxifoot.fr



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL


Sondage Maxifoot
Cavani doit-il remplacer Ibrahimovic dans l'axe de l'attaque du PSG ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
L'effectif de rêve
LIGUE 1
saison
2015-16
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB