Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris poursuit sa moisson sans forcer - Débrief et NOTES des joueurs (Bastia 0-2 PSG)

Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 17/10/2015 à 19h02
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le PSG a conforté sa position de leader en ramenant un succès de Bastia (0-2) samedi, lors de la 10e journée de Ligue 1. Après un premier acte bien triste, cette nouvelle victoire des Parisiens s'est dessinée en seconde période grâce à un doublé d'Ibrahimovic.

Paris poursuit sa moisson sans forcer - Débrief et NOTES des joueurs (Bastia 0-2 PSG)
Zlatan Ibrahimovic a inscrit un doublé

De retour aux affaires après la trêve internationale, le PSG a repris sa marche en avant en ramenant une nouvelle victoire de Bastia (0-2) samedi, lors de la 10e journée de Ligue 1. Toujours invaincus en championnat (8v, 2n), les Parisiens n'en demandaient pas plus, à quatre jours de défier le Real Madrid.

Paris sans génie

Dans un onze remanié avec notamment un trio d'habituels remplaçants (Stambouli, Rabiot, Pastore) au milieu, les Parisiens sont entrés dans la partie sur la pointe des pieds, avec en particulier un déchet technique important. Face à eux, les Corses affichaient du mordant et la volonté d'exploiter chaque coup à fond, mais sans résultat. Il fallait attendre vingt minutes pour assister à la première occasion du match, avec une tête de Pastore à côté.

Au terme d'une première demi-heure très pauvre, Danic profitait d'une mauvaise relance de Sirigu pour se présenter face au but mais l'Italien se rachetait finalement de son erreur. Pas vraiment inquiétés défensivement par ailleurs, les hommes de Blanc ont eu la possession de balle mais ont connu les pires difficultés à se présenter dans la surface adverse (aucun tir cadré) où le gardien Leca a passé une première mi-temps des plus tranquilles.

Brandao et Motta entrent ensemble sur la pelouse...

Après la pause, le PSG est monté d'un étage sur le terrain et a appuyé sur l'accélérateur. Malgré un ou deux contres intéressants, les Corses étaient acculés et le danger se rapprochait sérieusement sur le but de Leca. Ironie du sort, Motta et Brandao entraient sur le terrain à quelques secondes d'intervalle à l'heure de jeu, 14 mois après l'incident entre les deux hommes au Parc (Brandao avait frappé Motta)...

Le PSG débloque la situation avec un but hors-jeu, doublé d'Ibrahimovic

Alors que les supporters gardaient espoir malgré la domination adverse, les Bastiais ont été punis par une reprise d'Ibrahimovic, bien servi par Cavani, lancé en position de hors-jeu par Pastore au départ de l'action (72e, 0-1) ! Rageant pour le Sporting ! Malgré un sursaut d'orgueil des hommes de Printant, le mal était fait et Ibrahimovic encore lui enfonçait le clou sur un centre d'Aurier (83e, 0-2).

La note du match : 5,5/10

Ce match a mis une mi-temps à décoller. Après un premier acte très décevant à tous les niveaux, les Parisiens ont su hausser leur niveau de jeu, collectif et technique, pour prendre l'ascendant sur des Bastiais qui ont fini par craquer. Dommage pour l'équité que le premier but soit entaché d'un hors-jeu.

Les buts

- A trente mètres dans l'axe, Pastore adresse un ballon piqué dans le dos de la défense. Lancé en position de hors-jeu, Cavani réceptionne de la tête et se retrouve excentré côté droit. Leca vient boucher l'angle mais l'Uruguayen sert en retrait pour Ibrahimovic dont la reprise fait mouche. Malheureusement pour Bastia, l'arbitre assistant n'a pas vu le hor-jeus de Cavani ! (72e, 0-1)

- Parfaitement lancé sur le côté droit par Lavezzi lui même trouvé par Pastore, Aurier lève la tête à l'entrée de la surface et centre en retrait pour la reprise croisée imparable d'Ibrahimovic dans le petit filet opposé. (83e, 0-2)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Javier Pastore (7/10)

Après un premier acte assez discret à l'image de son équipe, il a appuyé sur l'accélérateur après la pause. A l'origine de toutes les offensives en seconde mi-temps, avec par exemple une louche avisée sur le premier but, et un décalage pour Lavezzi à une touche de balle sur le second. Sa touche technique a fait mal à Bastia.

BASTIA :

Jean-Louis Leca (5) : il ne peut rien sur les deux buts et a réussi un bel arrêt à l'heure de jeu face à Cavani.

Gilles Cioni (5) : un match relativement tranquille sur son côté où il a su contenir Lucas. Peu en vue offensivement.

Sébastien Squillaci (5) : plusieurs bonnes interventions dans l'axe. Sa responsabilité n'est pas engagée sur les deux buts.

Mathieu Peybernes (5) : un match correct en charnière où il a repoussé le danger à plusieurs reprises.

Julian Palmieri (4) : héros la saison passée à Furiani face au PSG, il n'a pas récidivé. Au contraire, s'il a réussi quelques tacles, il a vu Aurier lui passer sous le nez de nombreuses fois sans parvenir à le stopper.

Seko Fofana (3,5) : il a fait ce qu'il a pu dans la bataille du milieu mais n'a pas réussi à prendre le dessus. Il a aussi manqué de lucidité à la 59e en tirant au dessus du but alors que Danic était décalé à ses côtés.

Yannick Cahuzac (3,5) : il a réussi une superbe débordement sur l'aile droite en début de match. A part ça, il a surtout souffert dans l'entrejeu et n'est pas passé loin du rouge. Averti à la 47e pour un croc en jambe sur Lucas, il a ensuite asséné un coup de coude violent au Brésilien à l'heure de jeu...

Sadio Diallo (3) : pointe haute du milieu à trois bastiais, il a tenté quelques accélérations, mais sans résultat. Remplacé à la 61e par Brandao (non noté) qui n'a jamais pu se mettre en bonne position.

Axel Ngando (4) : à l'image d'une frappe complètement manquée en première mi-temps, il n'a jamais inquiété Sirigu. Une envie de bien faire mais trop léger pour passer la défense parisienne. Averti à la 38e pour un tacle jugé dangereux sur Ibrahimovic.

Gaël Danic (3) : après avoir asséné une grosse semelle sur Pastore après seulement 40 secondes qui méritait largement un jaune, il a finalement été averti à la 29e pour une faute moins dangereuse. S'il a réussi quelques passes intéressantes, il a surtout eu le plus grand mal à contrer les montées d'Aurier.

Floyd Ayité (3) : bien pris par la charnière adverse, il n'a pas existé sur le front de l'attaque.

PARIS :

Salvatore Sirigu (5) : de retour dans les buts en l'absence de Trapp blessé, il a commis une erreur de relance qui a offert une occasion à Danic mais il a su se rattraper en s'interposant face au Bastiais. Un match des plus tranquilles par ailleurs.

Serge Aurier (7) : après un début de match mitigé avec notamment une mauvaise relance latérale à la 8e, il a multiplié les appels et les débordements sur l'aile droite. Récompensé de ses nombreux efforts par une passe décisive.

Marquinhos (6) : un match solide dans l'axe où il a bien contenu les quelques incursions adverses.

Thiago Silva (6) : défensivement très propre, il a laissé peu d'espace aux attaquants venus dans sa zone et a en outre réussi une superbe passe en profondeur pour la tête de Pastore à la 20e.

Maxwell (5) : discret en début de match, il s'est signalé par une montée saignante à la 40e. Un match sans difficulté pour lui, durant lequel il n'a pas beaucoup forcé. Remplacé à la 86e par Layvin Kurzawa (non noté).

Benjamin Stambouli (4,5) : un match sans grande envergure devant la défense. Remplacé à la 61e par Thiago Motta (non noté) qui a montré le chemin qui lui reste à parcourir en s'imposant dans les duels et en relançant son équipe à merveille grâce à sa technique impeccable.

Adrien Rabiot (6) : une bonne prestation dans l'entrejeu où il a su s'imposer au fil du match en faisant parler sa puissance dans les duels. Intéressant en relais, il a aussi réussi une bonne tête cadrée à l'heure de jeu.

Javier Pastore (7) : lire ci-dessus.

Lucas (3,5) : de bons jaillissements et accélérations notamment en première mi-temps, mais que de déchet, techniquement ou dans ses choix ! Remplacé à la 73e par Ezequiel Lavezzi (non noté), impliqué sur le deuxième but avec une bonne ouverture pour Aurier.

Edinson Cavani (5) : invisible en première mi-temps, il a signé une bonne reprise de volée à la 60e pour le premier tir cadré du PSG. S'il n'a pas réussi son meilleur match de la saison loin de là, il a toutefois délivré la passe décisive sur le premier but sur lequel il est toutefois hors-jeu au départ.

Zlatan Ibrahimovic (6,5) : après une première mi-temps très timide avec notamment un coup-franc hors cadre, un tir dévissé et une reprise à côté, il a finalement marqué ses 111e et 112e buts sous le maillot parisien en se retrouvant au bon endroit au bon moment. Pas du très grand Zlatan, mais du Zlatan décisif au final.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de Ligue 1 en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 10e journée
Sporting Club Bastia - Paris Saint-Germain : 0-2 (0-0)
Stade Armand Césari
Arbitre : Lionel Jaffredo
But : Ibrahimovic (72e, 83e)
Avertissements : Danic (29e), Ngando (38e), Cahuzac (47e) - Pastore (43e)

Bastia : Leca - Cioni, Squillaci, Peybernes, Palmieri - Diallo (Brandao, 61e), Ngando, Cahuzac, Danic - Fofana, Ayité. Entraîneur : Ghislain Printant.

Paris : Sirigu - Aurier, Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell (Kurzawa, 86e) - Rabiot, Stambouli (Motta, 61e), Pastore - Lucas (Lavezzi, 73e), Ibrahimovic, Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.

Pastore lance Aurier, les deux Parisiens ont pesé sur le résultat

Ibrahimovic félicité après son premier but

Ibrahimovic frappe et marque son second but

Ici face à Marquinhos, Ayité n'est jamais passé

 

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB