Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille prend une leçon de réalisme - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 0-3 Wolfsburg)

Par Romain Rigaux - Actu Europa League, Mise en ligne: le 11/12/2014 à 23h10
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré de bonnes intentions, Lille s'est lourdement incliné sur sa pelouse face à Wolfsburg (0-3) ce jeudi soir. Une défaite synonyme d'élimination pour le LOSC qui n'a pas gagné la moindre rencontre dans cette phase de poules de la Ligue Europa.

Lille prend une leçon de réalisme - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 0-3 Wolfsburg)
Des Lillois dépités par le réalisme allemand

L'objectif était simple pour Lille ce jeudi soir : battre Wolfsburg pour se qualifier en 16es de finale de la Ligue Europa. Mais malgré une très belle première période et de véritables intentions offensives, les Lillois ont concédé une lourde défaite (0-3) qui met fin à leur aventure européenne. Un score qui ne reflète pas vraiment la physionomie de la rencontre, mais une élimination loin d'être imméritée au vu du bilan du LOSC dans cette phase de poules (4 nuls et 2 défaites).

Un LOSC séduisant

De retour en 4-3-3, les Lillois sont très bien entrés dans cette rencontre. Séduisants dans le jeu et très concernés, les Dogues gênaient considérablement les Allemands avec un pressing constant et se procuraient la première grosse occasion avec un poteau de Gueye (7e). Ensuite, le LOSC continuait de dominer les débats face à un VfL assez inoffensif, mais il y avait toujours un pied adverse pour perturber les tentatives lilloises. Benaglio réalisait aussi les arrêts qu'il fallait sur les tentatives de Mavuba et Origi.

Un scénario cruel...

Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu des Lillois aussi inspirés dans le jeu et dangereux offensivement. Malheureusement, le manque de réalisme se paie en Coupe d'Europe et les Dogues n'étaient pas récompensés de leurs efforts puisque Vieirinha donnait l'avantage aux Wölfe contre le cours du jeu juste avant la pause (0-1, 45e)... De quoi agacer René Girard qui n'attendait même pas le coup de sifflet de l'arbitre pour rentrer aux vestiaires.

Rodriguez enterre les derniers espoirs lillois

Après la pause, Eneyama préservait les espoirs de sa formation en repoussant une frappe de Luiz Gustavo, puis en réalisant un double arrêt sur sa ligne. Le tout en moins de deux minutes ! Dans la foulée, Guilavogui était expulsé après un deuxième carton jaune et laissait ses coéquipiers à dix pour plus d'une demi-heure de jeu. Pourtant en supériorité numérique, les Lillois n'arrivaient pas réellement à se relancer dans cette partie et Rodriguez enterrait les derniers espoirs nordistes sur un superbe coup franc (0-2, 65e).

Origi ne sauve même pas l'honneur

Le LOSC avait une petite occasion de se relancer dans la partie, même s'il fallait encore trois buts pour se qualifier, mais Benaglio repoussait un penalty tiré par Origi après une faute de Knoche sur Rodelin dans la surface. Le coup de massue de trop pour de nombreux supporters lillois qui se décidaient alors à quitter le stade à un quart d'heure de la fin du match. Histoire de gâcher un peu plus la soirée, Souaré provoquait un penalty avec une main dans sa surface et Rodriguez se chargeait de le transformer (0-3, 90e). Quand ça ne veut pas...

La note du match : 6,5/10

On a assisté à un match plaisant au stade Pierre-Mauroy. Séduisants en première période, les Lillois sont tombés sur des Allemands réalistes. Le but encaissé juste avant la pause a assommé des Dogues qui ont ensuite encaissé deux buts et manqué un penalty.

Les buts :

- Servi à l'entrée de la surface, De Bruyne trouve Perisic dans la surface sur une superbe passe à l'aveugle. L'attaquant centre en retrait pour Vierinha qui contrôle en déséquilibre et parvient à battre Enyeama du gauche (0-1, 45e).

- Sur un coup franc aux 25 mètres légèrement excentré sur la droite, Rodriguez enroule parfaitement pour trouver la lucarne gauche d'Enyeama (0-2, 65e).

- Sur un coup franc, Souaré détourne le ballon de la main et l'arbitre désigne le point de penalty. Rodriguez s'offre un doublé sur un tir croisé du gauche à ras de terre (0-3, 90e).

Les NOTES des LILLOIS :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Diego Benaglio (7/10)

Le gardien suisse de Wolfsburg a écoeuré les attaquants lillois ce soir. Plusieurs bons arrêts sur les tentatives lilloises et un penalty d'Origi repoussé en seconde période. Il était tout simplement infranchissable !

LILLE :

Vincent Enyeama (5) : le gardien lillois a encore réalisé plusieurs arrêts dans cette rencontre. Il doit cependant s'incliner trois fois. Trop court sur le coup franc de Rodriguez, qu'il ne touche pas assez pour dévier le ballon, il ne peut rien sur les deux autres buts.

Djibril Sidibé (6) : il a profité de sa titularisation pour se montrer. Plusieurs bonnes interventions défensives et de la détermination sur ses montées dans son couloir droit. Très intéressant.

Simon Kjaer (5,5) : le défenseur danois a effectué des retours très importants devant les attaquants allemands. Il a pris le dessus dans son duel avec Olic en première période. Intraitable dans le domaine aérien.

Marko Basa (4) : il n'a pas dégagé une grande sérénité. Coupable plusieurs fois d'un mauvais timing sur ses têtes, ce qui est plutôt rare chez lui, il réalise aussi une passe en retrait dangereuse pour Enyeama en début de match. Fébrile.

Pape Souaré (4) : assez offensif en première période avec de bons centres, le latéral gauche a été plus discret ensuite. Sauf en fin de match où il provoque un penalty pour une main dans sa surface...

Florent Balmont (4,5) : le milieu de terrain lillois le moins en vue dans cette rencontre. Il s'est montré par intermittence offensivement et il a moins pesé que ses coéquipiers défensivement. Averti à la 73e après avoir pesté contre l'arbitre.

Rio Mavuba (6) : le capitaine lillois a réalisé une grosse première période. Il a ratissé un nombre incalculable de ballons avec des tacles et des interceptions inspirés. Malheureusement, sa faute amène le deuxième but allemand.

Idrissa Gueye (6,5) : quelle débauche d'énergie ! Le milieu lillois a réalisé un pressing de tous les instants et il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant. Il trouve le poteau sur une tête en début de match. Avec plus de réussite, le scénario du match aurait pu être bien différent... Remplacé sous les applaudissements à la 83e par Souahilo Meïté (non noté).

Sébastien Corchia (4,5) : placé au poste d'ailier droit, il a effectué un gros pressing pour gêner la relance mais il a péché dans le dernier geste. Il a eu du mal à faire la différence face à Rodriguez. Remplacé à la 67e par Ronny Rodelin (non noté).

Divock Origi (4) : s'il a pesé physiquement en première période en prenant régulièrement le dessus sur ses adversaires, l'attaquant belge a eu du mal à terminer ses actions. Une bonne conservation du ballon et quelques dribbles inspirés mais il a parfois trop cherché l'exploit individuel. En plus, il échoue sur son penalty en seconde période.

Ryan Mendes (5,5) : l'attaquant cap-verdien a réalisé une prestation intéressante. Juste techniquement, il a bien combiné avec ses partenaires. Il adresse un centre parfait à Gueye qui trouve le poteau en début de match et provoque l'expulsion de Guilavogui. Remplacé à la 67e par Nolan Roux (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

La frustration de Mendes

Guilavogui expulsé en seconde période

FICHE TECHNIQUE
Ligue Europa - Phase de poules (6e journée)
Lille 0-3 Wolfsburg (0-1)
Stade Pierre-Mauroy
Arbitre : Halis Özkahya (TUR)
Buts : Vieirinha (45e), Rodriguez (65e, 90e) pour Wolfsburg.
Avertissements : Mavuba (63e), Balmont (73e) pour Lille - Guilavogui (47e, 55e) pour Wolfsburg
Exclusion : Guilavogui (55e) pour Wolfsburg

Lille : Enyeama - Sidibé, Kjaer, Basa, Souaré - Balmont, Mavuba, Gueye (Meité, 83e) - Corchia (Rodelin, 67e), Origi, Mendes (Roux, 67e). Entraîneur : René Girard.

Wolfsburg : Benaglio - Jung, Naldo, Knoche, Rodriguez - Guilavogui, Luiz Gustavo - Vierinha (Malanda, 58e), De Bruyne (Caligiuri, 85e), Perisic - Olic (Dost, 46e). Entraîneur : Dieter Hecking.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB