Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Mourinho n'a plus rien à dire, Ronaldo ouvre une brèche sur son avenir au Real, Touré allume les Africains...

Par Amayes Brahmi - Top Declarations, Mise en ligne: le 07/11/2015 à 09h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au menu du Top Déclarations cette semaine, la déclaration d'après-match mythique de Mourinho, Ronaldo laisse planer le doute sur son avenir au Real, Touré critique les joueurs africains, Terry reprend de volée l'un de ses détracteurs... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Mourinho n'a plus rien à dire, Ronaldo ouvre une brèche sur son avenir au Real, Touré allume les Africains...
Mourinho était désemparé après le revers face à Liverpool

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. José Mourinho - «Je n'ai rien à dire. Je n'ai rien à dire. Je n'ai rien à dire. Je suis désolé de n'avoir rien à dire. Les supporters ne sont pas stupides. Non, je ne suis pas inquiet» (BT Sport, 31/10/2015)

Habituellement très loquace, l'entraîneur de Chelsea a surpris tout son monde avec cette déclaration d'après-match après la défaite des siens (1-3) face à Liverpool (voir sa réaction en vidéo). Certains médias britanniques l'ont rebaptisé «The Silent One» .

2. Cristiano Ronaldo - «Partir du Real Madrid ? Pourquoi pas ? Pour l'instant je joue au Real Madrid, mais on ne sait jamais. Vous devez faire ce qui vous rend heureux. Personne ne sait ce qui va se passer demain» (Kicker, 02/11/2015)

La star portugaise a laissé planer le doute sur son avenir au Real Madrid à travers ses propos. Réelle incertitude ou stratégie de communication ? Toujours est-il que le président madrilène, Florentino Perez, n'a guère apprécié cette sortie médiatique et l'a fait savoir à son joueur juste avant l'échauffement précédant le match face au PSG en Ligue des Champions.

3. Yaya Touré - «Les Africains se laissent parfois aller trop vite. Ils sont dans leur monde, ils se croient arrivés, les plus beaux, les plus forts. Mais ils ne comprennent pas qu'il y a encore plein d'autres marches à gravir pour aller jusqu'en haut» (03/11/2015, France Football)

La star ivoirienne de Manchester City sort le lance-flammes et pointe du doigt l'état d'esprit de certains joueurs africains ! Le joueur des Citizens souhaite certainement que ces derniers prennent exemple sur lui...

4. John Terry - «J'encaisse les coups et j'accepte la critique de la part de joueurs qui ont eu une belle carrière. (…) En revanche, quand d'autres joueurs me critiquent alors qu'ils n'ont pas eu de carrière ou qu'ils ont joué à un faible niveau, ça ne m'intéresse pas. Robbie Savage est l'un de ces joueurs» (conférence de presse, 04/11/2015)

En méforme comme l'ensemble de son équipe depuis le début de la saison, John Terry n'a pas apprécié les critiques de l'ancien joueur des Blackburn Rovers,  Robbie Savage, L'emblématique défenseur des Blues montre qu'il maîtrise l'art du tacle sur le terrain mais aussi en dehors.

5. Mauricio Zamparini - «On ne se sauvera pas, car on n'a pas de couilles» (Gazzetta Dello Sport, 31/10/2015)

Le président de Palerme n'a jamais sa langue dans la poche et l'a encore démontré en fustigeant ses joueurs. La formation sicilienne est 16e de Serie A.

6. Ludovic Giuly - «Je me souviens qu'Antoine Kombouaré était furieux après un de ses premiers matchs au Parc en tant que coach du PSG. On avait perdu et, de rage, il a cassé une poubelle dans le vestiaire. Il commençait à mal parler... On s'est approchés avec Greg (Coupet) et Claude (Makelélé) pour lui dire en gros : 'On n'est pas à Valenciennes... On est pères de famille, on va discuter et on va s'arranger.' Du coup, on a discuté et ça s'est arrangé (sourire). Parce que tu ne peux pas tout le temps casser des poubelles, hein !» (L'Equipe, 01/11/2015)

L'ancien international français nous dévoile cette anecdote croustillante sur les débuts du technicien kanak sur le banc parisien en 2009. Cet épisode montre le poids que peuvent avoir les cadres dans un vestiaire.

7. Willy Sagnol - «On n'a pas vu de groupe, d'état d'esprit. On n'a rien vu. C'est parfois mieux de déclarer forfait. Les questions s'accumulent depuis un mois, les réponses sont de plus en plus rares. (…) A chaud, on dit souvent des âneries, demain matin, on aura une longue et franche discussion avec les joueurs» (conférence de presse, 31/10/2015)

Excédé par la défaite (0-2) de Bordeaux sur le terrain du Gazélec Ajaccio, le technicien girondin n'a pas caché son mécontentement.

8. Michel - «On souhaite que Michy marque des buts, mais j'ai écrit une lettre au Père Noël, j'ai commandé un attaquant. Mais si on aborde ce sujet, vous n'allez pas me lâcher lors des prochaines conférences de presse» (conférence de presse, 04/11/2015)

Un Père Noël spécial qui répond certainement au nom de Vincent Labrune…

9. Bernard Lama - «Trapp a rapidement fait la preuve qu'il était au-dessus de Sirigu. Depuis plusieurs années, on avait vu ses limites. On n'a pas besoin d'un gardien qui reste sur sa ligne mais d'un gardien qui soit aussi joueur. Trapp est décisif» (Le Parisien, 02/11/2015)

Est-ce que les paroles de l'ancienne légende du PSG ont porté malheur au gardien allemand ? Toujours est-il que ce dernier a commis une énorme boulette le lendemain lors de la défaite (1-0) face au Real Madrid.

10. Louis van Gaal - «David De Gea nous a sauvés et après cela Michael Smalling nous a également sauvés» (conférence de presse, 04/11/2015)

Le coach de Manchester United est plus à l'aise avec les schémas tactiques qu'avec le prénom de ses joueurs. Chris Smalling peut en témoigner puisque ce n'est pas la première fois que son prénom est écorché par le technicien batave. Ce qui n'empêche pas le défenseur anglais d'être l'un des hommes de base des Red Devils !

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB