Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ce Real était royal, le Barça absent ! - Débrief et NOTES des joueurs (Real 3-1 Barça)

Par Maxime Deloffre - Actu Espagne, Mise en ligne: le 25/10/2014 à 19h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Rapidement mené par le FC Barcelone, le Real Madrid est monté en régime tout au long de la rencontre et su renverser la vapeur dans ce 261e Clasico de l'histoire (3-1). Les coéquipiers de Cristiano Ronaldo, buteur ont répété leur gamme en seconde période face à un Barça aux abois.

Ce Real était royal, le Barça absent ! - Débrief et NOTES des joueurs (Real 3-1 Barça)
Avec Cristiano Ronaldo et James Rodriguez, les Madrilènes ont dominé le Barça.

Le premier match de Luis Suarez, le record à battre de Lionel Messi, l'invincibilité de Claudio Bravo… Le FC Barcelone, leader au classement, avait tout à fêter en se déplaçant sur la pelouse du Real Madrid. Mais une seconde période atone des Catalans a offert le premier Clasico de la saison aux hommes de Carlo Ancelotti.

Neymar frappe vite…

Dans un stade chauffé à blanc, Neymar faisait déjà naître le doute dans les têtes des spectateurs. Le Brésilien ouvrait le score sur la première frappe des Catalans, servi par… Luis Suarez (4e, 0-1). L'Uruguayen, de retour de 4 mois de suspension, aura eu besoin de 4 minutes pour faire la différence et offrir sa première passe décisive.

Bravo stoppé à 755 minutes…

Loin d'abdiquer ou de s'interroger, le Real partait à l'assaut des buts de Bravo. Mais Benzema, par deux fois, trouvait la barre du portier chilien. Les deux équipes offraient un spectacle sans équivoque, les 22 acteurs déployant leur talent sur la pelouse de Santiago Bernabeu. Messi aurait même pu doubler la mise, sans un arrêt incroyable de Casillas à bout portant. L'Argentin attendra avant d'égaler Telmo Zarra et ses 251 buts en Liga.

Les Madrilènes appuyaient un peu plus sur l'accélérateur. Déjà coupable d'avoir ceinturé Benzema, faute non sanctionnée, Piqué provoquait un penalty en déviant du bras un centre du Real. Un penalty que transformait sans trembler Cristiano Ronaldo (35e, 1-1), son 16e but en 9 matchs de Liga et le premier but encaissé par Bravo cette saison (ter Stegen est titulaire en Ligue des Champions). On voit mal le Ballon d'Or échapper au Portugais… Ainsi s'achevait la première période.

Le Barça prend l'eau de toutes parts

Au retour des vestiaires, le scénario se répétait, mais dans le sens inverse. Pepe se débarrassait de Busquets pour aller placer une tête victorieuse sur corner (50e, 2-1). Le Barça réagissait mollement et, sur un contre, l'enchaînement de passes madrilènes aboutissait à un duel remporté par Benzema (3-1, 61e), et un tournis pour les défenseurs catalans.

Le grand Barça était dépassé au milieu de terrain, peu affûté en attaque, mais encore plus friable en défense, celle qui n'avait encaissé aucun but depuis le début du championnat… La paire Piqué-Mascherano (en l'absence d'Alba, Mahtieu a évolué dans le couloir gauche) a montré de graves lacunes. Au contraire, les connections entre Madrilènes fonctionnaient à merveille et étouffaient le jeu catalan…

Au classement, les champions d'Europe en titre reviennent à un point de leur adversaire du soir, leader avec 22 unités au compteur. La première défaite des coéquipiers de Messi, transparent en seconde période, cette saison. Et la Pulga devra attendre avant de rejoindre Telmo Zarra. Ce Clasico est à vite oublier pour les hommes de Luis Enrique.

La note du match : 7,5/10

Un Clasico laisse souvent envisager de grandes promesses, celui-ci les a tenues. Du rythme, vingt-deux acteurs surmotivés dans un stade chauffé à blanc, le spectacle a été au rendez-vous à Santiago Bernabeu. Une première mi-temps de grande classe où les deux équipes ont fait jeu égal, avant un deuxième acte clairement à l'avantage des Merengue.

Les buts :

- Servi par Suarez, Neymar contrôle le cuir à l'angle gauche de la surface, il repique dans l'axe et arme sa frappe. Le ballon passe du bon côté du poteau et laisse Casillas sur place (4e, 0-1).

- Piqué tacle et dévie au sol un centre madrilène, du bras. Penalty logique et transformé par Cristiano Ronaldo, à gauche de Bravo (35e, 1-1).

- Pepe se libère du marquage de Busquets et reprend victorieusement un corner de la tête, le ballon filant le long du poteau droit de Bravo (50e, 2-1).

- Benzema effectue un une-deux avec Rodriguez et se présente seul dans la surface. Il croise parfaitement sa frappe devant Braco qui heurte le poteau gauche et rentre (61e, 3-1).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Luka Modric (8/10)

Beaucoup de Madrilènes auraient pu obtenir le titre d'homme du match. Mais le Croate, pour son implication dans le jeu et sa précision diabolique, a été omniprésent à défaut de chercher la complication par des gestes techniques. Très influent dans l'axe, il a souvent cherché à accélérer le jeu et en particulier trouver Cristiano Ronaldo. Beaucoup d'efforts fournis, et une lecture du jeu impressionnante. Une précision remarquable dans ses transversales.

REAL MADRID :

Iker Casillas (6) : sans réaction sur le but de Neymar, il a été l'auteur de quelques dégagements hasardeux en début de rencontre mais se montrait décisif sur un centre repris par Messi à bout portant ! Sa charnière centrale l'a préservé de plusieurs arrêts à sortir, mais il est impeccable sur une frappe de Mathieu.

Daniel Carvajal (7) : mis à mal par Neymar en début de rencontre, il a élevé son niveau de jeu au fil de la rencontre pour empêcher le Brésilien de développer son jeu. Rugueux dans les duels, au panache, il a réalisé un match appliqué.

Pepe (8) : autrefois boucher, aujourd'hui irreprochable. Certes, le Portugais commet encore quelques fautes, ou des gestes d'antijeu. Mais sa hargne se traduit désormais dans son jeu, et non plus dans les coups qu'il pouvait infliger. Buteur sur corner au retour des vestiaires.

Sergio Ramos (7) : on l'a rarement vu autant concentré. Il n'a rien lâché, de la première à la dernière minute. Une concentration récompensée par un match sans bévue.

Marcelo (7) : bien suppléé par Pepe, il a réussi à empêcher Messi et Suarez de le prendre de vitesse. Son apport offensif a été énorme, profitant du moindre espace pour franchir la ligne du milieu de terrain.

Toni Kroos (7) : sobre, efficace, le champion du monde allemand ne cherche pas à briller mais s'imprègne parfaitement de l'esprit collectif. Deutsche Qualität.

Luka Modric (8) : lire le commentaire ci-dessus. Remplacé à la 89e minute par Alvaro Arbeloa (non noté).

Isco (6,5) : joker de Gareth Bale depuis le début de saison, il impressionne les Merengue depuis plusieurs semaines. Son niveau technique est indéniable, mais il a encore du mal à exister quand Ronaldo envahit son secteur de jeu. A l'origine du troisième but, opportuniste ! Remplacé à la 84e minute par Asier Illaramendi (non noté).

James Rodriguez (6,5) : inspiré dans ses ouvertures, il a connu plus de difficultés ballon au pied, accordant du crédit aux doutes pesant sur son état de forme actuel, en Espagne. Mais il s'est démené dans tout le couloir droit.

Karim Benzema (7,5) : il voit la barre de Bravo repousser ses deux tentatives avant le quart d'heure de jeu ! Comme depuis le début de saison, il a insisté sur le jeu collectif mais a réussi à se procurer des occasions, et inscrire le but du break à l'heure de jeu ! Une belle prestation de l'ancien Lyonnais. Il s'est régalé techniquement en fin de match. Remplacé à la 87e minute par Sami Khedira (non noté).

Cristiano Ronaldo (7) : intenable ballon au pied, il inscrit le but de l'égalisation sur penalty. Il a également insisté sur le jeu collectif et décerné des caviars à ses coéquipiers dans les trente derniers mètres, plutôt que de chercher à tout prix l'exploit individuel. Un match sérieux, irréprochable malgré un avertissement reçu en fin de match.

FC BARCELONE:

Claudio Bravo (4) : il a finalement concédé son premier but de la saison en Liga, après 755 minutes d'invincibilité, sur un penalty de Ronaldo. Puis deux autres, sur lesquels il reste figé sur sa ligne avant de s'incliner sur un face-à-face.

Dani Alves (4) : les offensives madrilènes ont privilégié son couloir. Souvent pris à revers, il n'a pas non plus été très utile dans le secteur offensif.

Gérard Piqué (3,5) : une première période insipide ! Non sanctionné par l'arbitre pour avoir ceinturé Benzema dans la surface, il concède néanmoins un penalty (transformé par Ronaldo) pour avoir bloqué le ballon du bras sur un tacle. Il a été décisif à plusieurs reprises sur ses tacles, mais auteur de bévues et d'erreurs de placement assez incroyables.

Javier Mascherano (4) : il a été clairement moins à la peine que Piqué, mais il n'a pas pour autant à être fier de sa prestation. La défense barcelonaise a fauté ce soir, et Mascherano n'a rien pu faire pour l'éviter.

Jérémy Mathieu (5) : titularisé dans le couloir gauche en l'absence de Jordi Alba, il a vécu son premier Clasico à 30 ans. Appliqué en défense, n'hésitant pas à se ruer en attaque il a toutefois perdu plusieurs ballons sur ses transmissions. Il tente crânement sa chance aux 25 mètres, mais Casillas dévie la frappe qui filait en lucarne ! Splendide.

Sergi Busquets (5) : un roc souvent infranchissable dans l'entrejeu. Maître de l'entrejeu catalan, il n'a pas toujours réussi à bloquer Ronaldo mais son pressing et son anticipation lui ont encore permis de gratter de nombreux ballons. Mais il lâche le marquage sur Pepe sur le deuxième but…

Andrés Iniesta (4,5) : un peu moins en vue et en réussite qu'à l'accoutumée. Il n'a pas réussi à colmater les brèches du milieu de terrain malgré sa lecture du jeu. Surtout, il se rend coupable d'une erreur qui amène le 3e but madrilène, en voulant sauver un ballon qui sortait en touche. Contraint d'être remplacé, à l'image d'une équipe en plein naufrage. Remplacé à la 72e minute par Sergi Roberto (non noté).

Xavi (4) : son 41e Clasico disputé, le meilleur total pour un Catalan et le troisième avec les deux équipes confondues, derrière Sanchis (43) et Gento (42). Mais le coup de poker tenté par Luis Enrique ne lui a pas souri, l'Espagnol a semblé en manque de repères, lui qui est abonné au banc de touche depuis le début de saison. Remplacé à la 60e minute par Ivan Rakitic (4,5) qui a su prendre le jeu à son compte, sans parvenir à alerter ses attaquants.

Neymar (4) : buteur d'entrée dans la rencontre, on s'attendait à voir un festival du Brésilien. Hélas, sa seule autre occasion est une reprise sur un centre, bloquée par Carvajal. Le latéral madrilène l'a contenu et rendu inefficace. Il s'est trop compliqué la vie en tentant des gestes aussi inutiles qu'inappropriés.

Luis Suarez (3) : il lui aura fallu quatre minutes pour se distinguer et offrir une passe décisive à Neymar. Mais pour son premier match officiel au Barça, il a semblé à court de rythme, 4 mois après son dernier match de compétition. Souvent bien placé, il lui a manqué le coup de rein ou l'accélération pour vraiment faire la différence et perdu de nombreux duels. Remplacé à la 69e minute par Pedro (non noté).

Lione Messi (4) : son objectif de la soirée était clair, égaler Telmo Zarra et ses 251 buts en Liga, le record absolu en Espagne. Refroidi par Casillas sur une reprise à bout portant, et par l'arbitre qui l'avertit tôt dans la rencontre, il a parfois réussi à percer les lignes à plusieurs reprises. Mais a terminé la rencontre tête basse, en marchant, comme s'il n'était plus concerné par la rencontre. Sa dernière occasion, un coup franc envoyé dans les nuages.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Retrouvez tous les résultats et le classement de la Liga sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Liga – 9e journée
Real 3-1 Barça (1-1)
Santiago Bernabeu (Madrid)
Arbitre : M. Jesus Manzano (Espagne)
Buts : Ronaldo (35e), Pepe (50e), Benzema (61e) pour le Real ; Neymar (4e) pour le Barça.
Avertissements : Carvajal (74e), Ronaldo (90e+4) pour le Real ; Messi (9e), Neymar (14e), Piqué (34e), Iniesta (38e) pour le Barça

Real : Casillas (cap.) - Carvajal, Pepe, Ramos, Marcelo - Kroos, Modric (Arbeloa, 89e), Isco (Illaramendi, 84e) - J. Rodriguez, Benzema (Khedira, 87e), Ronaldo. Entraîneur : Carlo Ancelotti.

Barça : Bravo - D. Alves, Piqué, Mascherano, Mathieu - Busquets, Iniesta (Roberto, 72e), Xavi (cap.) (Rakitic, 60e) - Neymar, Suarez (Pedro, 69e), Messi. Entraîneur : Luis Enrique.

Neymar avait pourtant rapidement ouvert le score

Gérard Piqué concède un penalty et relance le Real

Karim Benzema y est allé de son but







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur renfort offensif pour le Real cet été ?

Haaland
Mbappé
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB