Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Paris réussit son examen d'entrée ! - Débrief et NOTES des joueurs (Olympiakos 1-4 PSG)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 17/09/2013 à 22h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le PSG s'est imposé (1-4) sur la pelouse de l'Olympiakos, mardi soir lors de la 1ère journée de Ligue des Champions. Un écart au score un brin trompeur, car les Parisiens ont été plutôt chanceux en première mi-temps, avant d'élever leur niveau en seconde...

Paris réussit son examen d'entrée ! - Débrief et NOTES des joueurs (Olympiakos 1-4 PSG)
T. Motta félicité par Lavezzi, Maxwell et Cavani

Comme à Bordeaux, Laurent Blanc avait choisi d'aligner un 4-3-3 plutôt que l'habituel 4-4-2. Une tactique de nouveau payante, le PSG s'étant imposé (1-4) au Pirée mardi soir pour son entrée en lice en Ligue des Champions.

Un score un peu flatteur car les Parisiens ont été chahutés en première mi-temps et n'ont pas été flamboyants dans le jeu, mais ont su redresser la tête en seconde période et ont surtout été très efficaces sur corner.

Weiss régale, Paris s'en sort bien...

Les Grecs ont lancé les hostilités avec une mine de Weiss sur le haut de la transversale (1ère) ! Dans une ambiance certes chaude, mais pas surchauffée par les 35 000 spectateurs, le ton était donné. Les Parisiens ont alors mis le pied sur le ballon et joué sans se presser en profitant de l'absence de pressing adverse. Face à eux, l'Olympiakos se montrait plus saignant dans ses offensives et Fuster faisait à son tour trembler les montants de Sirigu (15e) !

Le PSG n'était pas malheureux, d'autant que dans la foulée, Cavani ne laissait pas passer sa chance (19e, 0-1). La réaction ne tardait pas, avec un numéro exceptionnel de Weiss au milieu de la défense (25e, 1-1). Une égalisation méritée au vu des efforts déployés par les troupes du Pirée et de la prestation moyenne des hommes de Blanc dans tous les domaines. A la mi-temps, l'Olympiakos avait déjà tiré dix fois au but, contre une seule pour Paris...

Paris prend l'ascendant, Motta forte tête

Après la pause, les coéquipiers d'Ibra revenaient avec de meilleures intentions, plus agressifs dans les duels et concentrés. Mais ils se montraient toujours trop lents dans les enchainements ou mal inspirés dans leurs choix. Le PSG prenait toutefois l'ascendant dans le jeu et se rapprochait du but. Roberto repoussait les frappes de Cavani (59e) puis Van der Wiel (65e). Puis sur un corner, Motta concrétisait (68e, 1-2).

L'Italien remettait même le couvert pour une copie conforme de son premier but (73e, 1-3) ! Les dés étaient jetés et malgré un baroud d'honneur, les Grecs ne parvenaient plus à déstabiliser la défense parisienne. A l'inverse, Ibra récoltait et tirait un penalty, mais le gardien repoussait le tir du Suédois (82e) ! Puis Marquinhos scellait le score sur un nouveau corner (86e, 1-4)... Prochain rendez-vous pour le PSG, le 2 octobre au Parc des Princes contre Benfica.

La note du match : 6,5/10

Un match à deux visages durant lequel chacune des deux équipes aura eu sa chance. Si l'intensité n'a pas atteint des sommets, les occasions ainsi que les buts ont été nombreux.

Les buts

- Servi à trente mètres dans l'axe, Ibrahimovic adresse un bijou de passe en profondeur pour Maxwell qui devance la sortie du gardien et décale Cavani sur sa droite malgré le retour d'un défenseur. L'Uruguayen n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. (19e, 0-1)

- Lancé sur l'aile droite par Machado, Weiss résiste à Maxwell. Et un Brésilien effacé... Puis il repique vers la surface et réussit un petit pont sur Marquinhos ! Et deux... Silva arrive lancé pour le tacler dans la surface et se fait éliminer d'un double contact supersonique ! Et trois... Weiss ajuste enfin Sirigu de près. Quel numéro de classe mondiale de la part du Slovaque ! (25e, 1-1)

- Sur un corner tiré par Lavezzi, Motta jaillit au premier poteau et devance la sortie du gardien pour reprendre de la tête (68e, 1-2).

- Bis repetita ! Sur le corner suivant, toujours tiré par Lavezzi, Motta se retrouve une nouvelle fois à la réception pour décroiser sa tête ! (73e, 1-3)

- Les corners auront été d'un grand secours pour le PSG ! Sur un nouveau spécimen tiré par Motta cette fois-ci, Marquinhos s'élève dans les airs et reprend d'une tête piquée. (86e, 1-4)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Thiago Motta (8/10)

Toujours aussi sécurisant à la relance avec une belle conservation du ballon et une bonne lecture du jeu, il a surtout inscrit un doublé salvateur et délivré une passe décisive, ce qui ne lui arrive pas tous les jours ! Petit bémol, il a été un peu en-deçà de ses capacités défensivement en première mi-temps. Il perd notamment un ballon de manière incompréhensible qui aboutit au poteau de la 15e...

Olympiakos :

Roberto Gago (5) : il n'a rien eu à faire en première mi-temps, si ce n'est regarder Cavani marquer. Une bonne poignée de bonnes parades en seconde mi-temps dont un penalty d'Ibra repoussé (!), mais une mauvaise sortie sur le premier but de Motta et quatre buts encaissés au final...

Giannis Maniatis (5) : il a stoppé plusieurs offensives parisiennes sur son côté droit ou en couverture. Un match globalement solide même s'il a baissé de pied dans la dernière demi-heure, à l'image de son équipe.

Carl Medjani (5) : l'ancien Ajaccien a livré un match correct en défense centrale, parvenant plutôt bien à contenir les attaquants parisiens.

Dimitris Siovas (4) : il a eu du mal à terminer le match. Il n'avait pas la tâche facile face à Ibra ou Cavani.

Gaétan Bong (4) : l'ancien Valenciennois n'a pas ménagé ses efforts et a bien contenu Lucas. Plus en difficultés face à Lavezzi. Averti à la 30e pour un tacle par derrière sur Lucas.

Paulo Machado (5) : à l'origine du but de Weiss avec une bonne passe lobée, l'ancien Toulousain a délivré quelques bons ballons avant de disparaitre en seconde période.

Andreas Samaris (2) : après un premier acte correct, il a beaucoup souffert en seconde mi-temps. Il lâche le marquage de Motta sur les deux buts de l'Italien et provoque un penalty.

David Fuster (5,5) : un tir sur le poteau à la 15e et une première mi-temps tonique, avant de baisser de pied par la suite. Remplacé à la 74e par Javier Saviola (non noté).

Alejandro Dominguez (4) : positionné dans l'axe, il a rarement réussi à prendre l'ascendant dans les duels, malgré un bon début de match. Remplacé à la 61e par Joel Campbell (non noté).

Vladimir Weiss (7) : il a trouvé la barre dès la 1ère minute et a mis les trois défenseurs brésiliens du PSG dans le vent sur son but ! Doté d'une très belle technique et d'un fort pouvoir d'accélération, il a été un poison constant. Bien moins en vue en seconde période. Remplacé à la 84e par Sambou Yatabaré (non noté).

Kostas Mitroglou (4) : seul en pointe, il n'a pas pu se mettre en position de frappe mais a participé au jeu par ses décrochés.

Paris :

Salvatore Sirigu (4) : sauvé à deux reprises par ses montants, une sortie hasardeuse à la 22e, une mauvaise communication avec Silva, il n'a pas vraiment brillé en première mi-temps. Peu sollicité après la pause.

Gregory Van der Wiel (5,5) : il a souvent franchi la ligne médiane pour épauler Lucas et délivrer des centres. Une prestation intéressante dans l'ensemble malgré du déchet dans ses passes. Averti à la 87e pour une faute peu évidente sur Bong.

Marquinhos (6) : pour sa première avec le PSG, il était difficile d'attendre un match parfait. S'il a mal défendu face à Weiss sur l'action du but et a eu un peu de mal à prendre ses repères en première mi-temps, il est en revanche monté en régime après la pause et a marqué un but.

Thiago Silva (6) : battu sur le but de Weiss ce qui ne lui arrive pas si souvent, il a par ailleurs repoussé le danger à plusieurs reprises. Son entente avec Marquinhos est perfectible mais porteuse d'espoirs.

Maxwell (5) : passeur décisif dans une position très avancée, il a connu des difficultés en défense, en particulier en première mi-temps.

Thiago Motta (8) : lire ci-dessus.

Marco Verratti (5) : il est capable de faire mieux. S'il n'a pas perdu de ballon dans les zones dangereuses, il a offert une petite première mi-temps, avant de hausser un peu son niveau. Remplacé à la 79e par Adrien Rabiot (non noté).

Blaise Matuidi (6,5) : après un premier acte assez quelconque joué au petit trot, il a mis la machine en marche, avec un bon pressing, plusieurs interceptions et des courses vers l'avant balle au pied.

Lucas Moura (4) : quelques accélérations balle au pied mais globalement décevant sur son aile droite. Remplacé à la 46e par Ezequiel Lavezzi (6,5) qui a fait du bien par ses déplacements, ses efforts et ses deux passes décisives sur corner.

Edinson Cavani (6) : il marque un but facile, encore fallait-il être au bon endroit au bon moment. A part ça, il a été peu en vue lors du premier acte. Plusieurs situations en seconde qui ont permis d'admirer sa force de frappe. Remplacé à la 90e par Jérémy Ménez (non noté).

Zlatan Ibrahimovic (5) : jamais en position de frappe en première mi-temps, il a en revanche adressé de très bons ballons vers l'avant, comme sur le but de Cavani. Il a beaucoup participé au jeu mais a parfois joué trop facile et a manqué un penalty.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Ligue des Champions / Phase de Groupes, 1ère journée (Groupe C)
Olympiakos Le Pirée - Paris Saint-Germain : 1-4 (1-1)
Stade : Georgios Karaiskakis Stadium
Arbitre : Felix Brych (Allemagne)
Buts : Weiss (25e) - Cavani (19e), Motta (68e, 73e), Marquinhos (86e)
Avertissements : Bong (30e) - Van der Wiel (87e)

Olympiakos : Roberto - Maniatis, Medjani, Siovas, Bong - Machado, Samaris - Fuster (Saviola, 74e), Dominguez (Campbell, 61e), Weiss (S. Yatabaré, 84e) - Mitroglou. Entraîneur : Michel.

Paris : Sirigu - Van der Wiel, Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell - Thiago Motta, Verratti (Rabiot, 79e), Matuidi - Cavani (Ménez, 90e), Ibrahimovic, Lucas (Lavezzi, 46e). Entraîneur : Laurent Blanc.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB