Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La France régale et frappe un très grand coup ! - Débrief et NOTES des joueurs (Suisse 2-5 France)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 20/06/2014 à 23h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Si elle continue comme cela, la France va devenir l'épouvantail de la Coupe du monde ! Les Bleus ont étrillé la Suisse (2-5) vendredi lors de la 2e journée du Groupe E, au terme d'un match de légende durant lequel ils ont montré des qualités exceptionnelles que peu d'équipes ont su additionner depuis le début de la compétition...

La France régale et frappe un très grand coup ! - Débrief et NOTES des joueurs (Suisse 2-5 France)
Les Bleus ont impressionné face à la Suisse !

Déjà large vainqueur du Honduras (3-0), la France a fait encore plus fort vendredi soir contre la Suisse (2-5), après avoir livré un match formidable ! Ce nouveau succès permet aux hommes de Didier Deschamps très convaincants, de faire un très, très grand pas vers une qualification qui pourrait être validée dès cette nuit selon le résultat d'Equateur - Honduras.

Les Bleus magnifiques, exceptionnels !

Pas de fausse note cette fois-ci, La Marseillaise a bien retenti dans le stade, plein et animé par plusieurs milliers de supporters français qui ont entonné l'hymne à pleins poumons. De quoi donner un supplément d'énergie aux Bleus qui entamaient bien la partie, avec hargne, détermination, application et un premier tir de peu à côté de Benzema. Puis Giroud envoyait le défenseur Von Bergen à l'infirmerie d'un coup de pied involontaire au visage et Debuchy alignait Mehmedi (qui a pu se relever) d'un tacle virulent...

Agressifs et athlétiquement impressionnants, les Tricolores prenaient le contrôle du jeu et après une première ola du public, Giroud embrasait l'Arena Fonte Nova de la tête sur un corner de Valbuena (17e, 0-1). Le meilleur était encore à venir... Quelques secondes plus tard, Matuidi doublait la mise sur un service de Benzema (18e, 0-2). Superbe ! Quelle efficacité des Bleus ! Les Suisses étaient KO debout et La Marseillaise retentissait de nouveau dans le stade. Du jus, de l'envie, de la vitesse, une technique affûtée, un collectif léché... Les Bleus faisaient vraiment plaisir à voir et réussissaient un premier acte transcendant !

Benzema manque un penalty, mais les Bleus marquent encore trois buts...

Déjà de haut niveau en termes d'intensité et de rythme, le match devenait fou. Après une double occasion de Mehmedi et Shaqiri dont les tirs étaient déviés par un super Lloris, Benzema obtenait un penalty à la demi-heure, mais butait sur Benaglio avant que Cabaye seul face au but vide n'expédie le cuir sur la barre ! Incroyable, mais quel spectacle ! D'autant que sur un contre extraordinaire, Giroud lancé plein champ offrait un caviar à Valbuena (40e, 0-3) ! Goooaaaal, goal, goal !!! Quelle émotion !

Après la pause, la France qui avait dépensé énormément d'énergie jusque là, laissait le ballon à la Nati. Mais après deux-trois alertes sur le but de Lloris, Benzema profitait d'une erreur de Senderos pour corser l'addition (67e, 0-4). Le feu d'artifice n'était pas terminé ! Sissoko mis sur orbite par Benzema y allait de son but (73e, 0-5). Rassasiés, les Bleus baissaient alors leur niveau de concentration et terminaient un peu en roue libre, ce dont les Suisses ont su profiter.

Les Bleus se relâchent : Sakho blessé, deux buts encaissés, Cabaye suspendu !

Alors que Sakho avait dû céder sa place sur blessure, Dzemaili (81e, 1-5) et Xhaka (87, 2-5) réduisaient le score et Cabaye écopait d'un jaune qui le privera du prochain match... Des anicroches qui noircissent un peu le tableau, mais un peu seulement d'autant que Benzema trouvait la ressource pour en remettre une couche d'une superbe frappe (90e+3)... Mais l'arbitre avait sifflé la fin du match juste avant son tir ! Qu'importe... Prochain rendez-vous, mercredi prochain face à l'Equateur pour la France et contre le Honduras pour la Suisse.

La note du match : 9/10

Le match le plus spectaculaire et endiablé depuis le début de la Coupe du monde et il est l'oeuvre de la France ! Cocorico ! Quelle émotion à Salvador de Bahia, où les Bleus ont livré un véritable récital pendant plus d'une heure, avant de laisser le dernier quart d'heure à la Suisse. 

Les buts

- Valbuena tire un corner sortant vers le second poteau. Arrivé lancé, Giroud saute plus haut que tout le monde et expédie sa tête puissante et croisée sous la barre ! Explosion dans le stade ! (17e, 0-1).

- Sur l'engagement de la Suisse, Benzema intercepte le ballon, enclenche le V12 balle au pied dans le camp adverse, fixe la charnière suisse et décale sur sa gauche pour Matuidi qui trompe Benaglio d'un tir au ras du premier poteau. Incroyable scénario et quelle efficacité des Bleus ! Les Suisses sont KO debout ! (18e, 0-2)

- Sur un corner suisse repoussé par Varane de la tête, Benzema récupère et retrouve Varane qui ouvre sur l'aile gauche. Lancé tel un sprinter jamaïcain, Giroud sans opposition s'enfonce dans le camp adverse et centre au second poteau pour la reprise imparable de Valbuena ! Quel contre, mené à cent à l'heure de la part des Bleus et avec une grande justesse technique ! (40e, 0-3)

- Sissoko travaille bien sur l'aile droite et ressort pour Pogba qui adresse une ouverture lumineuse de l'extérieur du pied droit. Senderos manque son intervention. Dans son dos, Benzema reprend sans contrôle et glisse le cuir entre les jambes de Benaglio ! (67e, 0-4)

- Les Bleus remontent le ballon et Benzema plein axe décale sur la droite pour Sissoko qui trompe Benaglio d'une frappe croisée du droit dans le petit filet opposé. La coupe est pleine ! (73e, 0-5)

- Sur un coup franc à vingt-cinq mètres, Dzemaili frappe fort et transperce le mur. Lloris est surpris et ne peut intervenir. L'honneur est sauf pour les Suisses ! (81e, 1-5)

- Inler adresse une passe lobée dans le dos de Koscielny pour la reprise de volée superbe de Xhaka. (87e, 2-5)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Karim Benzema (8,5/10)

Il est l'un des joueurs de ce début de Mondial ! S'il n'a pas été le seul Français à briller ce soir, Karim Benzema a une nouvelle fois livré un très grand match et été décisif, avec un but (et même deux si l'arbitre n'avait pas sifflé juste avant son tir à la 93e) et deux passes décisives ! Très fin techniquement, efficace dans la zone de vérité et affûté physiquement. Certes, Benaglio a repoussé son penalty, mais les Suisses risquent d'en faire des cauchemars...

SUISSE :

Diego Benaglio (3) : trop court sur le 1er but, il est coupable sur le 2e en laissant un espace trop grand avec son premier poteau. Il se rattrape bien en repoussant un penalty mais en prend cinq au final. Dure soirée...

Stephan Lichtsteiner (2) : bousculé face à Benzema, il n'a pas existé. Deux des buts français viennent de son côté et son apport offensif a été inexistant.

Johan Djourou (2) : il a d'abord sauvé le coup au quart d'heure de jeu avant de perdre pied face aux déferlantes françaises. Il provoque le penalty bêtement.

Steve Von Bergen (non noté) : Giroud lui a ouvert le visage d'un coup de crampon involontaire. Remplacé dès la 9e par Philippe Senderos (2) qui se loupe sur le 4e but et a comme Djourou vécu un calvaire.

Ricardo Rodriguez (3) : porté disparu sur le plan offensif, il a été moins sollicité que Lichtsteiner mais il est complètement absent sur le 5e but.

Valon Behrami (3) : il a pris l'eau dans l'entrejeu, complètement dépassé par la qualité de ses confrères français. Remplacé à la 46e par Blerim Dzemaili (5) qui a marqué sur coup franc et a profité du fait que la France a laissé le ballon en seconde période.

Gökhan Inler (5) : le capitaine perd le ballon sur le 2e but et a lui aussi énormément souffert dans la bataille du milieu, même s'il s'est bien battu et a réussi une passe décisive. 

Xherdan Shaqiri (4) : malgré quelques soubresauts, il a eu bien du mal à venir inquiéter la défense française et quand il a réussi, il a manqué le cadre.

Granit Xhaka (5) : il marque un joli but en fin de match, mais bien trop tard pour sauver sa prestation. Car avant cela, il n'avait pas beaucoup pesé sur les débats.

Admir Mehmedi (4) : trop imprécis et pas assez percutant, il a été bien bloqué par Debuchy.

Haris Seferovic (3) : bien pris par la charnière française, il n'a pas réussi à se mettre en position et n'a pas été dangereux. Remplacé à la 69e par Josip Drmic (non noté).

FRANCE :

Hugo Lloris (6) : une double parade en première mi-temps a empêché la Suisse de revenir à 2-1. Appliqué sur sa ligne comme dans ses sorties, il ne pouvait rien sur les deux buts suisses.

Mathieu Debuchy (6) : un gros tacle en début de match aurait mérité le jaune. S'il a connu quelques problèmes dans le premier quart d'heure, il a ensuite pris la mesure de son adversaire mais a été peu en vue offensivement et s'est un peu relâché sur la fin.

Raphaël Varane (7) : impliqué sur le troisième but, il s'est régalé face à Seferovic et a maîtrisé dans les airs. Une belle partie pour lui.

Mamadou Sakho (6,5) : costaud. Il a laissé peu d'espace aux attaquants suisses et il est intervenu avec autorité à plusieurs reprises. Remplacé sur blessure (à la cuisse visiblement) à la 66e par Laurent Koscielny (non noté) qui se fait avoir sur le dernier but du match. 

Patrice Evra (6,5) : quelques approximations techniques mais un match solide dans l'ensemble défensivement. Il a aussi apporté offensivement et s'est même retrouvé en position de marquer mais il a loupé le cadre.

Yohan Cabaye (7,5) : rampe de lancement des Bleus, il a certes manqué un but tout fait mais son volume de jeu a été impressionnant. Devant, au milieu, derrière, il a dépensé énormément d'énergie. Averti à la 89e, il sera suspendu contre l'Equateur.

Moussa Sissoko (8) : préféré à Pogba, il a harcelé les Suisses pour les empêcher de relancer et a mis de la vitesse au jeu des Bleus. Récompensé par un but.

Blaise Matuidi (8) : des jambes de feu, une activité énorme à la récupération, au pressing, à l'orientation... Il marque le 2e but et a fait très mal dans la bataille du milieu.

Mathieu Valbuena (7,5) : une passe, un but... Entré doucement dans la partie, il s'est rapidement mis au diapason. Très juste techniquement, il a fait très mal à la défense suisse par sa lucidité, son application et ses passes précises. Remplacé à la 82e par Antoine Griezmann (non noté).

Olivier Giroud (8) : préféré à Griezmann cette fois-ci, il a d'abord envoyé Von Bergen à l'infirmerie. Puis il a ouvert le score et offert une passe décisive à Valbuena après un sprint énorme. Un match plein, durant lequel il a régné dans les airs, mis un gros impact sur le jeu et rendu la confiance accordée par Deschamps. Remplacé à la 63e par Paul Pogba (non noté), passeur décisif sur le 4e but.

Karim Benzema (8,5) : lire ci-dessus.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Coupe du monde en cliquant ici.

Benaglio s'incline une 1ère fois face à Giroud

Matuidi double la mise pour les Bleus

Valbuena à cheval sur Giroud après le 3e but !

Valbuena assomme la Suisse avec le 3e but

Benzema marque son 3e but du Mondial !

Les Bleus saluent les supporters après la victoire

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe E, 2e journée
Suisse - France : 2-5 (0-3)
Arena Fonte Nova (Salvador de Bahia)
Arbitre : Björn Kuipers (Pays-Bas)
Buts : Dzemaili (81e), Xhaka (87e) - Giroud (17e), Matuidi (18e), Valbuena (40e), Benzema (67e), Sissoko (73e)
Avertissement : Cabaye (89e)

Suisse : Benaglio - Lichtsteiner, Djourou, Von Bergen (Senderos, 9e), Rodriguez - Behrami (Dzemaili, 46e), Inler (cap.) - Shaqiri, Xhaka, Mehmedi - Seferovic (Drmic, 69e). Sélectionneur : Ottmar Hitzfeld.

France : Lloris (cap.) - Debuchy, Varane, Sakho (Koscielny, 66e), Evra - Sissoko, Cabaye, Matuidi - Valbuena (Griezmann, 82e), Giroud (Pogba, 63e), Benzema. Sélectionneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB