Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Paris endormi, Paris puni - Débrief et NOTES des joueurs (Ajax 1-1 PSG)

Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 17/09/2014 à 22h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après l'ouverture rapide du score de Cavani, le PSG s'est endormi, a gâché pas mal d'opportunités et a fini par être puni. Résultat, match nul face à une petite équipe de l'Ajax (1-1), alors que la victoire tendait les bras aux Parisiens pour ce premier match de Ligue des Champions.

Paris endormi, Paris puni - Débrief et NOTES des joueurs (Ajax 1-1 PSG)
Ibrahimovic aura été très (trop) discret ce soir.

Largement supérieur à son adversaire pendant une heure, le Paris Saint-Germain avait tout pour faire exploser l'Ajax Amsterdam pour ce premier match de Ligue des Champions. Mais les Parisiens ont mangé la feuille en deuxième période, avant de prendre un bouillon terrible en fin de rencontre (1-1).

Le cadeau de Boilesen

Tout de suite dominateurs, les Parisiens ne mettaient même pas un quart d'heure à trouver le chemin des filets. Après deux gros ratés de Boilesen, ridicule sur cette action, encore plus en réclamant une faute après-coup, Lucas servait Ibrahimovic en retrait. Le Suédois était contré, mais pas Cavani (0-1, 14e). Par la suite, les hommes de Laurent Blanc restaient maîtres du ballon, mais ronronnaient encore une fois. Des passes, des passes, encore des passes mais rien ne se passe.

Les supporters de l'Ajax plus inspirés que leurs joueurs

Dans ses buts, Sirigu passait une première période très tranquille. Les supporters de l'Ajax, qui déployaient une banderole «the only Paris we like made a xxx tape», étaient à l'évidence plus inspirés que leurs protégés. Au retour des vestiaires, Lucas avait le 2-0 au bout du pied, mais le Brésilien, seul face à Cillessen, ne trouvait pas le cadre. Ibrahimovic allait-il le "pourrir" ? Non, le Suédois, discret ce soir, l'encourageait au contraire avec quelques applaudissements.

Lucas n'est pas le seul à blâmer

Puis Ibrahimovic et Marquinhos gâchaient à leur tour. De quoi s'en mordre les doigts pour les Parisiens ? Hé oui, sur un coup franc de Schöne, Sirigu appréciait mal la trajectoire du ballon et devait aller le rechercher dans ses filets (1-1, 74e). L'Ajax égalisait sur son premier tir cadré de la partie. Sur le deuxième, Sirigu déviait cette fois le tir du même Schöne sur son poteau ! Incroyable retournement de situation.

Laurent Blanc sortait alors de sa sieste pour faire entrer Pastore et Lavezzi (les tickets pour le 4e arbitre ont déjà été imprimés pour toute la saison). Mais rien n'y faisait. Très fatigués, les champions de France, alors bousculés de tous les côtés, terminaient la rencontre sur les rotules. Avec un petit point dans la besace. Une maigre consolation.

La note du match : 5/10

Dans une superbe ambiance, on s'attendait à vivre un gros match après l'ouverture du score rapide de Cavani. Mais le PSG s'est ensuite mis à ronronner et l'Ajax n'était pas capable d'appuyer sur l'accélérateur. Jusqu'à ce dernier quart d'heure où le rythme est enfin monté d'un cran.

Les buts

- Après deux gros ratés de Boilesen côté gauche, Lucas récupère le ballon et sert Ibrahimovic en retrait. La frappe du Suédois est contrée mais le ballon revient sur Cavani, qui marque (0-1, 14e).

- A la suite d'une faute inutile de Marquinhos sur Serero, l'Ajax obtient un coup franc plein axe aux 20 mètres. Schöne trompe un Sirigu pas exempt de tout reproche sur ce coup (1-1, 74e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Lasse Schöne (6,5/10)

Impuissant dans le jeu, il a en revanche fait terriblement mal au PSG sur coup de pied arrêté. Sur le premier, il piège Sirigu. Sur le second, il oblige l'Italien à sortir un superbe arrêt. L'Ajax ne pouvait s'en remettre qu'à ça. Remplacé sous une ovation du public à la 82e minute par Arek Milik (non noté).

AJAX AMSTERDAM :

Jasper Cillessen (6) : s'il ne peut rien sur le but de Cavani, le portier néerlandais a réussi ensuite un match impeccable, même s'il n'a pas eu de gros arrêt à effectuer.

Ricardo Van Rhijn (4) : il a été régulièrement à la peine sur son côté droit. Les dédoublements entre Cavani et Maxwell pourraient bien lui avoir provoqué un torticolis.

Joël Veltman (5) : plutôt solide en première période, il a été davantage en difficulté après le repos. Mais les Parisiens n'en ont pas profité.

Niklas Moisander (5) : quelques faiblesses derrière, mais si Ibrahimovic est resté discret, il n'y est pas forcément étranger.

Nicolai Boilesen (2) : dépassé défensivement, il a vécu un grand moment de solitude à la 14e minute sur le but de Cavani. Raté du droit, raté du gauche, il n'a manqué qu'un raté de la tête pour sortir la panoplie complète.

Nick Viergever (4) : devant sa défense, il a vécu une première période compliquée, passant son temps à courir après le ballon. Un ballon qu'il a très rarement attrapé. Remplacé à la pause par Nikki Zimling (6), dangereux d'entrée sur une bonne frappe lointaine et bien plus incisif que son prédécesseur.

Davy Klaassen (5) : il a alterné le bon et le moins bon ce soir. Régulièrement dépassé en première période, il s'est montré plus à son avantage en deuxième mi-temps.

Thulani Serero (6) : le seul joueur de l'Ajax Amsterdam à percuter un peu devant avant le dernier quart d'heure. Des bonnes intentions.

Lasse Schöne (6,5) : lire au-dessus.

Lucas Andersen (4,5) : aligné sur le côté gauche, il n'a pas su faire de différence. On ne l'a jamais vu prendre le meilleur sur Van der Wiel. Un poil plus tranchant en fin de rencontre.

Kolbeinn Sigthorsson (3) : à la pointe de l'attaque amstellodamoise, il n'a pas pesé lourd face à la charnière Marquinhos-David Luiz. Les supporters parisiens auront probablement oublié son nom dès demain. Kolbeinn qui ? Remplacé à la 61e minute par Anwar El Ghazi (non noté), qui s'est seulement distingué en donnant un très mauvais coup à Maxwell. Vilain.

PARIS SG :

Salvatore Sirigu (5) : l'Italien a vécu une drôle de rencontre. Rien à faire pendant un peu plus d'une heure, il est piégé ensuite pas Schöne sur le but égalisateur en anticipant du mauvais côté. Mais il sauve les siens ensuite en sortant un autre superbe coup franc de Schöne.

Gregory Van der Wiel (5,5) : prestation correcte globalement latéral droit néerlandais face à son ancienne équipe. Appliqué défensivement, il a muselé Andersen. On l'a déjà vu plus décisif lors de ses montées en revanche.

Marquinhos (5) : le Brésilien a livré un très bon match ce soir. Sauf qu'il manque cette tête qui pouvait permettre au PSG de doubler la mise. Et sauf qu'il commet cette faute qui amène le but de Schöne sur coup franc. C'est beaucoup de sauf...

David Luiz (6) : l'international brésilien a bien tenu sa partie derrière. Tonique et vigilant, l'ancien joueur de Chelsea a fait preuve de sérieux en charnière centrale.

Maxwell (6) : le Brésilien a éteint Schöne - dans le jeu - sur son côté gauche. En plus d'être solide défensivement, avec plusieurs retours bien sentis, il a effectué de nombreux appels dans son couloir mais n'a pas toujours été servi.

Marco Verratti (5) : match sérieux du jeune Italien. Présent à la récupération et appliqué dans ses transmissions, il ne s'est pas amusé à prendre de risques aujourd'hui. Mais il a sacrément pioché en seconde période. Remplacé à la 81e minute par Javier Pastore (non noté), qui a marché pendant dix minutes. Du "footage" de gueule ?

Thiago Motta (4) : encore une fois, l'international italien s'est contenté de jouer propre au milieu de terrain. On aimerait le voir délivrer la passe qui fait la différence comme il sait faire. Fatigué lui aussi, il a souffert en fin de rencontre.

Blaise Matuidi (5) : de retour dans le onze de départ, l'international tricolore a fait du bien en percutant efficacement en début de match. En deuxième période, on l'a vu plus prudent puis très fatigué en fin de rencontre.

Lucas (4) : à l'origine du but de Cavani en allant chiper le ballon dans les pieds de Boilesen, le Brésilien avait bien débuté la rencontre. Mais son gros raté en tout début de seconde période coûte cher au PSG à l'arrivée. Remplacé à la 81e minute par Ezequiel Lavezzi (non noté), auteur d'une entrée pleine d'envie.

Zlatan Ibrahimovic (4) : on n'a pas vu le meilleur Ibra ce soir. Sur le but de Cavani, bien placé, il bute au préalable sur un défenseur néerlandais. En deuxième période, il gâche une belle occasion en ne trouvant pas le cadre. Pas vraiment dangereux sur coup franc. Bref, un match très moyen de sa part.

Edinson Cavani (5) : l'Uruguayen a fourni des efforts sur son côté gauche. Bien placé pour ouvrir le score à la 14e minute, il a fait preuve d'efficacité. Pas le dernier pour défendre, mais pas vraiment d'influence sur le jeu de son équipe.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et les classements de la Ligue des Champions sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Ligue des Champions / Groupe F
Ajax Amsterdam 1-1 Paris SG (0-1)
Amsterdam Arena (Amsterdam)
Arbitre : M. Wolfgang Stark (Allemagne)
Buts : Schöne (74e) pour l'Ajax ; Cavani (14e) pour le PSG
Avertissements : Klaassen (30e), Veltman (56e), El Ghazi (68e), Serero (69e) pour l'Ajax ; Marquinhos (72e) pour le PSG

Ajax Amsterdam : Cillessen - Van Rhijn, Veltman, Moisander (cap.), Boilesen - Schöne (Milik, 82e), Klaassen, Viergever (Zimling, 46e), Serero, L. Andersen - Sigthorsson (El Ghazi, 61e). Entraîneur : Frank De Boer.

Paris SG : Sirigu – Van der Wiel, Marquinhos, David Luiz, Maxwell - Verratti (Pastore, 81e), Thiago Motta, Matuidi - Lucas (Lavezzi, 81e), Ibrahimovic (cap.), Cavani. Entraîneur : Laurent Blanc.

La fameuse banderole des supporters de l'Ajax

La joie de Cavani après son but

Schöne égalise sur coup franc

La déception d'Ibrahimovic après ce mauvais résultat







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB