Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Bayern en mode rouleau compresseur ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 5-1 Arsenal)

Par Eric Bethsy - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 04/11/2015 à 23h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Battu au match aller à l'Emirates Stadium (2-0), le Bayern Munich n'a fait qu'une bouchée d'Arsenal ce mercredi soir à l'Allianz Arena (5-1) ! Impressionnants, les hommes de Pep Guardiola ont fait un énorme pas vers la qualification pour les huitièmes de finale.

Le Bayern en mode rouleau compresseur ! - Débrief et NOTES des joueurs (Bayern 5-1 Arsenal)
Robert Lewandowski a ouvert le score contre Arsenal.

Incroyable mais vrai, le Bayern Munich restait sur un 0-0 contre l'Eintracht Francfort avant son match retour de Ligue des Champions face à Arsenal. Ajoutez à cela un esprit revanchard après la défaite à l'aller, et vous obtenez une équipe bavaroise surmotivée et déterminée à punir les Gunners !

Et cela s'est vu dès les premières secondes de la partie. Etouffé par un énorme pressing, Arsenal ne parvenait pas à sortir de sa moitié de terrain tandis que les Bavarois étaient beaucoup plus tranchants qu'au match aller. Résultat, le Bayern ne tardait pas à ouvrir le score sur une tête de Lewandowski (1-0, 10e). De quoi provoquer la réaction du club londonien qui pensait égaliser mais le but d'Özil du coude était logiquement refusé (12e) par l'arbitre de surface.

Giroud sauve l'honneur

Dès lors, on ne voyait plus qu'une équipe sur le terrain. Alors même si Cech retardait l'inévitable, Müller doublait la mise grâce à une frappe contrée (2-0, 29e). Mais il en fallait beaucoup plus pour rassasier ce séduisant Bayern qui inscrivait un troisième signé Alaba, auteur d'une superbe frappe dans la lucarne (3-0, 44e) !

Le score était déjà lourd à la pause, alors que Robben entrait en jeu à la 54e minute. Quelques secondes plus tard, le Néerlandais venait alourdir la note pour Arsenal sur son premier ballon (4-0, 54e). Cette fois, les hommes de Pep Guardiola relâchaient la pression, ce qui permettait à Giroud de réduire le score avec un magnifique ciseau (4-1, 69e) ! Mais par fierté, le Bayern tenait à avoir le dernier mot face à son public chambreur avec des "Olé !" qui descendaient des tribunes. Alors Müller inscrivait son deuxième but en fin de match en contre (5-1, 89e).

Score final 5-1 ! Logique compte tenu de la prestation du Bayern quasiment qualifié pour les huitièmes. Quant à Arsenal, la qualification s'éloigne encore un peu plus sachant que l'Olympiakos a battu le Dynamo Zagreb (2-1).

Retrouvez tous les résultats de Ligue des Champions sur Maxifoot en cliquant ici.

La note du match : 8/10

Quelle démonstration du Bayern ! Avec ou sans ballon, les champions d'Allemagne nous ont offert une leçon de football avec des gestes techniques de grande classe. Du spectacle, du rythme, une bonne ambiance et des buts… On en redemande.

Les buts :

- Bloqué par Debuchy et Campbell sur le côté gauche, Coman choisit de remettre en retrait pour Thiago qui centre pour Lewandowski. Couvert par Gabriel, le Polonais ajuste tranquillement sa tête pour tromper Cech (1-0, 10e).

- Sur un dédoublement côté droit, Lahm centre au deuxième poteau pour Coman qui rate sa reprise. Le ballon revient tout de même dans les pieds de Müller dont la frappe contrée par Mertesacker termine au fond des filets (2-0, 29e).

- Après un duel acharné avec Cazorla plein axe, Alaba décoche une superbe frappe enroulée aux 25 mètres pour trouver la lucarne de Cech (3-0, 44e) !

- Toujours sur un dédoublement, cette fois côté gauche, Alaba profite d'un bon ballon de Costa pour centrer au premier poteau à destination de Robben qui fusille Cech (4-0, 54e) !

- Sur un centre de Sanchez, Giroud contrôle de la poitrine dans la surface et enchaîne avec un magnifique ciseau qui ne laisse aucune chance à Neuer (4-1, 69e) !

- Sur un contre mené par Costa, le Brésilien lance Müller légèrement désaxé côté droit. L'Allemand ne se fait pas prier pour gagner son duel contre l'ancien gardien de Chelsea (5-1, 89e).

Les notes des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Douglas Costa 8/10

A gauche, à droite ou dans l'axe, le Brésilien est tout simplement inarrêtable ! Son accélération et ses dribbles ont fait des ravages dans la défense des Gunners. Et pour couronner le tout, il est impliqué dans trois des cinq buts du Bayern. Spectaculaire et décisif.

BAYERN MUNICH :

Manuel Neuer (5,5) : auteur d'une énorme boulette au match aller, le gardien allemand avait sûrement à coeur de se rattraper. Mais il n'en a pas vraiment eu l'occasion, sauf sur la frappe de Cazorla.

Philipp Lahm (6) : constamment en position offensive, le latéral droit a multiplié les dédoublements dangereux. Heureusement pour les Gunners que ses centres n'ont pas toujours trouvé preneur.

Jérôme Boateng (5,5) : grâce à la domination sans partage du Bayern, le défenseur central a touché la majorité de ses ballons dans la moitié de terrain adverse. C'est donc dans un rôle de milieu défensif qu'il a passé un match très tranquille en gagnant facilement ses quelques duels contre Giroud. Remplacé à la 68e par Mehdi Benatia (non noté).

Javi Martinez (5) : dans un rôle de libéro, l'Espagnol n'a que rarement été sollicité. Mais il est concerné sur le but d'Arsenal puisqu'il laisse Giroud réaliser son enchaînement.

David Alaba (7) : quelle activité sur son côté gauche, mais pas seulement ! Car l'Autrichien, capable d'évoluer à plusieurs postes, n'hésite pas à repiquer dans l'axe pour participer à la construction. Ce qui lui a permis d'inscrire un superbe but !

Xabi Alonso (6) : on se répète, mais la qualité de son jeu long est toujours aussi impressionnante. Et à bientôt 34 ans, il a encore le coffre pour exercer le pressing réclamé par Guardiola.

Thiago Alcantara (6,5) : après un premier centre raté, l'ancien joueur du Barça s'est vite repris avec une nouvelle tentative qui a offert le but à Lewandowski. Un exemple de sa justesse technique, même s'il a parfois eu tendance à en faire trop.

Thomas Müller (7) : un match à la Müller. Discret la plupart du temps, l'international allemand sort de sa cachette pour marquer. Et ça marche puisqu'il termine son match avec un doublé.

Douglas Costa (8) : voir commentaires ci-dessus.

Kingsley Coman (6) : titularisé pour ce choc, le Français n'a pas tremblé et s'est même permis de provoquer balle au pied dès que l'occasion se présentait. Et au vu de sa qualité de dribble, Campbell n'avait pas d'autre choix que de venir aider Debuchy à le contenir. Remplacé à la 54e par Arjen Robben (non noté), auteur d'un but sur son premier ballon touché !

Robert Lewandowski (7) : la défense d'Arsenal a beau savoir à quel point le Polonais est dangereux, cela ne l'a pas empêché de se retrouver en position favorable à plusieurs reprises grâce à son intelligence dans le déplacement. Premier buteur de la soirée, il a tout de même profité de la mauvaise remontée de Gabriel. Remplacé à la 71e par Arturo Vidal (non noté).

ARSENAL :

Petr Cech (4) : alors qu'il avait quitté l'Allianz Arena sur une finale de Ligue des Champions remportée face au Bayern avec Chelsea, l'ancien Rennais a vécu un cauchemar avec cinq buts refusés. Pourtant, il a eu le mérite d'avoir repoussé plusieurs tentatives, notamment en première période.

Mathieu Debuchy (3,5) : très peu utilisé depuis le début de la saison, le Français n'avait clairement pas les jambes ce mercredi soir. En conséquence, même si Campbell a tenté de l'aider, il a énormément souffert lors de ses duels face à Coman et Douglas Costa. A noter un gros sauvetage en fin de match sur une action de Robben.

Per Mertesacker (4) : malheureux sur le premier but de Müller, le défenseur central a bien repoussé quelques centres dangereux. Insuffisant pour empêcher sa défense de prendre l'eau.

Gabriel Paulista (3,5) : agressif dans les duels, le Brésilien n'a pas non plus été en mesure d'arrêter les vagues bavaroises. Et surtout pas sur l'ouverture du score du Bayern dont il est à l'origine puisqu'il couvre Lewandowski.

Nacho Monreal (4,5) : pour sa 100e apparition avec Arsenal, le latéral gauche a tenté de mener la révolte de son équipe. Il est à l'origine de plusieurs contres, dont celui qui a amené le but refusé à Özil. Mais défensivement, il fait aussi partie des victimes de Douglas Costa avant que Robben ne vienne en remettre une couche.

Francis Coquelin (5,5) : capable de gratter quelques ballons, le Français a été l'un des rares, si ce n'est le seul, joueur d'Arsenal capable de vite se projeter balle au pied. Il aurait pu délivrer une passe décisive à Cazorla si ce dernier avait été plus adroit dans la finition.

Santiago Cazorla (3) : un match complètement raté pour l'Espagnol, qui a manqué deux occasions franches. Et ce n'était pas beaucoup mieux dans son travail défensif puisqu'il a passé son temps à courir après le ballon sans en voir la couleur… Remplacé à la 87e par Calum Chambers (non noté).

Joel Campbell (4) : percutant en début de match, l'ancien Lorientais s'est de plus en plus éloigné du but adverse au fil des minutes. Il fallait au moins cela pour tenter de neutraliser la doublette Coman-Alaba. Remplacé à la 58e par Kieran Gibbs (non noté).

Mesut Özil (4) : de retour à son meilleur niveau ces dernières semaines, l'ancien joueur du Real Madrid a été étouffé par le pressing du Bayern. Impossible pour lui de s'exprimer. A noter un but inscrit du coude, ce qui n'a pas échappé à l'arbitre de surface.

Alexis Sanchez (4,5) : si le Chilien a été le Gunner le plus dangereux, il a malheureusement disparu au fil des minutes. Pourtant, on ne peut pas dire qu'il s'est arraché en défense… Mais il a au moins eu le mérite de donner la passe décisive à Giroud.

Olivier Giroud (5,5) : voilà le genre de match qu'un attaquant déteste. Souvent esseulé, peu servi, bougé dans les duels, le Français s'est quand même battu jusqu'au bout. Et la récompense est finalement venue avec son superbe but ! Remplacé à la 85e par Alex Iwobi (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Ligue des Champions - 4e journée
Bayern Munich - Arsenal : 5-1 (3-0)
Allianz Arena
Arbitre : Gianluca Rocchi (Italie)
Buts : Lewandowski (10e), Müller (29e , 89e), Alaba (44e), Robben (54e) pour le Bayern, Giroud (69e) pour Arsenal
Avertissements : Özil (12e), Campbell (24e) pour Arsenal

Bayern Munich : Neuer - Lahm, Boateng (Benatia, 68e), Martinez, Alaba - Alonso, Thiago - Müller, Costa, Coman (Robben, 54e) - Lewandowski (Vidal, 71e). Entraîneur : Pep Guardiola.
Arsenal : Cech - Debuchy, Mertesacker, Gabriel, Monreal - Coquelin, Cazorla (Chambers, 87e) - Campbell (Gibbs, 58e), Özil, Sanchez - Giroud (Iwobi, 85e). Entraîneur : Arsène Wenger.

La joie de Thomas Müller

Arjen Robben a marqué sur son premier ballon touché

Alexis Sanchez n'a pas eu beaucoup d'espace pour s'exprimer

Le public de l'Allianz Arena a apprécié le spectacle







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Comprenez-vous que Didier Deschamps ne change pas de position vis à vis de Karim Benzema ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB