Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Enorme sensation au Maracana, l'Espagne est éliminée ! - Débrief et NOTES des joueurs (Espagne 0-2 Chili)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 18/06/2014 à 23h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Corrigée 5-1 par les Pays-Bas pour débuter, l'Espagne a pris une nouvelle claque ce mercredi face au Chili. Mais cette fois, les Espagnols, battus 2-0, ne s'en relèveront pas : ils sont éliminés de la Coupe du monde !

Enorme sensation au Maracana, l'Espagne est éliminée ! - Débrief et NOTES des joueurs (Espagne 0-2 Chili)
Busquets et les Espagnols quittent le Mondial la tête basse.

Grâce à une belle prestation collective, le Chili a frappé un grand coup dans ce groupe B en dominant l'Espagne 2-0. Une victoire synonyme de qualification pour les 8es de finale pour les Chiliens (comme les Néerlandais) et d'élimination pour les Espagnols !

Après un début de match à l'avantage des Chiliens, poussés par leurs supporters venus en nombre et chauffés à blanc en tribunes, les Espagnols se procuraient la première occasion franche de cette rencontre, mais Bravo mettait Xabi Alonso en échec. Mais au terme d'une superbe action collective, Vargas se jouait de Casillas avant d'ouvrir le score pour l'autre Roja (0-1, 20e). Le Maracana était en feu !

Une défense espagnole à la rue

Par la suite, les hommes de Vicente Del Bosque avaient beaucoup de mal à se montrer dangereux et affichaient même de nombreux signes d'énervement, à l'image de Xabi Alonso, qui s'en sortait bien en ne prenant qu'un jaune pour un gros tacle sur Isla. Plus grave encore, le Chili doublait même la mise avant le repos. Du pointu, Aranguiz trompait Casillas et mettait son sélectionneur, Jorge Sampaoli, dans un état second (0-2, 43e) ! A ce moment-là, l'Espagne avait déjà concédé plus de buts dans ce Mondial (7) que lors de l'Euro 2008, la Coupe du monde 2010 et l'Euro 2012 réunis (6).

Busquets laisse passer la dernière chance de l'Espagne

En deuxième période, les champions du monde et d'Europe pouvaient réduire l'écart mais Busquets, encore décevant aujourd'hui, gâchait une énorme opportunité. Diego Costa, lui, était toujours aussi emprunté et laissé rapidement sa place à Torres. Mais rien n'y faisait, Bravo réalisant le nécessaire dans les cages chiliennes. L'Espagne, à bout de souffle, sans jus et sans génie, est déjà éliminée de ce Mondial. Coup de tonnerre à Rio ! Les Pays-Bas et le Chili se disputeront la première place de ce groupe B lundi prochain (18h).

La note du match : 7/10

Dans un Maracana rempli de supporters chiliens à fond derrière leur équipe, le Chili a frappé un grand coup en faisant tomber l'Espagne. Le collectif chilien a eu raison d'une formation espagnole sans énergie ni inspiration. Le premier but de Vargas est le fruit d'une superbe action collective.

Les buts

- Sur le côté droit, Isla sert Vidal qui lance Alexis Sanchez. Le Barcelonais remet dans la surface pour Vargas, qui se joue de Casillas avant de glisser le ballon au fond (0-1, 20e). Très belle action collective des Chiliens.

- Sur un coup franc tiré par Alexis Sanchez, Casillas repousse comme il peut des deux poings. Mais sur Aranguiz qui, du pointu, expédie le ballon au fond (0-2, 43e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Alexis Sanchez (8/10)

Au sein de l'attaque chilienne, le Barcelonais a fait mal à la défense espagnole. Passeur décisif sur le premier but, c'est encore lui qui tire le coup franc qui met Casillas en difficulté et amène le deuxième but.

ESPAGNE :

Iker Casillas (4) : le Madrilène, qui est devenu ce soir l'Espagnol le plus capé en Coupe du monde avec 17 matchs, ne gardera pas de bons souvenirs de cette soirée. D'une part, la Roja est éliminée. Et d'autre part, il est encore fautif sur le deuxième but, repoussant dans l'axe le coup franc d'Alexis Sanchez.

Cesar Azpilicueta (5) : l'ancien Marseillais a bien débuté la rencontre, débordant à plusieurs reprises sur son côté. Mais il s'est vite éteint.

Javi Martinez (4) : préféré à Piqué, le Munichois n'a pas semblé avoir plus de jus que le Barcelonais contre les Pays-Bas. Lent dans ses interventions.

Sergio Ramos (4) : encore une fois, le défenseur conquérant du Real Madrid a été méconnaissable. Sur le but de Vargas, il prend notamment un sérieux courant d'air...

Jordi Alba (5) : il a tenté quelques percées offensives sur son côté gauche, mais sans grand succès. Sur le premier but chilien, le Barcelonais a lui aussi été mis en sérieuse difficulté.

Xabi Alonso (4) : il s'en sort bien en ne prenant qu'un jaune pour un gros tacle sur Isla. Auparavant, il n'est pas loin de marquer mais Bravo a le dernier mot. Il est remplacé à la pause par Koke (4), qui a tenté d'apporter un peu de vitalité à la Roja mais s'est montré assez brouillon.

Sergio Busquets (3) : positionné à nouveau devant sa défense, le Barcelonais n'a pas su élever son niveau de jeu. Peu d'impact à la récupération et une influence très limitée sur le jeu de son équipe. Il manque en prime une énorme occasion en début de seconde période qui aurait pu relancer son équipe.

Andres Iniesta (5) : le milieu de terrain barcelonais n'a pas démérité, mais il n'est pas décisif encore une fois. Quelques éclairs, comme cette frappe lointaine en fin de match, mais trop rares.

Pedro (4) : le Barcelonais avait envie mais il n'a pas su déstabiliser la défense chilienne. Un match assez terne à l'arrivée. Remplacé à la 76e minute par Santi Cazorla (non noté).

David Silva (5) : il a été à l'origine de quelques mouvements intéressants pour son équipe, mais il en fallait davantage pour empêcher les Chiliens de l'emporter.

Diego Costa (3) : bien pris par la défense à trois chilienne, il a vécu une soirée compliquée. Assez pataud, comme face aux Pays-Bas la semaine dernière, il tarde trop sur une belle opportunité en début de seconde période. Remplacé sous les sifflets à la 64e minute par Fernando Torres (non noté), qui n'a rien apporté à son équipe.

CHILI :

Claudio Bravo (8) : après avoir mis en échec Xabi Alonso en début de match, il s'est montré impérial dans le domaine aérien. Il sort aussi une belle frappe d'Iniesta en deuxième période. Un sans-faute.

Gary Medel (6) : prestation sérieuse du défenseur chilien, rarement pris à défaut.

Francisco Silva (6) : redescendu en défense centrale, l'habituel milieu de terrain s'en est bien sorti, livrant un match sérieux.

Gonzalo Raja (6) : lui a aussi a bien tenu son rang dans la défense à trois du Chili. Solide.

Mauricio Isla (6) : le latéral droit chilien a rendu une bonne copie dans son couloir. En vue offensivement, mais aussi de bons retours pour épauler sa charnière centrale.

Charles Aranguiz (6) : actif dans l'entrejeu, il inscrit le deuxième but des siens d'un pointu bien senti. Une belle présence au milieu. Remplacé à la 64e minute par Felipe Gutierrez (non noté).

Arturo Vidal (7) : le joueur de la Juventus Turin avait faim et ça s'est vu. A l'origine du premier but de son équipe, il a livré un match plein au milieu. Remplacé à 88e minute par Carlos Carmona (non noté).

Marcelo Diaz (6) : actif au milieu de terrain, il a permis à son équipe de récupérer de nombreux ballons.

Eugenio Mena (7) : très offensif sur son côté gauche, il s'est montré disponible et a joué avec beaucoup de justesse. Impeccable défensivement en prime.

Alexis Sanchez (8) : lire le commentaire ci-dessus.

Eduardo Vargas (7) : lui aussi a causé des soucis à la défense espagnole en plus de fournir de gros efforts pour défendre. Il marque un but plein de sang-froid sur lequel il se joue de Casillas avant de glisser le ballon au fond. Remplacé à la 85e minute par Jorge Valdivia (non noté).

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et le classement du Groupe B sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe B (2e journée)
Espagne 0-2 Chili (0-2)
Estadio do Maracana (Rio de Janeiro)
Arbitre : M. Mark W Geiger (Etats-Unis)
Buts : Vargas (20e), Aranguiz (43e)
Avertissements : Xabi Alonso (40e) pour l'Espagne ; Vidal (26e), Mena (61e) pour le Chili

Espagne : Casillas (cap.) - Azpilicueta, Javi Martinez, Sergio Ramos, Jordi Alba - Xabi Alonso (Koke, 46e), Busquets, Iniesta - Pedro (Cazorla, 76e), Diego Costa (Torres, 64e), David Silva. Sélectionneur : Vicente Del Bosque.

Chili : Bravo (cap.) - Medel, Silva, Jara - Isla, Aranguiz (Gutierrez, 64e), Vidal (Carmona, 88e), Diaz, Mena - Alexis Sanchez, Vargas (Valdivia, 85e). Sélectionneur : Jorge Sampaoli.

La joie de Vargas après l'ouverture du score chilienne

Du pointu, Aranguiz inscrit le deuxième but chilien

Casillas une nouvelle fois très déçu

Busquets laisse passer la dernière chance de l'Espagne

Les supporters chiliens avaient envahi le Maracana



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Qui va remporter la finale de la CAN 2019 ?

Sénégal
Algérie
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB