Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Espagne : Piqué parle trop, Sergio Ramos le remet à sa place...

Par Romain Rigaux - Actu Espagne, Mise en ligne: le 09/09/2015 à 11h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Avec sa prise de position en faveur de l'indépendance de la Catalogne et ses récents propos sur le Real Madrid, Gerard Piqué alimente les débats en Espagne. Après la victoire de la Roja face à la Macédoine (1-0), mardi soir, Sergio Ramos a tenu à rappeler à son coéquipier en sélection qu'il devait surveiller ses propos.

Espagne : Piqué parle trop, Sergio Ramos le remet à sa place...
Ramos et Piqué coéquipiers en sélection, rivaux en club...

Gerard Piqué (28 ans) fait décidément beaucoup parler de lui en Espagne ces derniers jours. Sa prise de position en faveur de l'indépendance de la Catalogne a provoqué la colère d'une partie du pays. Ce qui avait obligé son sélectionneur Vicente Del Bosque et plusieurs de ses coéquipiers en sélection, comme Andrés Iniesta et Sergio Ramos, à voler à son secours cette semaine.

Ramos défend puis enfonce Piqué

«Lorsqu'il tacle et qu'il mouille le maillot, cela prouve qu'il est concerné et qu'il aime ce maillot» , avait notamment assuré Sergio Ramos avant le match face à la Macédoine comptant pour les éliminatoires de l'Euro 2016. Mais ses sorties répétées contre le Real Madrid ont aussi beaucoup de mal à passer chez les supporters madrilènes. Et sur ce point-là, le Merengue se montre moins compréhensif.

Si Sergio Ramos avait défendu Piqué lundi, le défenseur du Real Madrid a tenu un tout autre discours sur son coéquipier en sélection mardi soir après la victoire de la Roja en Macédoine (0-1). «On connaît tous la rivalité qu'il y a entre le Real Madrid et le Barça. Ses dernières déclarations n'aident pas du tout» , a lancé Ramos dans des propos relayés par le quotidien espagnol AS.

Le chambrage des Madrilènes ne passe pas...

«En conférence de presse avant le match, j'ai déjà dit que ça n'aide pas, qu'on soit d'accord ou pas, mais que ça ne nous surprend pas venant de lui. On fait tous des erreurs, moi le premier. Chacun doit assumer ses erreurs» , a-t-il indiqué, avant de conclure : «Moi, je n'aurais jamais l'idée de penser à quelqu'un d'autre que mes coéquipiers ou mes proches quand je fête quelque chose. Quand tu es dans un tel état de bonheur, parfois tu perds un peu le contrôle...»

Ses derniers propos font référence à la phrase lancée par Piqué après la victoire du Barça face au FC Séville en Supercoupe d'Europe (5-4). «Allons fêter ça les gars, qu'on fasse chier les Madrilènes» , s'était réjoui le Barcelonais. Preuve tout de même que toutes les tensions ne semblent pas totalement apaisées dans le vestiaire de la Roja entre Madrilènes et Barcelonais...

Que pensez-vous des propos de Sergio Ramos ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans l'espace «Publiez un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB