Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Même avec un Trapp maladroit, Paris est trop fort... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-1 OL)

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 13/12/2015 à 22h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Paris Saint-Germain n'a jamais tremblé face à l'Olympique Lyonnais ce dimanche soir au Parc des Princes et s'impose très largement (5-1). Le PSG s'envole encore un peu plus au classement...

Même avec un Trapp maladroit, Paris est trop fort... - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-1 OL)
Ibrahimovic a inscrit un doublé face à Lyon

Privé de nombreux cadres (Lacazette, Valbuena, Jallet), l'Olympique Lyonnais n'a pas pu rivaliser avec le Paris Saint-Germain (5-1) ce dimanche au Parc des Princes, en clôture de la 18e journée de Ligue 1. Le PSG a fait le nécessaire durant le premier quart d'heure, même si le but de Ferri a légèrement relancé la rencontre, sans vraiment faire trembler une équipe parisienne sûre de sa force.

Paris déroule dans le premier quart d'heure

Face à une équipe lyonnaise trop timide et recroquevillée dans sa moitié de terrain, les Parisiens n'ont pas mis bien longtemps à trouver la faille. Ibrahimovic profitait d'un mauvais renvoi de la tête de Yanga-Mbiwa dans sa surface pour tromper Lopes (1-0, 11e). Apathiques, les Lyonnais se faisaient punir une nouvelle fois cinq minutes plus tard sur un coup franc de Di Maria repris de la tête par Aurier (2-0, 16e). Un match très étrange avec un PSG se baladant face à des Gones totalement absents des débats...

Une nouvelle erreur de Trapp

Cette sensation d'assister à un match bizarre se confirmait avec un but gag sur la pelouse du Parc des Princes. Sur une frappe lointaine de Ferri, Trapp était trop avancé et loupait son intervention, détournant le ballon dans son propre but (2-1, 24e) ! Une réduction de l'écart totalement inespérée pour l'OL, mais le portier allemand avait visiblement déjà enfilé son costume de Père Noël. Derrière, Paris reprenait sa domination mais n'inquiétait plus Lopes jusqu'au retour aux vestiaires.

Cavani met fin au suspense

Après la pause, Lyon pressait plus haut et Paris n'arrivait pas réellement à élever son niveau de jeu. Les hommes de Laurent Blanc montraient même quelques signes d'agacement. Mais Cavani profitait d'un service parfait de Di Maria pour creuser l'écart d'une reprise du tibia (3-1, 61e). La deuxième passe décisive de l'Argentin dans cette rencontre. Et pas la dernière...

Rabiot sifflé, Verratti ovationné

Après six semaines d'absence, Verratti faisait son retour à la compétition et avait le droit à une ovation du Parc des Princes lors de son entrée sur la pelouse. Tout le contraire de Rabiot qui sortait sous les sifflets. Visiblement, les supporters parisiens n'ont pas digéré sa récente sortie médiatique... Ensuite, Ibrahimovic s'offrait son doublé en obtenant un penalty généreux et en se chargeant de le tirer sur la droite de Lopes (4-1, 77e), puis Di Maria délivrait une troisième passe décisive à Lucas (5-1, 90e+1).

Paris a assommé Lyon et semble intouchable dans ce championnat. Avec ce 15e succès de la saison en championnat, les Parisiens creusent l'écart en tête du classement et comptent désormais 17 points d'avance sur Angers et Monaco.

La note du match : 7,5/10

Au vu des 20 premières minutes parisiennes, on pouvait s'attendre à un festival du PSG, avant de croire à un réveil lyonnais suite au but chanceux de Ferri. Finalement, il ne s'est plus passé grand-chose jusqu'à l'heure de jeu avant d'assister au festival parisien tant attendu en début de rencontre avec trois buts en seconde période. Sans forcer mais sérieux et réaliste, Paris a offert cinq buts à ses supporters.

Les buts :

- Pas attaqué au niveau du rond central, Thiago Silva envoie le ballon à l'entrée de la surface. Yanga-Mbiwa rate son intervention de la tête et offre un ballon de but à Ibrahimovic qui trompe Lopes d'une reprise du droit (1-0, 11e).

- Sur un coup franc excentré côté gauche et tiré par Di Maria, Aurier se défait du marquage de Morel et catapulte le ballon au fond des filets d'un coup de boule à bout portant (2-0, 16e).

- Ferri hérite du ballon au milieu de terrain, avance et décoche une frappe du droit aux 30 mètres. Le tir est légèrement dévié par T. Silva et Trapp, trop avancé, détourne le ballon dans ses propres filets (2-1, 24e).

- Après un premier centre repoussé, Di Maria trouve Cavani qui reprend le ballon d'une reprise croisée du tibia gauche. Peu académique mais efficace (3-1, 61e) !

- Ibrahimovic se joue de Bedimo et s'écroule dans la surface après un léger contact. Le Suédois se charge de tirer le penalty et trompe Lopes sur sa droite (4-1, 77e).

- Sur un contre rapide, Di Maria trouve Lucas côté droit. Le Brésilien avance et envoie un missile sous la barre de Lopes (5-1, 90e+1).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Angel Di Maria (8/10)

L'Argentin a encore été décisif dans cette rencontre. Il délivre trois passes décisives à Aurier, Cavani, et Lucas. Il aurait même pu marquer sans un bel arrêt de Lopes. Précieux dans ses transmissions, il a régalé par son toucher de balle, comme sur cette passe subtile pour Aurier au-dessus de Bedimo.

PARIS SG :

Kevin Trapp (3) : le gardien allemand n'a pas eu grand-chose à faire ce soir mais il trouve encore le moyen de se louper en repoussant un ballon dans son but... Sans conséquence pour le gardien parisien qui ne sera sans doute pas menacé par Sirigu malgré cette quatrième erreur de la saison. Il a d'ailleurs été chambré par le public du Parc qui l'a applaudi sur une balle facile à capter.

Serge Aurier (7) : quelle puissance ! Le latéral droit parisien a parfaitement fermé son couloir et il n'a pas hésité à multiplier les montées. Récompensé en marquant le deuxième but parisien.

Thiago Silva (7) : même s'il détourne légèrement la frappe de Ferri sur le but lyonnais, le capitaine parisien a été encore une fois été très bon dans ses interventions. Il a aussi régalé par de longues relances dont une à l'origine de l'ouverture du score.

David Luiz (6) : le défenseur brésilien avait décidé de mettre de l'impact physique ce soir, peut-être même un peu trop puisqu'il a échappé plusieurs fois à un deuxième carton jaune.

Maxwell (6) : il a bien fermé son couloir gauche et s'est montré disponible offensivement. Il obtient le coup franc sur le deuxième but parisien.

Adrien Rabiot (6,5) : encore une fois titulaire au milieu de terrain, il a joué simple en profitant du faible pressing lyonnais. Il est à l'origine du troisième but parisien avec son bon décalage sur Di Maria. Malgré sa bonne prestation, les supporters n'ont pas apprécié sa récente sortie médiatique pour réclamer plus de temps de jeu et il a été sifflé à sa sortie du terrain. Remplacé à la 69e par Marco Verratti (non noté), qui faisait son retour sous l'ovation du Parc après six semaines d'absence.

Thiago Motta (6) : on l'a connu plus présent dans le jeu parisien avec un nombre de ballons touchés inférieur à ses standards en première période. Du mieux après la pause et une bonne présence à la récupération. Remplacé à la 88e par Marquinhos (non noté).

Blaise Matuidi (6) : encore une grosse débauche d'énergie mais on ne l'a pas beaucoup vu se projeter offensivement. Remplacé à la 82e par Lucas Moura (non noté), qui inscrit le quatrième but parisien.

Ángel Di María (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Zlatan Ibrahimovic (7) : Ibrahimovic a fait du Ibrahimovic. Même s'il n'a pas rayonné dans le jeu, le Suédois n'a eu besoin que d'une occasion pour marquer le premier but du PSG. Ensuite, il obtient un penalty généreux et se charge de le transformer pour inscrire un doublé et conforter sa 1ère place au classement des buteurs avec 14 réalisations.

Edinson Cavani (6) : si ses appels dans la profondeur ont souvent posé des problèmes à la défense lyonnaise, l'Uruguayen se montre encore maladroit en perdant un duel face à Lopes avant de rater le cadre quelques minutes plus tard. Heureusement, il se rattrape en seconde période en marquant le troisième but parisien.

LYON :

Anthony Lopes (3,5) : malgré deux arrêts face à Cavani et Di Maria, le gardien lyonnais a vécu un calvaire en prenant cinq buts ce soir...

Rafael (3) : l'ancien défenseur de Manchester United a eu beaucoup de mal à gérer Cavani et Maxwell dans son couloir. Une soirée difficile.

Mapou Yanga-Mbiwa (2) : encore un match très compliqué pour l'ancien défenseur de l'AS Rome. Une déviation ratée qui amène le 1er but parisien, puis il laisse Cavani seul sur le but de l'Uruguayen.

Jérémy Morel (3) : après une glissade qui aurait pu coûter cher sur la première occasion de Cavani, il ne parvient pas à suivre Ibrahimovic sur le premier but parisien et lâche le marquage sur Aurier sur le deuxième. Trop souvent en retard ce soir.

Henri Bedimo (4) : il a tenté comme il a pu de contenir Di Maria et Aurier mais la tâche était trop difficile avec un Grenier pas assez affûté physiquement pour l'aider dans son couloir. Malheureux sur le penalty généreux accordé à Ibrahimovic.

Jordan Ferri (5) : l'un des seuls Lyonnais a avoir imposé un pressing sur ses adversaires en première période. Il réduit l'écart avec un peu de chance mais provoque aussi la faute qui amène le deuxième but parisien. Remplacé à la 88e par Steed Malbranque (non noté).

Maxime Gonalons (4) : le capitaine lyonnais a très peu existé ce soir. Dépassé dans l'entrejeu face aux Parisiens.

Corentin Tolisso (4) : il a pris des coups et il a rarement réussi à faire la différence au milieu. Un match difficile.

Maxwell Cornet (3) : peu en vue offensivement et un repli défensif rarement bénéfique pour son équipe. Remplacé à la 84e par Rachid Ghezzal (non noté).

Claudio Beauvue (3) : souvent esseulé devant, l'ancien Guingampais n'a jamais fait la différence et il n'a pas assez mis la pression sur les défenseurs parisiens pour gêner la relance.

Clément Grenier (3) : on a senti qu'il n'était pas encore à 100% physiquement. Il a peu fait la différence offensivement et n'a pas été en réussite sur ses coups de pied arrêtés. Remplacé à la 72e par Sergi Darder (non noté).

+ Résultats et classement de la Ligue 1 sur Maxifoot.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 5-1 LYON (mi-tps: 2-1) - FRANCE - Ligue 1 / 18e journée
Stade : Parc des Princes - 46.650 spectateurs - Arbitre : R. Buquet

Buts : Z. Ibrahimovic (11e) S. Aurier (17e) E. Cavani (61e) Z. Ibrahimovic (77e, pen.) Lucas Moura (90+1e) pour PARIS SG - J. Ferri (24e) pour LYON
Avertissements : David Luiz (25e), T. Motta (58e), pour PARIS SG - M. Cornet (22e), pour LYON

PARIS SG : K. Trapp - S. Aurier, Thiago Silva, David Luiz, Maxwell - A. Rabiot (M. Verratti, 70e), T. Motta (Marquinhos, 88e), B. Matuidi (Lucas Moura, 82e) - Á. di María, Z. Ibrahimovic, E. Cavani

LYON : Anthony Lopes - Rafael, M. Yanga-Mbiwa, J. Morel, H. Bedimo - J. Ferri (S. Malbranque, 88e), M. Gonalons, C. Tolisso - M. Cornet (R. Ghezzal, 84e), C. Beauvue, C. Grenier (Sergi Darder, 72e)

Ibrahimovic a ouvert le score

Aurier a marqué sur un coup de tête surpuissant

La joie d'Aurier

Trapp va capter le ballon...  et non ça fait but !

La joie des Parisiens...

...contraste avec la déception lyonnaise







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G
but, 17e7Aurier
carton jaune, 25e6David Luiz
>remplacé par Verratti, 70e6,5Rabiot
>remplacé par Marquinhos, 88ecarton jaune, 58e6Motta
>remplacé par Lucas, 82e6Matuidi
but, 11e
but sur pénalty, 77e
27Ibrahimovic
but, 61e6Cavani
but, 24e >remplacé par Malbranque, 88e5Ferri
>remplacé par Ghezzal, 84ecarton jaune, 22e3Cornet
>remplacé par Darder, 72e3Grenier


MASQUER LA PUB