Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Dogues n'ont pas rendu les armes - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 1-1 Krasnodar)

Par Maxime Deloffre - Actu Europa League, Mise en ligne: le 18/09/2014 à 23h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Reversé en Ligue Europa, Lille a concédé le nul pour sa première sortie face au FK Krasnodar (1-1), l'adversaire, en théorie, le plus abordable du groupe. Encore trop peu efficace en attaque, le LOSC a toutefois réussi à égaliser grâce à un bijou de Kjaer sur coup franc.

Les Dogues n'ont pas rendu les armes - Débrief et NOTES des joueurs (Lille 1-1 Krasnodar)
Balmont et le LOSC ont été bousculés par Krasnodar.

Eliminé en barrages de la Ligue des Champions par le FC Porto, Lille doit se contenter de la Ligue Europa cette saison. Mais dans le groupe le plus relevé de la compétition (Everton, Wolfsburg, Krasnodar), les Dogues devront sortir le grand jeu à chaque rencontre. Mais la réception des Russes, sans doute les moins redoutables du groupe, n'a pas abouti au résultat escompté…

Lille tel un bleu

Le LOSC prenait pourtant la mesure du FK Krasnodar (à ne pas confondre avec le Kuban Krasnodar) en début de rencontre, avec une monopolisation du ballon. Mais ni Balmont, échouant sur le poteau, ni Origi ne trouvaient la faille. C'est à peu près tout pour la première demi-heure…

L'histoire a beau être la même, le scénario se répète souvent sur la scène européenne. A trop gâcher, la punition finit par arriver, et l'addition est salée… Car c'est bien Krasnodar qui ouvrait le score avant le repos par Laborde (35e, 0-1). Un but douchant le stade Pierre Mauroy, plus que la pluie battante ne l'avait fait.

Les choix forts de Girard

Les Lillois quittaient la pelouse sous les sifflets des spectateurs à la pause. Au retour des vestiaires, le capitaine Mavuba et Roux avaient fait les frais du coaching de Girard, voulant dynamiser le jeu. Enyeama maintenait pourtant son équipe à flot, auteur d'une parade décisive d'entrée. Lille parvenait enfin à rehausser son niveau de jeu mais, comme depuis de longs mois, laissait apparaître ses failles sur le secteur offensif.

Souvent primée pour sa robustesse, la charnière centrale faisait parler la poudre. Et plus particulièrement le Danois Kjaer, propulsant un coup franc tiré des 25 mètres au fond des filets, profitant d'une main trop peu ferme de Dikan (63e, 1-1). La fin du match promettait un suspense intense…

Krasnodar plie mais ne rompt pas

La formation tricolore assiégeait le but de Krasnodar lors de la dernière demi-heure, mais avec peu d'occasions, si ce n'est une frappe de Balmont difficilement détournée par Dikan. Les Russes, acculés en défense, profitaient du moindre espace pour se lancer en contre, débouchant la plupart du temps sur des tentatives sur le but d'Enyeama. Marcos Lopes voyait sa frappe filer à quelques centimètres du poteau en fin de match, une dernière tentative avant les trois coups de sifflet de l'arbitre israélien.

Lille a évité le naufrage grâce à un but sur coup franc, mais Girard, excédé face au manque de prise d'initiative de ses joueurs, espérait bien mieux avant le coup d'envoi. Les Dogues laissent échapper deux points, à domicile, dans un groupe où le moindre faux pas hypothèque les chances de qualification… Et, pour rabâcher, le coefficient UEFA ne risque pas de pencher en faveur des Français, dépassés par les Russes en 6e position, avec ce genre de résultat...

La note du match : 6/10

Malgré la pluie battante, le public du stade Pierre Mauroy était au rendez-vous pour le premier match de poules des Lillois. Un engouement douché par l'ouverture du score des Russes, mais ravivé par l'égalisation du LOSC. Sur le terrain, la première période a été pauvre en occasions, avant un second acte nettement plus animé entre des Dogues assiégeant les buts de Dikan, et les joueurs de Krasnodar explosant sur des contres, souvent conclus par des frappes.

Les buts

- Pourtant entouré par quatre Lillois, Akhmedov parvient à servir Laborde d'une talonnade dans la surface, qui reprend à 10 mètres du but, hors de portée d'Enyeama (35e, 0 - 1).

- Kjaer frappe en force un coup franc aux 25 mètres, la main de Dikan n'est pas assez ferme pour sortir le ballon du cadre (63e, 1-1).

Les NOTES des Lillois :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Vincent Enyeama (7)

On aurait aimé que l'homme du match soit l'un des joueurs offensifs du LOSC. Mais c'est encore – et comme souvent – grâce au Nigérian que Lille peut sortir autrement que la tête basse. Décisif à de nombreuses reprises, sur des détentes ou des arrêts réflexes, il est pour beaucoup dans le point arraché par les Dogues.

Vincent Enyeama (7) : lire le commentaire ci-dessus.

Sébastien Corchia (4,5) : pourtant latéral droit de formation, il a paru bien plus en délicatesse dans son jeu que lorsqu'il évolue au poste d'ailier. En manque de repères en défense, peu en vue dans le camp adverse, son apport n'a pas été fulgurant. Sa combativité, et son engagement dans les duels, lui a toutefois permis de laisser son couloir étanche.

Marko Basa (5) : il a vécu lui aussi quelques situations délicates, parfois pris à revers par les Russes, mais il n'a pas démérité. Promu capitaine après la sortie de Mavuba au retour des vestiaires, il a tenu son rang sans forcément rassurer ses coéquipiers, ni su préserver Enyeama, heureusement au rendez-vous ce soir.

Simon Kjaer (6) : Solide en défense, malgré quelques errements en première période, il s'affirme toujours un peu plus comme la tour de contrôle de cette équipe. Présent dans les duels, intelligent dans la lecture du jeu, il s'offre également l'égalisation sur un coup franc remarquable, tiré en force.

Pape Souaré (5) : plus à son avantage que Corchia, il a néanmoins connu lui aussi des difficultés. Il a pourtant tenté d'aider en débordant fréquemment dans son couloir gauche, mais a été trop fébrile sur certaines occasions.

Rio Mavuba (3,5) : souvent précieux et indispensable au trident lillois au milieu de terrain, le capitaine du LOSC a vécu une soirée difficile. Trop difficile, le capitaine des Dogues a rendu une copie bien triste et a été sorti dès le repos par Girard… Mais le public lillois, espérons, ne lui en tiendra pas rigueur tant il reste précieux pour son équipe. Remplacé à la 46e minute par Jonathan Delaplace (5,5) qui a remis de la stabilité et de l'ordre dans le coeur du jeu !

Florent Balmont (6) : le plus appliqué dans l'entrejeu du LOSC ce jeudi. Un énorme pressing réalisé et une motivation qui n'est plus à démontrer, il a récupéré de nombreux ballons et amorcé diverses phases offensives, en plus de multiplier les centres. Il trouve notamment le poteau de Dikan en première période. Remplacé à la 77e minute par Ryan Mendes (non noté).

Idrissa Gueye (3,5) : hors-sujet dans le registre défensif, coupable notamment d'une relance incompréhensible après l'heure de jeu, plein axe alors qu'il n'était pas pressé. A l'image de son match, des mauvais choix et une trop grande fébrilité.

Marcos Lopes (6) : gêné dans son rôle de soutien aux attaquants avant le repos, il a été nettement plus en vue et sollicité dans le deuxième acte, repositionné sur le flanc gauche de l'attaque. Un match à deux visages, charge à lui de montrer le second plus souvent.

Divock Origi (5,5) : très actif sur les ailes et dans l'axe, il a tenté d'animer le jeu offensif de Lille. Il est également à l'origine des contres, en venant récupérer le ballon dans son camp avant d'accélérer le jeu, profitant de sa vitesse en conduite de balle. Mais il doit saisir sa chance plus souvent, et avec plus de conviction.

Nolan Roux (3) : transparent pendant 45 minutes, sans aucune situation dangereuse créée, l'ancien Brestois a fait les frais du coaching de René Girard à la mi-temps. Une prestation plus que décevante. Remplacé à la 46e minute par Michael Frey (4,5), qui faisait sa première apparition sous son nouveau maillot, et doit encore apprendre à connaître ses coéquipiers pour réellement se montrer dangereux.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
Ligue Europa – 1ère journée
Lille 1–1 FK Krasnodar (0-1)
Stade Pierre Mauroy
Arbitre : M. Liran Liany (Israël)
Buts : Kjaer (63e) pour Lille ; Laborde (35e) pour Krasnodar.
Avertissements : Granqvist (19e), Gazinski (62e), Bystrov (78e), Jedrzejczyk (83e) pour Krasnodar.

Lille : Enyeama – Corchia, Kjaer, Basa, Souaré – Mavuba (cap.) (Delaplace, 46e), Balmont (Mendes, 77e), Gueye – Lopes, Origi, Roux (Frey, 46e). Entraîneur : René Girard.

FK Krasnodar : Dikan - Jedrzejczyk, Sigurdsson, Granqvist (cap.), Kalechine - Gazinski – Laborde (Wanderson, 70e), Pereyra, Ahmedov Izmailov (Bystrov, 69e) (Burmistrov, 86e) - Ari. Entraîneur : Aleh Konanaw.

Pourtant dominateurs, les Lillois ont concédé l'ouverture du score







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB