Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Real Madrid : 602 millions d'euros de dette, réunion de crise au sommet

Par Maxime Deloffre - Actu Espagne, Mise en ligne: le 20/09/2014 à 10h18
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les dirigeants de la Maison Blanche ont rendez-vous ce samedi pour évoquer la dette abyssale du Real Madrid, culminant à 602 millions d'euros à la fin de l'exercice 2013-14. Déjà soumis à la pression populaire, le président Florentino Pérez joue gros…

Real Madrid : 602 millions d'euros de dette, réunion de crise au sommet
Le Real Madrid pourrait devoir se serrer la ceinture.

La vente d'Angel Di Maria n'aura été qu'une goutte d'eau dans un gouffre financier aride. As rapporte ce samedi que les pontes du Real Madrid ont rendez-vous dans la capitale pour évoquer la situation, et les projections, financières du club, lourdement endetté.

Une dette qui gonfle, qui gonfle...

En un an, la dette est passée de 541 millions d'euros à 602 millions d'euros. Des sommes dues tant aux banques qu'aux autres clubs, à l'administration publique… Au final à une multitude de créanciers qu'il faudra rembourser, à court ou long terme, et qui menacent de peser sur la santé financière du club ces prochaines années.

Une situation paradoxale car, oui, le Real Madrid annonçait en juin dernier avoir réalisé un chiffre d'affaires record de 603 millions d'euros ! Mais ce chiffre d'affaires est une façade - reluisante il est vrai -, qui masque les dettes et les créances à rembourser. Le Real engrange ainsi un chiffre d'affaires conséquents grâce à des droits télé ou au sponsoring, mais sa dette ne s'en résorbera pas du jour au lendemain pour autant.

Pérez use de toutes les astuces

Déjà mis sous pression par les socios pour le début de saison délicat des Merengue, Florentino Pérez tente de garder le contrôle en termes de communication. Quitte à ré-interpréter les données financières. «Florentino Pérez reconnaît uniquement la dette financière nette, ce qui se doit uniquement aux banques» , dénonce le président de l'Association pour les Valeurs du Madridisme, Carlos Mendoza. Mais la dette ne se résume pas à l'argent que le club doit aux banques, de nombreux autres créditeurs sont à rembourser.

Et une cure d'assainissement n'est pas envisageable dans l'immédiat. Car le Real a pris l'habitude depuis plusieurs années de payer ses transferts faramineux. Les Madrilènes doivent encore, par exemple, verser plus de 15 millions d'euros à Tottenham pendant quatre ans, concernant le transfert de Gareth Bale, et plus de 13 millions à Monaco pour le transfert de James Rodriguez. Florentino Pérez joue une partie de son avenir ce samedi.

Et vous, pensez-vous que le Real puisse retrouver une politique financière saine ? Pour en débattre, rendez-vous dans l'espace «Publiez un commentaire» ci-dessous…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB