Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Bleus corrigent le tir - Débrief et NOTES des joueurs (France 2-0 Danemark)

Par Pierre-Damien Lacourte - Equipe De France, Mise en ligne: le 29/03/2015 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Trois jours après leur défaite contre le Brésil (1-3), les Bleus ont rectifié le tir en dominant le Danemark ce dimanche (2-0), toujours en amical. Avant une deuxième période quelconque, les Tricolores avaient fait belle impression durant les 45 premières minutes.

Les Bleus corrigent le tir - Débrief et NOTES des joueurs (France 2-0 Danemark)
Lacazette a ouvert le score pour les Bleus en début de match.

Certes, ce n'était pas le Brésil en face. Mais toute victoire est bonne à prendre. Surtout quand elle fait suite à une défaite. Trois jours après leur revers 3-1 au Stade de France, on attendait une réaction de la part des Tricolores à Saint-Etienne. Elle est intervenue avec un succès 2-0 contre le Danemark.

Lacazette répond aux sifflets

Les Français prenaient rapidement l'avantage dans ce match. Lacazette apportait la meilleure des réponses aux sifflets de Geoffroy-Guichard en ouvrant le score peu avant le quart d'heure de jeu. A la suite d'un duel perdu par Griezmann face à Schmeichel, le ballon revenait sur le Lyonnais qui ne manquait pas la cible (1-0, 14e). Son premier but en sélection.

Emmenés par un Payet inspiré, les Tricolores posaient de gros soucis à la défense danoise. A force de pousser, les hommes de Didier Deschamps ajoutaient logiquement un second but. Servi par Kondogbia, Giroud frappait à ras de terre entre les jambes de Schmeichel (2-0, 38e). De l'envie, du jeu, des buts, les Français montraient de bien jolies choses dans le Chaudron, qui entonnait une belle Marseillaise avant le repos. Moment choisi par Bendtner pour s'illustrer enfin avec une tête sur le poteau.

Ruffier répond présent après le repos

Au retour des vestiaires, les Bleus s'en sortaient bien quand M. Kruzliak fermait les yeux sur une main de Jallet dans sa surface. Mais l'arbitre en faisant autant de l'autre côté sur une faute de Kjaer sur Lacazette. A une demi-heure de la fin, Deschamps décidait de lancer Fekir, accueilli par des sifflets nourris lui aussi. Bien plus inspirés qu'en première période, les hommes de Morten Olsen se mettaient enfin à jouer et Ruffier devait s'employer à deux reprises sur des tentatives d'Eriksen et de Bendtner.

Après une très belle première période, les Bleus ont sérieusement ralenti l'allure en seconde période. Dommage, mais l'essentiel est là avec cette réaction et cette victoire 2-0. Les Tricolores ont maintenant rendez-vous avec la Belgique, toujours en amical, le 7 juin prochain.

La note du match : 5,5/10

Après une très bonne première période, le rythme est largement retombé en seconde mi-temps. Dommage, on s'attendait à ce que les Bleus continuent d'appuyer sur l'accélérateur.

Les buts

- Dans la surface, Griezmann perd son duel avec Schmeichel. Mais le ballon revient au point de penalty sur Lacazette qui reprend de volée et marque (1-0, 14e).

- Au coeur du terrain, Kondogbia accélère avant de servir parfaitement Giroud dans la surface. Excentré côté gauche, le Gunner frappe à ras de terre du gauche entre les jambes de Schmeichel (2-0, 38e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alexandre Lacazette (7/10)

Accueilli par des sifflets à Geoffroy-Guichard, l'attaquant lyonnais a apporté la meilleure des réponses en ouvrant le score pour l'équipe de France à la 14e minute. Son premier but en sélection. Dans les bons coups en première période, il n'est pas loin du doublé sur une frappe en pivot mais Schmeichel sort sa tentative du bout des gants. En deuxième période, il doit obtenir un penalty, pris en sandwich par deux Danois, mais l'arbitre a pris la mauvaise décisive en laissant jouer. Remplacé à la 71e minute, sous quelques sifflets, encore, malgré sa bonne prestation, par Blaise Matuidi (non noté), qui a remis un peu d'impact au milieu.

FRANCE :

Stéphane Ruffier (6) : très tranquille en première période, même s'il est sauvé par son poteau sur une tête de Bendtner, le portier stéphanois répond présent en fin de match en sortant les frappes d'Eriksen et de Bendtner.

Christophe Jallet (5) : le jeu français penchant nettement à gauche, on l'a peu vu dans son couloir droit. Il est aussi tout près d'offrir un penalty aux Danois pour une faute de main dans sa surface en début de seconde période. Mauvaise nouvelle pour l'OL, il se blesse à l'épaule en fin de rencontre. Remplacé à la 89e minute par Bacary Sagna (non noté).

Raphaël Varane (5,5) : à l'évidence, Bendtner est moins un problème pour lui que Neymar. Une prestation sobre du capitaine tricolore.

Laurent Koscielny (5) : battu au duel par Bendtner de la tête en première période, il voit avec soulagement le poteau de Ruffier repousser la tête du Danois. En fin de match, il manque une double occasion assez nette dans la surface adverse. Serein le reste du temps.

Benoît Trémoulinas (6) : parfois limite sur Vibe, l'ancien Stéphanois a néanmoins fourni un match intéressant dans son couloir gauche avec un apport offensif constant.

Morgan Schneiderlin (5,5) : avant de baisser de pied en deuxième période, le joueur de Southampton avait réussi 45 premières minutes intéressantes dans l'entrejeu, grattant pas mal de ballons. A l'image de l'équipe de France. Remplacé à la 82e minute par Kurt Zouma (non noté), auteur d'une entrée convaincante.

Geoffrey Kondogbia (6,5) : très bon match du Monégasque dans l'entrejeu. Appliqué, il est surtout au départ des deux buts tricolores. Passeur décisif notamment sur celui de Giroud. Il a marqué des points. Remplacé à la 60e minute par Josuha Guilavogui (non noté), qui a apporté de la percussion au milieu.

Dimitri Payet (6) : plus discret en deuxième période, le Marseillais s'était montré inspiré durant les 45 premières minutes, orchestrant de belle manière le jeu tricolore. Remplacé à la 82e minute par Mathieu Valbuena (non noté), qui n'a pas eu le temps de s'illustrer.

Alexandre Lacazette (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Antoine Griezmann (5,5) : du bon et du moins bon chez le joueur de l'Atletico Madrid. Disponible, il a posé des problèmes à la défense danoise. Mais il a manqué d'efficacité dans le dernier geste. Remplacé à la 60e minute par Nabil Fekir (non noté), qui a tenté de semer le trouble au sein de la défense adverse, sans grand succès.

Olivier Giroud (6) : quelques mauvais choix en première période dans ses transmissions, mais un point de fixation intéressant pour ses partenaires. Et surtout, il trouve le chemin des filets sur sa seule véritable occasion franche de la partie.

DANEMARK :

Kasper Schmeichel (6) : malheureux sur le but de Lacazette, puisqu'il gagne son duel auparavant face à Griezmann, il sort aussi une bonne frappe du Lyonnais en première période. Il prend en revanche entre les jambes la frappe victorieuse de Giroud. Solide dans le domaine aérien.

Lars Jacobsen (5) : si Griezmann lui a posé des soucis en première période sur le son côté droit, le capitaine danois a aussi tenté d'apporter le surnombre dans son couloir quand son équipe ne montrait pas grand-chose à Geoffroy-Guichard.

Simon Kjaer (4) : s'il s'est repris en deuxième période, il a souffert avant le repos, se faisant notamment déposer par Giroud sur le second but tricolore.

Erik Sviatchenko (4) : en souffrance en première période face au jeu inspiré des Français, il a montré un peu plus de solidité en deuxième mi-temps. Remplacé à la 77e minute par le Nantais Kian Hansen (non noté).

Nicolai Boilesen (4) : en difficulté sur son côté gauche, Lacazette lui a causé du souci en repiquant régulièrement dans l'axe. Remplacé à la mi-temps par Simon Poulsen (5), plus solide que son prédécesseur.

Daniel Wass (4) : le joueur d'Evian Thonon Gaillard n'a rien montré de probant au cours de sa mi-temps passée sur la pelouse. Remplacé durant la pause par Anders Christiansen (5), qui a participé à la montée en puissance des Danois.

William Kvist (4) : il n'a pas su tirer son épingle du jeu au milieu de terrain. Remplacé à la 88e minute par Thomas Delaney (non noté).

Christian Eriksen (5) : en difficulté en première période, il s'est bien repris en suite, initiant quelques mouvements intéressants. Une bonne frappe sortie par Ruffier à l'heure de jeu. Remplacé à la 83e minute par Lasse Schöne (non noté).

Lasse Vibe (4) : il a tenté de percuter balle au pied, mais serré de près par Trémoulinas, il a eu du mal à faire des différences. Remplacé à la 58e minute par Nicolai Jorgensen (non noté).

Nicklas Bendtner (5) : inexistant pendant 40 minutes, il se réveille en fin de première période avec une tête sur le poteau. En deuxième période, il décoche une bonne frappe, bien sortie par Ruffier.

Michael Krohn-Dehli (4) : il a tenté de se montrer disponible aux quatre coins du terrain mais ça n'a pas eu beaucoup d'effet.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Match international amical
France 2-0 Danemark (2-0)
Stade Geoffroy-Guichard (Saint-Etienne)
Arbitre : M. Ivan Kruzliak (Slovaquie)
Buts : Lacazette (14e), Giroud (38e)

France : Ruffier - Jallet (Sagna, 89e), Varane (cap.), Koscielny, Trémoulinas - Schneiderlin (Zouma, 82e), Kondogbia (Guilavogui, 60e) - Lacazette (Matuidi, 71e), Payet (Valbuena, 82e), Griezmann (Fekir, 60e) - Giroud. Sélectionneur : Didier Deschamps.

Danemark : Schmeichel - Jacobsen (cap.), Sviatchenko (Hansen, 77e), Kjaer, Boilesen (S. Poulsen, 46e) - Wass (Christiansen, 46e), Kvist (Delaney, 88e), Eriksen (Schöne, 83e) - Vibe (N. Jorgensen, 58e), Bendtner, Krohn-Dehli. Sélectionneur : Morten Olsen.

Lacazette félicité par ses partenaires après son but

D'une bonne frappe du gauche, Giroud double la mise

Giroud savoure son but, qui permet aux Bleus de creuser l'écart







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB