Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le TOP déclarations de la semaine - N°25
Par Aurélien Avigliano - Top Declarations, Mise en ligne: le 26/01/2006 à 19h19
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Maxifoot a retenu 10 déclarations considérées comme les plus intéressantes, pertinentes ou originales de la semaine. Au programme, un large écho des affaires de corruption ayant émaillées l'actualité. Mais pas seulement…

Ajaccio se réveille…

Franck Ribéry (joueur de l'OM) - «On est complètement passé à travers… On s'est fait marcher dessus par une bonne équipe d'Ajaccio, qui a gagné tous les duels ou presque» .

Voilà des propos pour le moins originaux. Il faudrait même dépoussiérer les archives du «TOP déclarations de la semaine» et remonter assez loin dans le temps pour trouver la trace d'un discours similaire. Les Corses n'avaient plus gagné depuis le 10 septembre dernier (c'était face à Nancy, 1-0). Un gouffre. Trois jours après une prestation indigeste à… Nancy en Coupe de la Ligue (0-1), les hommes de José Pasqualetti ont donc vaincu le signe indien (3-1 face à l'OM). Oui, mais voilà, pour se sortir de l'ornière, ils vont devoir confirmer ce regain de forme. Leur prochain rendez-vous nous en dira beaucoup plus sur leurs possibilités. A cette occasion, les Corses se déplaceront. Mais devinez où ? A Nancy, bien sûr !

L'homme qui sifflait à l'oreille des Parisiens...

Mario Yepes (joueur du PSG), après la défaite à Nice (0-1) - «quand Ederson frappe, avec deux ou trois joueurs, nous avons entendu un coup de sifflet. On a pensé qu'il y avait une faute en notre faveur ou que le corner était à retirer. Je n'ai pas marqué Traoré, j'ai laissé jouer. Mais à la fin, ça fait but ! Nous nous sommes fait piéger» .

Le PSG n'y arrive toujours pas. Le second déplacement de Guy Lacombe sur le banc parisien s'est soldé par une nouvelle défaite (1-0). A la fin du match, les joueurs de la capitale étaient très énervés. La cause ? Un coup de sifflet provenant du kop niçois, qui a conduit Mario Yepes et ses coéquipiers à s'arrêter de jouer. Pas de chance. Car entre temps, Sammy Traoré a surgi et délivré le stade du Ray (1-0). On jouait la 88e minute. Un coup de sifflet dévastateur, en somme. En tout cas, il a énormément fait jaser du côté du camp des Loges. Et il se pourrait bien qu'il résonne encore longtemps dans certaines têtes parisiennes…

Lyon : un supporter de plus pour les "Gones"

Claudio Caçapa (défenseur de l'OL) - «J'ai malheureusement un claquage à la cuisse gauche. (…) Je vais tout faire pour être disponible le plus vite possible. En attendant, je suis devenu un vrai supporter» .

A y regarder de plus près, on s'aperçoit que Claudio Caçapa a un ratio «matchs joués/matchs ratés» proche de l'équilibre. Le joueur a en effet cumulé les pépins physiques. Ses malheurs ont débuté le 30 août 2003 face à Guingamp. Cette année là, le Brésilien manquera 32 matchs. En octobre 2004, il est victime d'un terrible tacle du Strasbourgeois Keita. Et c'est encore 26 matchs qui s'envolent pour le défenseur central. Cette fois-ci, les médecins de l'OL ont évalué son indisponibilité à six semaines. Caçapa suivra donc des tribunes le double affrontement face au PSV Eindhoven en Champions League. Alors Claudio, virages ou présidentielles ?

Henry, l'homme qui valait des millions

Thierry Henry (joueur d'Arsenal) - «Quoi qu'il arrive, mon choix ne se fera pas en fonction du salaire» .

Depuis plusieurs semaines, l'avenir de Thierry Henry défraye la chronique. Et délie les bourses. Les révélations de la presse espagnole, qui assimile peu à peu le transfert du Gunner à un match Barça-Real, ne font qu'ajouter de l'huile sur le feu. Pour mettre toutes les chances se son côté, Arsenal vient de proposer au Français une offre que le manager du club, Peter Hill-Wood, a qualifié de «fantastique» dans le Daily Star. Thierry Henry recevrait un salaire hebdomadaire de 180 000 euros en prolongeant son bail Outre-manche. Sur 5 ans, l'international tricolore empocherait près de 48 millions d'euros. Qui dit mieux ?

Angleterre : le dernier combat d'Eriksson

Brian Barwick (directeur général de la FA) - «La FA et Sven ont pensé qu'il était important de clarifier son avenir. C'est mieux pour tout le monde dans le football anglais. Il y a eu beaucoup de choses dites autour de cette affaire ces derniers mois. C'était important de régler tout cela» .

La route de Sven Goran Eriksson est toute tracée. Si elle ne le conduira pas forcément vers un sacre, le 9 juillet prochain, elle le mènera à coup sûr vers la sortie. Lui, qui n'était pas contre une reconduction jusqu'en 2010, entame ses derniers mois à la tête de la sélection britannique. Depuis quelques semaines, de nombreuses personnalités demandaient le départ du Suédois. La côte de popularité de ce dernier est en effet entachée par plusieurs scandales orchestrés par des tabloïds anglais. Y a t-il eu un cheikh de trop pour la fédération anglaise ?

CAN : l'argent, toujours l'argent…

Claude Le Roy (sélectionneur de la RD du Congo) - "Je suis scandalisé par ces pratiques sordides. Mes joueurs sont dérangés jour et nuit pas de véritables rapaces, qui ne pensent qu'à l'argent. J'essaie de mettre en garde mes joueurs, de les pousser à penser au jeu. Je leur explique qu'en faisant leurs preuves, ils pourront augmenter leur valeur. Mais vous savez, quand vous gagnez 20€ de primes de match dans votre championnat, et qu'à côté de ça, vous entendez des gens parler de sommes astronomiques, ça peut facilement vous monter à la tête. Ça explique qu'on puisse péter les plombs, comme l'a fait Mputu ».

Trésor Mputu a beau être un joyau, il n'a pas supporté la pression. Face à l'Angola (0-0), la perle rare du Congo a asséné un violent coup de pied dans les bijoux de famille de Kali. L'arbitre a bien entendu expulsé le fautif, laissant le Congo à dix pendant 72 minutes. Mais cela n'a pas empêché la sélection de Claude Le Roy de se rapprocher du jackpot. A savoir, une précieuse qualification pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations. Une vraie perle ! N'en déplaise à certains agents peu scrupuleux…

Quel avenir pour le Togo ?

Winny Dogbatse (vice-président de la fédération togolaise de football) - " Nous avons mis Sheyi Adebayor et Stephen Keshi face à leurs responsabilités. Il n'est pas question de laisser s'installer la moindre discorde dans nos rangs. Notre statut de néo-mondialiste nous confère l'obligation d'être exemplaire sur et en dehors des terrains ".

Le clash entre Emmanuel Adebayor et Stephen Keshi remonte au week-end dernier. A quelques mois de la coupe du Monde, il a mis la fédération togolaise face à un choix draconien. Conserver le sélectionneur et se priver des services du Gunner ? Ou se mettre à la recherche d'un nouvel entraîneur à cinq mois de la grande échéance ? L'élimination prématurée du Togo lors de la CAN semble privilégier la seconde hypothèse. Reste à savoir maintenant si les relations entre les deux hommes vont s'améliorer. Dans ce cas, une nouvelle collaboration n'est pas à exclure. Car la perspective du Mondial peut aider à adoucir les moeurs… Si, si !

Samedi noir pour l'OM

Jean-Jacques Eydelie (ancien joueur de l'OM) - " Pour les dirigeants de l'OM, tricher était devenu une seconde nature. Il fallait que les choses leur échappent le moins possible ".

Bernard Tapie (ancien président de l'OM) - " Eydelie a fait le tour de tous mes anciens joueurs et collaborateurs pour faire du chantage, en leur disant : si vous me donnez pas de fric, je me venge. Aujourd'hui il sort un article qui n'a pour seul objectif que de me nuire ".

Arsène Wenger (entraîneur Arsenal) - " Ce sont des choses que je savais, que beaucoup de gens savaient. On parle ici de la pire période qu'a connu le football français. Il était gangrené de l'intérieur par l'influence et les méthodes de Tapie à Marseille. (...) Ce qu'Eydelie dit rejoint tout ce que les gens pensaient. J'avais essayé d'alerter. Pour qu'on fasse attention. Je ne pouvais rien prouver. C'était très dur. À l'époque, on vivait dans le sentiment de la corruption et du dopage. Il n'y avait rien de pire que savoir que les dés étaient pipés ".

Dur samedi pour l'OM. Outre la déconvenue ajaccienne (1-3), l'OM a été secoué par les virulentes déclarations de Jean-Jacques Eydelie. Pas facile de démêler le vrai du faux dans cette affaire… (Lire par ailleurs notre Débat du Jeudi).

Corruption : le foot amateur tient aussi son affaire…

Claude Courgey (président de Besançon) - " Quelqu'un de l'entourage du club savoyard m'a contacté pour m'apporter les preuves d'irrégularités commises lors du match Croix-de-Savoie-Tours. Des preuves solides. J'en suis resté sur le c… Maintenant, il faut que la justice fasse son travail. Mais croyez-moi, c'est obligé que ça tombe. Et les joueurs vont devoir passer à table, ou alors, c'est à désespérer ! "

Jo Dupraz (entraîneur Croix de Savoie) - " On va contre-attaquer pour rétablir rapidement la vérité. On envisage de porter plainte pour diffamation ".

Yvon Augustin (dirigeant attaché à l'équipe fanion du Tours FC) -" On tombe des nues. On ne peut être qu'interloqué et on va suivre l'évolution de cette affaire ".

Mensonges et trahisons. Sur fond de lutte intestine au sein du club savoyard, cette nouvelle affaire va faire jaser. Le président du RC Besançon a en effet porté plainte contre X pour corruption. Selon lui, le match Croix-de-Savoie – Tours (2-1) aurait été truqué. Quatre joueurs tourangeaux se seraient ainsi partagés 12 000€. Au bout du compte, Croix de Savoie s'est maintenu en National alors que Besançon a été relégué en CFA. Il y'a de l'eau dans le gaz. Et cela à tous les étages !

Corruption (2) : l'actu s'est donnée un thème !

" News of the world «indique que Sven Goran Eriksson aurait accusé une» laborieuse équipe de Premier League " d'être " la pire pour les pots-de-vin». Le Suèdois aurait parlé d'une seconde équipe où «l'on paye beaucoup trop cher certains joueurs en raison d'accords illégaux avec les agents» . Enfin, le sélectionneur parle dans le média britannique du manager d' «une des plus célèbres équipes anglaises» , qui serait impliqué dans une «arnaque» au sujet d'un transfert.

Décidément, cette semaine est bel à bien à placer sous le sceau de la corruption. Malheureusement, on va dire. Pourvu que cela change…

A la semaine prochaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Croyez-vous que l'OM va tenir la cadence et finir sur le podium à l'issue de la saison ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB