Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les Oranje n'ont pas fait de quartier ! - Débrief et NOTES des joueurs (Espagne 1-5 Pays-Bas)
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Mondial 2014, Mise en ligne: le 13/06/2014 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Incroyable scénario à Salvador où le champion du monde en titre s'est retrouvé lourdement au tapis. Les Pays-Bas, emmenés par leur duo Van Persie-Robben, ont ridiculisé l'Espagne (5-1). Casillas et sa défense ont vécu un véritable cauchemar.

Les Oranje n'ont pas fait de quartier ! - Débrief et NOTES des joueurs (Espagne 1-5 Pays-Bas)
Le banc néerlandais félicite l'un de ses héros, van Persie.

Championne du monde en titre, l'Espagne, corrigée 5-1 par les Pays-Bas, a volé en éclats pour son entrée en lice dans la compétition. Après une première période correcte, les hommes de Vicente Del Bosque ont sombré après le repos...

La première occasion de cette partie était à mettre à l'actif des Néerlandais. Bien lancé par Robben, Sneijder butait sur Casillas, vigilant. Dangereux mais brouillon jusque-là, Diego Costa, pas épargné par les Brésiliens présents en tribunes, obtenait un penalty très généreux - encore un - accordé par M. Rizzoli. Xabi Alonso se montrait sans pitié pour les Bataves (1-0, 27e).

Le bijou de van Persie

Juste avant le repos, Silva, brillant en début de match au milieu, avait la balle du 2-0 au bout du pied mais Cillessen sauvait les siens. Le banc espagnol la voyait déjà au fond... Les Pays-Bas réagissaient immédiatement par van Persie, qui égalisait d'une extraordinaire tête lobée en pleine course (1-1, 44e). Casillas n'avait aucune réaction. Quel but du capitaine néerlandais !

Casillas se ridiculise

Un nouvel exploit individuel allait permettre aux hommes de Louis van Gaal de prendre l'avantage. Sur un nouveau centre de Blind, Robben ridiculisait Piqué avant de tromper Casillas (1-2, 53e). Les supporters des Pays-Bas, toujours aussi colorés, pouvaient laisser éclater leur joie en tribunes. Puis c'est la barre qui repoussait la terrible volée de van Persie ! La défense centrale espagnole était à la rue au cours de cette rencontre.

Et que dire de Casillas ? Le portier de la Roja se trouait ensuite à deux reprises, permettant d'abord à De Vrij (1-3, 64e) puis van Persie (1-4, 72e) de marquer. Enfin, Robben ridiculisait à son tour la défense espagnole, se jouant de Ramos et Casillas sur la même action (1-5, 80e). Survitaminés, les Oranje n'ont pas fait de quartier au cours de cette rencontre. Vicente Del Bosque va devoir remettre de l'ordre dans la maison avant le prochain match face au Chili (mercredi, 21h).

La note du match : 8,5/10

On a assisté à une rencontre de bonne facture entre deux nations dotées de grands techniciens. Si on peut regretter le penalty généreux accordé aux Espagnols, les buts de van Persie et Robben resteront comme deux moments forts de cette Coupe du monde. En deuxième période, on a eu droit à un festival des Bataves !

Les buts

- Lancé dans la surface par Xavi, Diego Costa crochète son défenseur et se laisse tomber. M. Rizzoli se fait abuser et accorde un penalty aux Espagnols que transforme Xabi Alonso (1-0, 27e).

- Sur un long ballon de Blind, Van Persie, oublié par Ramos, trompe Casillas d'une magnifique tête lobée en pleine course (1-1, 44e). Superbe !

- Sur un nouveau centre de Blind, Robben réalise un magnifique contrôle aérien avant de crocheter Piqué, médusé. Le Munichois trompe ensuite Casillas du gauche malgré le retour de Ramos (1-2, 53e).

- Sur un coup franc tiré par Sneijder, Casillas, légèrement bousculé par van Persie, passe surtout au travers. Au second poteau, De Vrij est là pour pousser le ballon au fond (1-3, 64e).

- Sur une passe en retrait, Casillas réalise un contrôle "américain". A l'affût, van Persie lui subtilise le ballon et enfonce un peu plus le portier espagnol (1-4, 72e).

- Lancé en profondeur, Robben prend d'abord Ramos de vitesse avant de s'amuser avec Casillas. Le Munichois finit par glisser le ballon au fond (1-5, 80e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Robin van Persie (8,5/10)

La classe a encore parlé. Le capitaine néerlandais réalise peut-être le plus dur pour son équipe en égalisant d'une magnifique tête lobée juste avant le repos. En deuxième période, il trouve la barre d'une superbe volée avant de punir Casillas sur son contrôle manqué. Remplacé sous les ovations du public à la 79e minute par Jeremain Lens (non noté).

ESPAGNE :

Iker Casillas (2) : le capitaine de la Roja avait l'occasion de devenir le gardien avec l'invincibilité la plus longue en Coupe du monde ce soir. Mais battu dès la 44e minute, San Iker n'effacera pas Walter Zenga des tablettes. S'il ne peut rien sur les deux premiers buts, le Madrilène passe en revanche au travers sur les troisième et quatrième. Robben finit par le ridiculiser sur le cinquième. Dur... Des parades quand même face à Sneijder, Wijnaldum et Robben. Heureusement...

Cesar Azpilicueta (3) : souvent imprécis offensivement, le défenseur de Chelsea n'a pas su empêcher Blind de centrer sur les deux premiers buts néerlandais. Une soirée compliquée pour lui aussi.

Sergio Ramos (2) : on n'a pas reconnu l'intraitable défenseur du Real Madrid. Sur le premier but, il oublie van Persie et sur le cinquième, il se fait déposer par Robben.

Gerard Piqué (3) : trop lent, le Barcelonais a souvent été à la limite face à van Persie et Robben. Sur le second but néerlandais, il se fait piéger par le crochet pourtant prévisible du Munichois.

Jordi Alba (4) : après un bon début de match, il est vite rentré dans le rang. En deuxième période, il n'a pas su prêter main-forte à sa défense centrale quand celle-ci était à la dérive.

Xavi (4,5) : très performant pendant la première demi-heure, il a disparu de la circulation au fil des minutes. En difficulté à la récupération.

Sergio Busquets (3) : match compliqué pour lui au milieu. Gêné par l'agressivité néerlandaise dans l'entrejeu, il n'a pas su relever le défi proposé.

Xabi Alonso (4,5) : buteur sur penalty, le Madrilène a alterné le bon et le moins bon ce soir. Placé un peu plus haut qu'en club, on ne l'a pas toujours senti très à l'aise. Remplacé à la 63e minute par Pedro (non noté), qui a été à l'origine de plusieurs mouvements intéressants.

David Silva (5,5) : le meilleur Espagnol ce soir. Jouant entre les lignes, le Mancunien a posé beaucoup de soucis à la défense néerlandaise en première mi-temps. Avant l'égalisation de van Persie, il avait la balle du 2-0 au bout du pied. Dommage. Remplacé à la 78e minute par Cesc Fabregas (non noté), qui n'a pas eu le temps de s'illustrer.

Andres Iniesta (4,5) : il débute bien la rencontre lui aussi, avec plusieurs bonnes passes bien senties, avant de débrancher en deuxième période comme le reste de son équipe.

Diego Costa (5) : intéressant pour l'Espagne en début de match malgré une certaine maladresse, le Brésilien de naissance, conspué par le public, obtient - c'est le mot qui convient - un penalty ensuite. Remplacé sous les sifflets à la 63e minute par Fernando Torres (non noté), qui plonge pour obtenir un penalty avant de louper une énorme occasion en fin de match.

PAYS-BAS :

Jasper Cillessen (6) : s'il est battu sur le penalty de Xabi Alonso, le portier néerlandais réalise une parade très importante face à Silva juste avant l'égalisation de van Persie.

Daryl Janmaat (5,5) : intéressant sur son côté droit, il a très vite rectifié le tir après des premières minutes compliquées.

Ron Vlaar (6) : le défenseur d'Aston Villa a bien tenu sa partie derrière. Solide dans les duels et une belle lecture du jeu.

Stefan De Vrij (6) : en plus de réaliser un bon match derrière, il inscrit le troisième but de son équipe en étant idéalement placé au second poteau. Remplacé à la 77e minute par Joel Veltman (non noté).

Bruno Martins-Indi (5) : il s'est livré à un beau duel avec Diego Costa. Il aurait pu faire expulser l'attaquant de l'Atletico Madrid pour un coup de tête.

Daley Blind (7) : le joueur de l'Ajax Amsterdam a bien tenu son couloir gauche et délivre surtout deux centres parfaits pour van Persie et Robben sur les deux premiers buts des Oranje.

Nigel De Jong (6) : toujours aussi agressif, son pressing constant a empêché les Espagnols de développer leur jeu au fil des minutes.

Jonathan De Guzman (5,5) : parfois brouillon techniquement mais un gros travail pour harceler le porteur du ballon adverse. Remplacé à la 62e minute par Georginio Wijnaldum (non noté), dangereux à plusieurs reprises en fin de match.

Wesley Sneijder (5,5) : pas la plus en vue des stars néerlandaises, il manque notamment son duel en début de match avec Casillas. Mais s'il a été moins en vue que van Persie et Robben, c'est aussi parce qu'il a joué assez bas pour aider De Jong et De Guzman dans l'entrejeu.

Arjen Robben (8,5) : lui aussi aurait mérité le titre d'homme du match. Deux buts, un premier superbe et un second très joli aussi. Proche du triplé d'une splendide volée lointaine. Le Munichois tient la grande forme !

Robin Van Persie (8,5) : lire le commentaire ci-dessus.

Et pour vous, quels ont été les MEILLEURS joueurs et les MOINS BONS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez tous les résultats et le classement du Groupe B sur Maxifoot en cliquant ici.

FICHE TECHNIQUE
Coupe du monde / Groupe B (1ère journée)
Espagne 1-5 Pays-Bas (1-1)
Arena Fonte Nova (Salvador)
Arbitre : M. Nicola Rizzoli (Italie)
Buts : Xabi Alonso (27e, sp) pour l'Espagne ; Van Persie (44e, 72e), Robben (53e, 80e), De Vrij (64e) pour les Pays-Bas
Avertissements : Casillas (65e) pour l'Espagne ; De Guzman (25e), De Vrij (41e), Van Persie (66e) pour les Pays-Bas

Espagne : Casillas (cap.) - Azpilicueta, Ramos, Piqué, Alba - Xavi, Busquets, Xabi Alonso (Pedro, 63e) - Silva (Fabregas, 78e), Diego Costa (Torres, 63e), Iniesta. Sélectionneur : Vicente Del Bosque.

Pays-Bas : Cillessen - Janmaat, Vlaar, De Vrij (Veltman, 77e), Martins Indi, Blind - De Jong, De Guzman (Wijnaldum, 62e) - Sneijder - Robben, Van Persie (cap.) (Lens, 79e). Sélectionneur : Louis van Gaal.

La magnifique tête de van Persie sur l'égalisation

Les Espagnols contestent le 3e but des Pays-Bas, mais M. Rizzoli reste inflexible

Comme van Persie, Robben a inscrit un doublé

La joie des Néerlandais, la déception de Casillas



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2014


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central numéro 1 ?

Daley Blind (Ajax)
Matthijs de Ligt (Juventus)
José Maria Giménez (Atletico)
Kaildou Koulibaly (Naples)
Aymeric Laporte (Manchester City)
Gerard Piqué (Barcelone)
Sergio Ramos (Real)
Virgil van Dijk (Liverpool)
Jan Vertonghen (Tottenham)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB