Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris écarte Marseille de la course au titre - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-3 PSG)

Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 05/04/2015 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Mené deux fois au score sur un doublé de Gignac, le PSG a réussi un grand coup en s'imposant à Marseille (2-3) dimanche, en clôture de la 31e journée de Ligue 1. Ce succès lui permet de reprendre la tête du classement et de distancer l'OM...

Paris écarte Marseille de la course au titre - Débrief et NOTES des joueurs (OM 2-3 PSG)
L'OM sonné après le troisième but du PSG

Avec désormais cinq points de retard sur le PSG après sa défaite concédée dimanche soir lors du choc au sommet de la 31e journée de Ligue 1, l'OM a sans doute fait une croix sur ses derniers espoirs de titre. Si les Parisiens ont empoché une très belle victoire, ils ont en revanche perdu David Luiz et Motta sur blessure !

Devant plus de 65 000 supporters surexcités (un record) et un superbe tifo bleu et blanc qui recouvrait les quatre tribunes, les joueurs ont pénétré dans le cratère du Vélodrome pour en découdre. Dès les premières minutes, les vingt-deux acteurs ont affiché une grande application et détermination. Les premiers tacles marseillais (Ayew et Romao) étaient appuyés et le premier frisson survenait avec un contre de Pastore qui manquait le cadre de peu.

David Luiz se blesse, Gignac fait chavirer le Vélodrome

Après un premier quart d'heure équilibré, les Parisiens très calmes prenaient possession du ballon et perturbaient les plans de Bielsa qui avait imposé un marquage individuel tout terrain à ses joueurs et s'agitait le long du terrain pour replacer ses disciples ! Un pari risqué face aux techniciens du PSG. Pendant un temps, les Olympiens pensaient d'ailleurs plus à leur positionnement qu'à jouer...

Mais le match allait finalement basculer sur un centre de Payet pour la tête de Gignac (30e, 1-0), dans une ambiance phénoménale ! Quelques secondes plus tard, David Luiz se claquait sur une charge de Gignac ! Deuxième coup dur pour le PSG ! Et pourtant. Dans la foulée, Matuidi trouvait la lucarne de Mandanda d'une frappe à seize mètres (35e, 1-1) qui refroidissait légèrement l'ambiance...

Le match prenait une nouvelle dimension et alors que les Parisiens commençaient à ronronner, Gignac faisait de nouveau chavirer le stade en remportant son duel face à Sirigu (43e, 2-1). Euphorique, l'attaquant olympien poussait ensuite le gardien à une claquette difficile... A la technique du PSG (finalement peu dangereux), l'OM répondait avec de l'intensité dans les duels et une grosse débauche d'énergie. Le match tenait toutes ses promesses !

Paris renverse le match en deux minutes 

Après la pause, Paris revenait avec plus de mordant et sur un coup-franc manqué d'Ibrahimovic, Marquinhos se trouvait à point nommé pour égaliser (49e, 2-2). Deux minutes plus tard, Morel sous la pression d'Ibrahimovic trompait Mandanda (51e, 2-3) ! La douche froide pour les Marseillais , quel rebondissement ! Et comme il fallait bien une polémique, une main (involontaire et difficile à siffler) de Marquinhos dans sa surface n'était pas sifflée peu après...

Motta et Cavani blessés eux aussi, rouge pou Ayew après le match !

Malgré ce fait de jeu, les Olympiens étaient à la limite de la rupture et Pastore passait tout près du KO. Après un léger coup de mou, l'OM est pourtant reparti à l'attaque mais les meilleures occasions demeuraient parisiennes en contre, avec notamment un tir puissant sorti brillamment par Mandanda. Dans les dernières minutes, le PSG a terminé à dix après la sortie sur blessure de Motta qui se tenait lui aussi derrière la cuisse (tandis que Cavani avait lui aussi dû quitter le terrain plus tôt pour une petite douleur). Et après le coup de sifflet final, Ayew écopait d'un second jaune synonyme de rouge pour des propos tenus envers l'arbitre ! 

La note du match : 8/10

Ambiance, enjeu, rivalité, joueurs alignés... Tous les ingrédients étaient réunis pour assister à un grand match. Et grand match il y eut. Magnifique même, avec un très beau spectacle, des buts et des rebondissements. Superbe.

Les buts

- Depuis l'angle gauche de la surface, Gignac adresse une transversale sublime pour Payet. Ce dernier lui remet d'un centre enroulé au second poteau. Arrivé lancé, Gignac saute au dessus de Marquinhos pour catapulter le ballon de la tête au fond des filets. Irruption au Vélodrome ! Et quel une-deux... (30e, 1-0)

- Servi à l'entrée de la surface côté gauche, Matuidi feinte la frappe du gauche devant Dja Djedje et déclenche un tir enroulé du droit vers la lucarne opposée. Mandanda se détend et touche le ballon qui fait trembler les filets avec l'aide du poteau. Quelle réaction parisienne dans une ambiance qui s'est légèrement refroidie... (35e, 1-1)

- Romao vient au pressing sur Pastore, lui chipe le ballon et lance immédiatement Gignac dans la profondeur. Couvert par Silva au départ de l'action, l'attaquant marseillais a tout le temps de venir fixer Sirigu et l'ajuster d'un tir croisé du droit. (43e, 2-1)

- Ibrahimovic se charge d'un coup-franc à l'angle gauche de la surface et glisse au moment de sa frappe. Le ballon est repoussé involontairement par Fanni dans les pieds de Marquinhos qui fusille Mandanda à bout portant. (49e, 2-2)

- Pastore s'échappe côté gauche et centre à ras de terre. Sous la pression d'Ibrahimovic, Morel manque son dégagement et trompe Mandanda impuissant ! Encore beaucoup de réussite pour Paris et incroyable retournement de situation en seulement quelques secondes ! (51e, 2-3)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Blaise Matuidi (8/10)

Quelle énergie ! Si un joueur possède plus de poumons que la moyenne, c'est bien lui. Il a fourni une quantité d'efforts incroyables de la 1ère à la dernière minute, en défense, au milieu et en attaque où il a marqué le premier but de son équipe d'une frappe du droit, son mauvais pied...

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6,5) : malgré les trois buts encaissés, il est à créditer d'un bon match avec plusieurs parades inspirées. Il n'est pas loin non plus de sortir le tir de Matuidi sur le premier but.

Brice Dja Djedje (4) : au marquage de Matuidi, il a évidemment souffert étant donné la prestation de ce dernier. Il s'est beaucoup dépensé mais a perdu le fil au fur et à mesure que le match avançait.

Rod Fanni (5) : il remet involontairement le ballon sur Marquinhos sur le deuxième but. Il a remporté des duels mais a aussi souffert par moments. Averti à la 23e pour un tacle en retard sur Ibrahimovic

Jérémy Morel (4) : au marquage d'Ibrahimovic, il a mis un gros coup derrière la tête de son équipe en marquant contre son camp. L'OM ne s'en est pas remis et lui non plus.

Benjamin Mendy (5) : au marquage de Verratti, il a d'abord bien tenu et s'est souvent projeté dans le couloir gauche, avant de baisser de pied en seconde période.

Alaixys Romao (6) : averti dès la 9e pour une semelle sur Pastore sur lequel il a exercé un marquage individuel, il est à l'origine du deuxième but de l'OM avec un bon pressing et s'est bien battu dans l'ensemble.

Mario Lemina (4) : appelé à remplacer Imbula, il a souffert de la comparaison. Imprécis offensivement, il a eu du mal à fermer l'accès dans l'axe défensivement.

Florian Thauvin (4) : il a manqué de justesse technique et n'a pas suffisamment pesé sur les débats. Visiblement encore un peu tendre pour ce genre de rendez-vous. Remplacé sous quelques sifflets à la 63e par Lucas Ocampos (non noté) qui s' qui s'est jeté sur les ballons, mais sans réussite.

Dimitri Payet (5) : imprécis dans ses tirs, il n'a pas porté l'OM comme il en a l'habitude, malgré sa passe décisive pour Gignac.

André Ayew (6) : il a débuté par un tacle les deux pieds en avant sur Verratti qui méritait le jaune. Très remonté, il a souvent contesté les décisions arbitrales. Il a fourni beaucoup d'efforts des deux côtés du terrain. Averti à la 54e pour un tacle en retard sur Silva, il a reçu un second jaune après le coup de sifflet final pour des mots envers l'arbitre ! Remplacé à la 71e par Romain Alessandrini (non noté).

André-Pierre Gignac (7,5) : détermination, agressivité, efficacité, leadership et un doublé à la clé. Grosse prestation de l'avant-centre marseillais qui avait une grande rage de vaincre. Remplacé à la 71e par Michy Batshuayi (non noté).

PARIS :

Salvatore Sirigu (5,5) : Gignac l'a fait souffrir avec deux buts encaissés, puis une tête qu'il a très bien claquée. Plus tranquille après la pause, malgré quelques interventions - mais plus faciles - à réaliser.

Marquinhos (6,5) : il se fait manger sur le premier but. Passé dans l'axe après la sortie de Luiz, il s'est ensuite bien rattrapé avec de bonnes interventions défensives et un but marqué qui a relancé son équipe.

Thiago Silva (6) : il est mal aligné sur le deuxième but de Gignac. Pour le reste, il a fourni une belle prestation avec de nombreux duels remportés.

David Luiz (non noté) : après une première demi-heure assez sereine, il a été victime d'un claquage derrière une cuisse lors d'un contact avec Gignac. Un coup dur à l'heure où le PSG entame un véritable marathon. Combien de temps sera-t-il absent ? Remplacé à la 35e par Gregory Van der Wiel (5,5) qui n'a pas fait de vagues.

Maxwell (5,5) : il s'est assez peu aventuré offensivement mais a bien bloqué son couloir défensivement. Un match appliqué.

Thiago Motta (6,5) : il s'est blessé à une cuisse en fin de match. Avant cela, il avait réussi une belle prestation devant sa défense où il a bien tenu Payet, et à la relance avec justesse.

Marco Verratti (7) : étonnement calme contrairement à ses habitudes, il a éclairé l'entrejeu parisien de sa lucidité, de sa capacité à ressortir le ballon proprement et à la transmettre à ses coéquipiers dans de bonnes conditions. Averti à la 65e pour un tacle les deux pieds en avant.

Blaise Matuidi (8) : lire ci-dessus.

Javier Pastore (7) : le premier à l'offensive, il a eu deux grosses occasions mais a à chaque fois manqué le cadre de peu. Il a surtout distillé des merveilles de passes et créé des brèches dans la défense marseillaise. Averti à la 45e pour un accrochage sur Romao. Remplacé à la 82e par Adrien Rabiot (non noté).

Edinson Cavani (3) : absent des débats, il n'a rien produit offensivement. Touché à une cuisse, il a été remplacé à la 52e par Ezequiel Lavezzi (non noté) qui n'a pas été plus en verve.

Zlatan Ibrahimovic (4) : s'il est présent sur les 2e et 3e buts du PSG, il a longtemps erré sur le terrain, perdant un nombre considérable de ballons et ne pesant pas sur le jeu.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de Ligue 1 en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue 1 / 31e journée
Olympique de Marseille - Paris Saint-Germain : 2-3 (2-1)
Stade Vélodrome
Arbitre : Ruddy Buquet
Buts : Gignac (30e, 43e) - Matuidi (35e), Marquinhos (49e), Morel (51e csc)
Avertissements : Romao (9e), Fanni (23e), Ayew (54e, 90e+6) - Pastore (45e), Verratti (65e)
Exclusion : Ayew (90e+6)

Marseille : Mandanda - Dja Djedje, Fanni, Morel, Mendy - Romao, Lemina - Thauvin (Ocampos, 63e), Payet, Ayew (Alessandrini, 71e) - Gignac (Batshuayi, 71e). Entraîneur : Marcelo Bielsa.

Paris : Sirigu - Marquinhos, Thiago Silva, David Luiz (Van der Wiel, 33e), Maxwell - Verratti, Motta, Matuidi - Pastore (Rabiot, 82e), Ibrahimovic, Cavani (Lavezzi, 59e). Entraîneur : Laurent Blanc.

Le superbe tifo marseillais

Gignac a lancé le match de la tête

Toute la hargne de Matuidi après son but

Mais Gignac a remis ça...

Marquinhos a égalisé sur le coup franc d'Ibrahimovic

Morel s'est trompé de cible







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
PSG-Bayern, qui va se qualifier ?

Qualification du PSG
Qualification du Bayern Munich
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB