Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille toujours en panne - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 0-0 Everton)

Par Romain Rigaux - Actu Europa League, Mise en ligne: le 23/10/2014 à 21h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Troisième nul en trois matchs de phase de poules de Ligue Europa pour Lille (0-0) ce jeudi soir. Face à une équipe d'Everton loin d'être impressionnante, les Lillois ne sont pas parvenus à prendre l'avantage malgré leur domination.

Lille toujours en panne - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 0-0 Everton)
Origi n'a pas marqué face à Everton

Après deux défaites en championnat, Lille retrouvait la Ligue Europa avec l'ambition de renouer avec la victoire qui lui échappe depuis un mois. Malheureusement, les Lillois n'ont pas su concrétiser leur domination et concède le nul face à Everton (0-0) ce jeudi soir. Les Nordistes paient leur manque d'efficacité actuelle, eux qui n'ont inscrit que trois buts lors de leurs sept derniers matchs.

Pourtant, les Dogues ont montré de belles choses face à des Toffees encouragés au Stade Pierre Mauroy par 7 000 supporters ayant fait le déplacement.

Gueye trouve le poteau

Les Lillois ont réalisé une très belle entame en mettant rapidement leurs adversaires sous pression. Souvent critiqués pour leur frilosité, les Dogues montraient un visage offensif séduisant avec une bonne agressivité dans les duels et la volonté de se projeter rapidement vers l'avant pour inquiéter Howard. Le portier américain était d'ailleurs sauvé par son poteau sur une frappe de Gueye (24e). Peu inquiétés par des Toffees assez craintifs et qui se contentaient surtout de défendre, les Dogues manquaient cependant de précision dans la dernière passe et le dernier geste pour faire la différence avant de rentrer aux vestiaires.

Enyeama sauve (encore) le LOSC

Le LOSC réattaquait la seconde période comme il le fallait avec beaucoup d'intensité. A l'heure de jeu, les efforts consentis dans ce match commençaient cependant à peser dans les jambes lilloises et les Anglais se montraient de plus en plus entreprenants. Enyeama devait même s'illustrer en remportant son duel face à McGeady (64e). Les hommes de René Girard poussaient ensuite et enchaînaient les corners mais ne trouvaient finalement pas la faille. Un troisième match nul en trois matchs dans cette phase de poules de la C3 pour le club nordiste, 3e du groupe H.

La note du match : 6/10

Les deux équipes ont proposé un match très plaisant au stade Pierre Mauroy. Séduisants en première période, les Lillois ont eu le droit à une concurrence plus relevée après la pause avec des Anglais plus entreprenants. Un rythme élevé et un match qui s'est emballé après l'heure de jeu avec un ballon allant d'un camp à l'autre.

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Idrissa Gueye (7/10)

Omniprésent dans l'entrejeu, il a exercé un pressing constant pour récupérer un nombre incalculable de ballons et n'a pas hésité à se projeter régulièrement vers l'avant en combinant avec Souaré et Origi. Il n'est pas loin d'ouvrir le score en première période mais sa frappe touche le poteau (24e).

LILLE :

Vincent Enyeama (6) : peu de travail mais encore une fois précieux. Il capte une frappe de McGeady (32e), puis remporte un duel décisif face au même McGeady (64e).

Franck Béria (5,5) : il s'est concentré sur sa tâche défensive en prenant peu de risques sur ses montées dans son couloir droit en première période. Plus présent offensivement après la pause avec de bons centres. Averti à la 57e après une discussion musclée avec Pienaar.

Simon Kjaer (7) : impeccable dans ses interventions, le Danois a réalisé un match solide en remportant presque tous ses duels et en effectuant plusieurs interceptions inspirées pour enrayer les offensives anglaises. Un tacle plein de détermination et bienvenu sur Eto'o en fin de match.

Marko Basa (6) : précieux dans le domaine aérien, il n'a jamais été dépassé par les attaquants adverses.

Pape Souaré (6) : très influent dans son couloir gauche, il a multiplié les montées pour apporter des solutions et délivrer de bons centres. Egalement solide défensivement.

Florent Balmont (5,5) : beaucoup d'agressivité dans les duels mais un peu de déchet dans ses transmissions. Il n'a pas hésité à prendre sa chance sur des frappes lointaines, sans réussite.

Rio Mavuba (6) : précieux à la récupération, il n'a cessé de harceler ses adversaires pour gratter de nombreux ballons et limiter l'influence de Barkley dans le jeu des Toffees. Remplacé à la 86e par Marvin Martin (non noté).

Idrissa Gueye (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Sébastien Corchia (5,5) : une grosse envie dans son couloir droit avec un apport offensif intéressant en début de rencontre et de gros efforts dans le repli défensif.

Divock Origi (6) : prêté par Liverpool, le Belge a pu se préparer au futur derby entre les Reds et Everton. Il a fait mal à ses adversaires sur ses prises de balle et ses accélérations. Mais peu en réussite devant le but.

Ronny Rodelin (5) : intelligent dans ses déplacements et ses transmissions, il a régalé ses partenaires avec des passes et des déviations inspirées en première période. Il a eu plus de mal à peser devant en seconde période. Remplacé à la 72e par Ryan Mendes (non noté).

Everton :

Tim Howard (6) : le gardien américain a réalisé les interventions qu'il fallait et il est aidé par son poteau en première période.

Tony Hibbert (4) : peu utilisé depuis le début de la saison, il a eu du mal à contenir les attaquants lillois et les montées de Souaré.

Phil Jagielka (6) : l'expérimenté capitaine d'Everton était souvent bien placé pour enrayer les offensives lilloises. Précieux dans la relance.

Sylvain Distin (5) : impressionnant physiquement dans les duels, le Français était plus en difficulté lorsque les attaquants lillois arrivaient lancés.

Leighton Baines (5,5) : il est monté en puissance au fil de la rencontre et s'est montré très présent offensivement en seconde période pour délivrer quelques bons centres.

Muhamed Besic (4,5) : il a eu beaucoup de mal à exister face aux milieux lillois. Averti à la 14e pour une semelle sur Corchia.

Gareth Barry (4) : relativement discret, il n'a pas pesé dans l'entrejeu.

Aiden McGeady (5,5) : généreux dans son couloir droit, il est l'auteur du seul tir cadre d'Everton en première période sur une tentative lointaine. Il perd son duel face à Enyeama en seconde période. Remplacé à la 82e par Christian Atsu (non noté).

Ross Barkley (4) : très décevant... La pépite des Toffees n'a jamais eu l'influence attendue dans le jeu de son équipe. Remplacé à la 90e+2 par James McCarthy (non noté).

Steven Pienaar (4) : serré de près par Béria et Corchia, le Sud-Africain est rarement parvenu à faire la différence dans son couloir gauche. Averti à la 57e après une discussion musclée avec Béria. Remplacé à la 63e par Romelu Lukaku (non noté), qui n'est pas loin d'offrir une passe décisive à McGeady sur son premier ballon.

Samuel Eto'o (4,5) : l'attaquant camerounais n'a plus ses jambes de 20 ans, mais il est toujours aussi précieux dos au but. Trop isolé devant, il a tout de même régalé avec un petit pont sur Balmont en première période.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

Gueye trouve le poteau d'Howard (24e)

Origi retrouvera Everton sous les couleurs de Liverpool la saison prochaine

+ Retrouvez les scores et les classements de la Ligue Europa sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue Europa - 3e journée
Lille OSC 0-0 Everton (0-0)
Stade Pierre Mauroy
Arbitre : Manuel De Sousa
Avertissements : Béria (57e) pour Lille - Besic (14e), Pienaar (57e) pour Everton.

Lille : Enyeama - Béria, Kjaer, Basa, Souaré - Balmont, Mavuba (Martin, 86e), Gueye - Corchia, Origi, Rodelin (Mendes, 72e).

Everton : Howard - Hibbert, Jagielka, Distin, Baines - Besic, Barry - McGeady (Atsu, 82e), Barkley (McCarthy, 90e+2), Pienaar (Lukaku, 63e) - Eto'o.







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB