Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Monaco termine en tête de son groupe ! - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 2-0 Zénith)

Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 09/12/2014 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Monaco jouera les 8es de finale de la Ligue des Champions. Qualification avec mention très bien puisque les hommes de Jardim ont aussi validé la 1ère place de leur groupe après avoir battu (2-0) le Zénith mardi soir, lors de la dernière journée de la phase de groupes.

Monaco termine en tête de son groupe ! - Débrief et NOTES des joueurs (Monaco 2-0 Zénith)
Les Monégasques au zénith

Meilleure défense de la phase de poules avec seulement deux buts encaissés, Monaco pouvait se contenter du nul face au Zénith pour valider sa qualification pour les 8es de finale de la Ligue des Champions. Mais les coéquipiers de Toulalan ont été bien inspirés d'aller chercher la victoire (2-0) car avec le nul de Leverkusen dans le même temps, l'ASM termine finalement à la 1ère place de son groupe !

Monaco à son image : bon en défense, invisible en attaque

Le premier acte a été fermé mais les Russes (obligés de gagner pour se qualifier contrairement aux Monégasques qui pouvaient se contenter d'un nul) ont rapidement pris l'initiative du jeu. A son image depuis le début de la compétition, l'ASM a rarement réussi à entrer dans la surface adverse, mais faisait bloc défensivement, ne laissant que peu d'espaces à son adversaire qui ne parvenait pas à se procurer d'occasion franche avant la demi-heure de jeu.

Deux en revanche à signaler durant le troisième quart d'heure : pour Hulk avec un coup-franc excentré bien boxé par Subasic, puis Lombaerts dont la tête était facilement captée par le gardien. A la mi-temps, le Zénith affichait près de 65% de possession de balle, mais c'est bien Monaco qui était virtuellement qualifié.

Berbatov sort sur blessure

Après la pause, les hommes de Villas-Boas peinaient à emballer la rencontre et concédaient la première occasion du second acte. Après un bon travail de Carrasco, Berbatov voyait son tir dévié au ras du cadre. Malheureusement pour l'ASM, le Bulgare devait sortir dans la foulée sur blessure, remplacé par Martial. Mais tandis que le Zénith ne trouvait pas la solution et commençait à s'épuiser, Monaco se montrait plus tranchant en attaque.

Monaco hausse son niveau, les défenseurs passent à l'attaque

Et sur un coup-franc de Carrasco, Abdennour de la tête faisait lever le stade (63e, 1-0) ! Un coup de massue pour les Russes qui avaient déjà nettement baissé de régime et n'ont pas su trouver leur second souffle, à l'inverse des coéquipiers de Toulalan, montés en puissance au cours de la seconde période et qui auraient dû bénéficier d'un penalty à la 83e pour une faute de Garay sur Carrasco. Qu'importe, Fabinho assurait la victoire en remportant son duel face au gardien (89e, 2-0), la qualification et même la première place du groupe !

La note du match : 5,5/10

Une première mi-temps très timide en termes de spectacle, une seconde un peu plus emballante du fait de la montée en puissance de Monaco. L'enjeu a longtemps tué le jeu mais à défaut d'une avalanche d'occasions, l'intensité a été au rendez-vous du début à la fin.

Les buts

- Moutinho obtient un coup-franc à trente mètres côté gauche. Ferreira-Carrasco le tire rentrant vers le but. A la réception, Abdennour échappe au marquage et fusille Lodygin de la tête à bout portant. Le stade et le prince Albert sont debout pour laisser éclater leur joie ! (63e, 1-0)

- Fabinho s'enfonce dans le camp du Zénith plein axe et trouve un appui sur Moutinho qui lui remet dans la course. Le Brésilien se présente face au gardien et glisse le ballon entre ses jambes ! (89e, 2-0)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Aymen Abdennour (7/10)

Oublié son début de saison chaotique, l'ancien Toulousain a livré un gros match. Il n'a pas craqué quand le Zénith a poussé en première mi-temps. Il a délivré son équipe d'une tête rageuse, avant de réussir un gros tacle dans sa surface à la 73e. Décisif.

MONACO :

Danijel Subasic (6) : deux parades en première mi-temps avant de passer une seconde tranquille.

Fabinho (6) : des relances hasardeuses et de nombreux ballons perdus, mais il a bien bloqué son couloir défensivement et a marqué le deuxième but.

Wallace (6) : titularisé dans l'axe de la défense, il a rendu une bonne copie. Plusieurs ballons chauds repoussés, notamment en début de match.

Aymen Abdennour (7) : lire ci-dessus.

Andrea Raggi (6) : à un poste inhabituel pour lui, il s'en est bien sorti face à Hulk. De l'abnégation et de l'envie à revendre. Averti à la 27e pour contestation.

Jérémy Toulalan (6,5) : très bon à la récupération, il n'a pas hésité à se projeter vers l'avant balle au pied pour franchir le premier rideau adverse. Averti à la 81e pour obstruction, il sera suspendu en 8e de finale aller.

Tiémoué Bakayoko (6) : précieux dans les transitions entre défense et attaque, une bonne conservation de balle et intéressant à la récupération.

Joao Moutinho (6,5) : il a sécurisé le ballon face au pressing adverse à défaut de parvenir à trouver ses attaquants. Passeur sur le deuxième but, il a aussi provoqué des coups-francs (et des cartons), dont un a amené l'ouverture du score.

Nabil Dirar (4) : peu en vue offensivement, il a surtout défendu dans son couloir. Remplacé à la 90e par Bernardo Silva (non noté).

Yannick Ferreira-Carrasco (7) : après une première mi-temps timide à l'image de son équipe, il a dynamisé l'attaque monégasque. Le danger est souvent venu de ses pieds. Passeur sur le premier but, il aurait dû obtenir un penalty en fin de match. Remplacé à la 90e+2 par Lucas Ocampos (non noté).

Dimitar Berbatov (4) : sevré de ballons en attaque, il a pris sa part du travail défensif en première mi-temps. Il a offert la première occasion à Monaco d'une reprise de l'extérieur, avant de se plaindre de la hanche dans la foulée. Sa sortie a coïncidé avec la hausse de régime de Monaco... Remplacé à la 56e par Anthony Martial (non noté) qui a réussi plusieurs bons mouvements.

ZENITH

Yuri Lodygin (5) : abandonné par sa défense sur les deux buts, il n'a pas eu grand chose à faire à part aller chercher le ballon dans ses filets.

Igor Smolnikov (4) : il laisse partir Abdennour sur le premier but et a souffert face à Ferreira-Carrasco. Remplacé à la 79e par Aleksandr Ryazantsev (non noté).

Ezequiel Garay (4) : après un premier acte assez tranquille, il a été en souffrance en seconde période.

Nicolas Lombaerts (5,5) : une fin de match difficile après s'être montré à son avantage et avoir pointé le bout de sa tête en attaque sur les coups de pied arrêtés du Zénith. Averti à la 10e pour un tirage de maillot sur Moutinho.

Domenico Criscito (5,5) : il s'est montré plutôt incisif sur son côté gauche, avant de baisser de pied en seconde mi-temps.

Javi Garcia (4) : un bon pressing en première mi-temps, mais peu d'impact dans l'entrejeu.

Viktor Faizulin (4) : il n'a pas trouvé le bon tempo. Averti à la 62e pour une obstruction sur Moutinho. Remplacé à la 69e par Oleg Shatov (non noté).

Hulk (5,5) : un coup-franc cadré en première mi-temps, un autre puissant juste au dessus en seconde, mais il n'a pas créé de décalage dans son couloir droit.

Axel Witsel (4) : positionné à la mène, il a été muselé par Toulalan.

Danny (5) : du mouvement dans son couloir gauche mais pour un rendement faible au final.

José Rondon (4) : bien pris par la charnière monégasque, il n'a jamais pu mettre Subasic à contribution.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de Ligue des Champions en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue des Champîons / Groupe C, 6e journée
AS Monaco - Zénith Saint-Pétersbourg : 2-0 (0-0)
Stade Louis II
Arbitre : Damir Skomina (Slovénie)
Buts : Abdennour (63e), Fabinho (89e)
Avertissements : Raggi (27e), Toulalan (81e) - Lombaerts (10e), Faizulin (62e)

Monaco : Subasic - Fabinho, Wallace, Abdennour, Raggi - Bakayoko, Toulalan, Moutinho - Dirar (Bernardo Silva, 90e), Berbatov (Martial, 56e), Ferreira-Carrasco (Ocampos, 90e+2). Entraîneur : Leonardo Jardim.

Zénith : Lodygin - Smolnikov (Ryazantsev, 79e), Garay, Lombaerts, Criscito - Javi Garcia, Faizulin (Shatov, 69e) - Hulk, Witsel, Danny - Rondon. Entraîneur : André Villas-Boas.

Toulalan peut lever les bras au ciel après le premier but

Les Monégasques exultent après le deuxième but

Subasic, Toulalan et Carrasco savourent la qualification

Le prince Albert II ravi







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB