Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le FC Séville entre dans l'histoire - Débrief et NOTES des joueurs (Dnipro 2-3 Séville)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Europa League, Mise en ligne: le 27/05/2015 à 22h51
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le FC Séville, tenant du titre, inscrit encore son nom au palmarès de la Ligue Europa après une belle victoire 3-2 contre le Dnipro Dnipropetrovsk en finale. Le club espagnol est désormais le plus titré dans cette compétition.

Le FC Séville entre dans l'histoire - Débrief et NOTES des joueurs (Dnipro 2-3 Séville)
La joie de Krychowiak, premier buteur sévillan.

Au terme d'un match riche en rebondissements, le FC Séville s'est adjugé une nouvelle Ligue Europa en dominant le Dnipro Dnipropetrovsk en finale ce mercredi à Varsovie, en Pologne (3-2).

Après un début de match à leur avantage, les Espagnols se faisaient surprendre sur la première offensive adverse. Après avoir remisé pour Matheus, Kalinic voyait le ballon lui revenir et le propulsait de la tête au fond des filets (1-0, 7e). Une superbe action du duo Kalinic-Matheus. Malgré l'ouverture du score de son équipe, Markevych, très concentré, restait de marbre sur son banc. Les Sévillans partaient alors à l'assaut du but adverse. Et après avoir été mis en échec par Boyko, Krychowiak avait un peu plus tard davantage de réussite sur sa frappe à ras de terre dans la surface (1-1, 28e).

Bacca lauréat

A force de plier, les Ukrainiens finissaient donc logiquement par craquer. Le Stade National de Varsovie explosait une nouvelle fois peu après quand Bacca, après s'être joué de Boyko, donnait l'avantage au tenant du titre (1-2, 31e). Dans la foulée, Rico devait sortir une magnifique parade pour empêcher Konoplyanka d'égaliser. Mais juste avant le repos, le portier de Séville devait s'avouer vaincu sur le coup franc de Rotan (2-2, 44e). Une première période complètement folle à Varsovie.

Au retour des vestiaires, le rythme retombait un peu et Séville reprenait sa domination. A force de reculer, les Ukrainiens finissaient par encaisser un nouveau but, oeuvre de Bacca, encore lui (2-3, 73e). Son 6e de la saison dans cette Ligue Europa. Alors que la fête était belle, le Stade National se glaçait soudain à la 88e minute quand Matheus s'écroulait sur la pelouse. Un silence terrible apparaissait alors jusqu'à la sortie du joueur du Dnipro sur civière couvert par des applaudissements nourris. Plus de peur que de mal sans doute pour le Brésilien, victime un peu plus tôt d'un choc tête contre tête avec Trémoulinas.

Réduit à dix, la messe était dite pour les Ukrainiens. Avec cette victoire, le FC Séville remporte la 4e Ligue Europa (2006, 2007, 2014, 2015) de son histoire et s'offre un ticket pour la prochaine Ligue des Champions. Jamais une équipe n'avait remporté 4 fois cette C3. Héros du match, Bacca terminait la rencontre en larmes sur le banc.

La note du match : 7,5/10

On a assisté à une finale de Ligue Europa très spectaculaire à Varsovie avec cinq buts à la clé, dont quatre en première période. Même si on a eu très peur lors de cette 88e minute quand Matheus s'est écroulé sur la pelouse.

Les buts

- Sur un long ballon, Kalinic dévie de la tête pour Matheus. Celui-ci remet pour le buteur du Dnipro qui trompe Rico de la tête (1-0, 7e).

- Sur un corner sévillan, la défense du Dnipro ne parvient pas à se dégager. Dans la surface, Krychowiak reprend du droit à ras de terre et égalise (1-1, 28e).

- Sur une superbe passe de Reyes, Bacca part dans le dos de la défense, se joue de Boyko avant de glisser la balle au fond (1-2, 31e).

- Sur un coup franc aux 20 mètres, Rotan, sans élan, parvient à glisser le ballon au-dessus du mur et à tromper Rico (2-2, 44e).

- Parfaitement servi par Vitolo, Bacca frappe en force du gauche dans la surface et trompe Boyko (2-3, 73e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Carlos Bacca (8/10)

Auteur d'un doublé, le Colombien a encore pesé de tout son poids au sein de cette attaque du FC Séville. Peu d'occasions franches, mais deux buts à l'arrivée, il a parfaitement rempli son contrat ce soir. Remplacé à la 82e minute par Kevin Gameiro (non noté), qui n'a pas eu le temps de s'illustrer.

FC DNIPRO DNIPROPETROVSK :

Denys Boyko (4) : soirée compliquée pour le portier du Dnipro qui n'aura pas su être décisif avec trois buts encaissés.

Artem Fedetskiy (4) : il a vécu un match assez compliqué sur son côté droit, les remuants Banega, Vitolo et Reyes lui donnant du fil à retordre.

Douglas (4) : deux fois, Bacca passe dans l'axe entre Cheberyachko et lui. Deux buts à l'arrivée. Dur.

Yevhen Cheberyachko (4) : la même mais à l'envers. Deux fois Bacca passe entre Douglas et lui. On connaît la suite.

Leo Matos (6) : il avait de sérieux clients face à lui mais il s'en est globalement bien sorti sur son côté gauche. Très combatif.

Jaba Kankava (4) : rapidement averti, il a dû faire attention à ne pas trop s'engager par la suite. Un match compliqué. Remplacé à la 85e minute par Yevhen Shakhov (non noté).

Valeriy Fedorchuk (4) : il a fait ce qu'il a pu au milieu de terrain mais aura du mal à mettre le pied sur le ballon. Remplacé à la 68e minute par Roman Bezus (non noté), vite averti et pas en mesure de solidifier le milieu de terrain ukrainien.

Matheus (6) : passeur décisif pour Kalinic en début de match, il s'est fait remarquer sur son côté droit. Il quitte la pelouse sur une civière en fin de rencontre après nous avoir fait très peur en s'écroulant, mais probablement en raison d'un choc tête contre tête un peu plus tôt avec Trémoulinas.

Ruslan Rotan (6) : combatif au milieu, il relance surtout son équipe en fin de première période en faisant preuve de malice sur coup franc.

Yevhen Konoplyanka (6) : auteur de plusieurs mouvements intéressants sur son côté gauche, il est tout proche de trouver la lucarne de Rico sur une belle frappe enroulée en première période.

Nikola Kalinic (6) : il réalise un travail énorme sur le premier but de son équipe qu'il inscrit à la 7e minute. Plus discret ensuite. Remplacé à la 78e minute par Evgen Seleznov (non noté), qui n'a pas eu le temps de s'illustrer.

FC SEVILLE :

Sergio Rico (5) : s'il sort un bel arrêt sur une frappe enroulée de Konoplyanka, il n'est en revanche pas exempt de tout reproche sur le coup franc victorieux de Rotan.

Aleix Vidal (6) : actif sur son coté droit, il a très souvent tenté d'apporter des solutions à ses partenaires. Pas étonnant que le FC Barcelone pense à lui pour succéder à Daniel Alves.

Daniel Carriço (6) : averti en deuxième période, le Portugais a tout de même été sérieux et appliqué en défense centrale. Un match propre globalement.

Timothée Kolodziejczak (5) : battu au duel par Kalinic en début de match, il débute de la pire des façons cette finale. Mais il a su hausser son niveau par la suite pour afficher davantage de solidité.

Benoît Trémoulinas (5) : l'ancien Stéphanois se fait manger d'entrée par Matheus, passeur décisif pour Kalinic. Mais il s'est bien repris par la suite, maîtrisant son couloir gauche.

Stéphane Mbia (6) : l'ancien Marseillais a été solide au milieu de terrain. Le Camerounais a gagné pas mal de duels en imposant sa puissance physique.

Grzegorz Krychowiak (7) : l'ancien Rémois a comme d'habitude été très actif dans l'entrejeu. Il restera surtout dans l'histoire de cette finale comme le premier buteur de Séville.

José Antonio Reyes (6) : après une belle première période, marquée notamment par une jolie passe décisive pour Bacca, il a baissé un peu de pied après le repos. Remplacé à la 58e minute par Coke (non noté), venu épauler sa défense.

Ever Banega (7) : intéressant à la construction du jeu, l'Argentin a été à l'origine de bon nombre de mouvements dangereux de son équipe. Remplacé à la 87e minute par Vicente Iborra (non noté).

Vitolo (7) : actif au milieu de terrain, il est récompensé de ses bonnes intentions par une passe décisive pour Bacca sur le but victorieux.

Carlos Bacca (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats de la Ligue Europa sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue Europa / Finale
FC Dnipro Dnipropetrovsk 2-3 FC Séville (2-2)
Stade National de Varsovie (Pologne)
Arbitre : M. Martin Atkinson (Angleterre)
Buts : Kalinic (7e), Rotan (44e) pour Dnipro ; Krychowiak (28e), Bacca (31e, 73e) pour Séville
Avertissements : Kankava (17e), Bezus (70e, Rotan (75e) , Leo Matos (83e) pour Dnipro ; Krychowiak (45e+2), Daniel Carriço (62e), Bacca (74e) pour Séville

FC Dnipro Dnipropetrovsk : Boyko - Fedetskiy, Douglas, Cheberyachko, Leo Matos - Kankava (Shakhov, 85e), Fedorchuk (Bezus, 68e) - Matheus, Rotan (cap.), Konoplyanka - Kalinic (Seleznov, 78e). Entraîneur : Myron Markevych.

FC Séville : Rico - Aleix Vidal, Daniel Carriço, Kolodziejczak, Trémoulinas - Krychowiak, Mbia - Reyes (cap.) (Coke, 58e), Banega (Iborra, 87e), Vitolo - Bacca (Gameiro, 82e). Entraîneur : Unai Emery.

Kalinic ouvre le score pour Dnipro

La joie de Krychowiak après son but égalisateur

Bacca donne très vite l'avantage à Séville

Le coup franc victorieux de Rotan

La joie des Ukrainiens après le but de Rotan

Bacca, le héros du match

Les Sévillans soulèvent le trophée pour la 4e fois de leur histoire







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quelle piste offensive étudiée par l'OM jusqu'à présent vous séduit le plus ?

Marcus Thuram (Guingamp)
Patrick Schick (AS Rome)
Dario Benedetto (Boca Juniors)
Salomon Rondon (WBA)
Gaëtan Laborde (Montpellier)
Fernando Llorente (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB