Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lyon : Aulas demande à la Ligue de taper fort sur l'OM !

Par Romain Rigaux - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 14/10/2015 à 16h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La Commission de discipline de la LFP étudiera ce jeudi les incidents survenus lors du dernier Marseille-Lyon (1-1). Alors que l'OM espère avoir purgé sa sanction face à Angers, le président lyonnais Jean-Michel Aulas attend de grosses sanctions.

Lyon : Aulas demande à la Ligue de taper fort sur l'OM !
Aulas ne veut pas faire de cadeau à l'OM de Labrune

Du côté de Marseille, dirigeants et supporters retiennent leur souffle en attendant le verdict de la Ligue de football professionnel (LFP) concernant les incidents survenus lors du dernier Marseille-Lyon (1-1), le 20 septembre, avec des jets de projectiles qui avaient notamment provoqué l'arrêt du match pendant de nombreuses minutes. C'est ce jeudi que la Commission de discipline de la LFP annoncera les sanctions définitives.

Aulas réclame des «sanctions exemplaires»

Et le président lyonnais Jean-Michel Aulas ne veut pas faire de cadeau à son adversaire. Le patron de l'OL espère de grosses sanctions pour l'OM. «Il faut des sanctions exemplaires, a lancé Aulas à l'occasion d'une conférence de presse téléphonique ce mercredi. La preuve, Vincent Labrune a déjà réglé sur le papier ses relations avec les groupes de supporters mais les sanctions doivent contribuer à éliminer ce type d'incidents gravissimes car nous avons joué dans un stade où il n'y avait pas de sécurité, où les joueurs ont été en danger dans un match à la fin duquel le meilleur ne l'a pas emporté.»

Des propos qui n'arrangeront pas les relations entre les deux présidents alors que Vincent Labrune est persuadé que son homologue lyonnais a envenimé la situation avec ses déclarations ces dernières semaines, selon RMC. Le président phocéen s'est d'ailleurs confié à la radio française. «Je le répète, nous condamnons les jets de bouteilles, mais il n'y a eu ni envahissement de terrain, ni blessé, ni mort. Il faut savoir ramener les choses à leur juste proportion» , s'est emporté le patron de l'OM.

L'OM a préparé sa défense

Incidents minimisés d'un côté, climat de «guerre civile» de l'autre, la Ligue va devoir trancher. Toujours selon RMC, les dirigeants marseillais ont préparé leur défense avec un dossier reprenant toutes les sanctions prononcées pour ce type d'incidents lors des saisons précédentes. Les Phocéens estiment aussi que la LFP devrait les féliciter d'avoir rapidement réagi en discutant notamment avec les groupes de supporters pour reprendre la main sur la commercialisation des abonnements et assurer une meilleure sécurité.

Ainsi, Marseille espère avoir purgé sa sanction avec le huis clos partiel lors de la réception d'Angers (1-2), le 27 septembre, et la direction olympienne encaisserait mal de nouvelles sanctions. D'ailleurs, Labrune affirme se présenter «on ne peut plus serein» devant la commission. Un rendez-vous auquel ne participera pas Aulas alors qu'il est convoqué pour ses propos d'après match, au même titre que son homologue marseillais.

Aulas la «victime»

«Je ne vois pas en quoi devrais-je être sanctionné. Les propos que j'ai tenus étaient en réponse à ceux du président de l'OM. Si on se met à sanctionner les victimes, alors, nous ne sommes pas sortis de l'auberge» , a lancé JMA. Alors que Labrune s'était notamment interrogé sur des décisions arbitrales trop souvent sifflées en faveur de ses rivaux, Aulas avait qualifié le président phocéen de «guignol» . Visiblement, les tensions ne sont pas près de s'apaiser entre les deux clubs...

Que vous inspirent les propos d'Aulas et de Labrune ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB