Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Real bloqué aux portes de l'exploit... - Débrief et NOTES des joueurs (Real 2-0 Dortmund)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 30/04/2013 à 23h09
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Real Madrid s'est imposé (2-0) face à Dortmund mardi soir, en demi-finale retour de la Ligue des Champions. Au terme d'un match d'une grande qualité, les Merengue ont inscrit deux buts dans les dernières minutes, insuffisant pour se qualifier pour Wembley...

Le Real bloqué aux portes de l'exploit... - Débrief et NOTES des joueurs (Real 2-0 Dortmund)
Le duel Lewandowski - Ramos a tenu toutes ses promesses

Le Borussia Dortmund jouera la finale de la Ligue des Champions, le 25 mai prochain à Wembley, face au vainqueur de FC Barcelone - Bayern Munich (0-4 à l'aller). Large vainqueur à l'aller (4-1), les troupes de la Ruhr ont cédé dans les dernières minutes face au Real Madrid (2-0), au terme d'un match de titans.

Le Real mort de faim, Dortmund ne se laisse pas croquer

Il fallait s'y attendre, le début de match a été très intense, dans une ambiance de feu exceptionnelle à Bernabeu. Obligés de marquer au moins trois buts pour se qualifier, les Merengue ont failli refaire une partie de leur retard d'entrée, mais Higuain perdait son duel avec le gardien (4e). Les hostilités étaient lancées par des Madrilènes morts de faim et qui ont mis une pression terrible sur le Borussia en imprégnant un rythme infernal.

Ronaldo au dessus (8e), Ronaldo repoussé par le gardien (13e), Özil de peu à côté (14e)... Les occasions se multipliaient mais le Real manquait d'efficacité face au but. De l'autre côté, Lewandowski sonnait l'alerte (13e). D'un calme olympien malgré la tempête, le Borussia guettait l'accalmie, survenue après une première demi-heure de très haut niveau. Les Allemands ont alors réussi à faire retomber la tension en mettant le pied sur le ballon grâce à leur qualité technique flamboyante.

Benzema met le feu

Après la pause, le Real a remis le pied au plancher. Mais obligés de se découvrir, les coéquipiers de Ronaldo passaient près du K.O, avec notamment un tir sur la barre de Lewandowski (50e) ! Son équipe se heurtant à un mur et le temps passant, Mourinho tentait le tout pour le tout à l'heure de jeu en lançant Benzema et Kaka (61e). Mais dans un premier temps, les meilleures occasions revenaient encore au Borussia. Lopez réussissait notamment un exploit face à Gündogan (62e).

Au bord de la rupture, les Madrilènes accusaient le coup physiquement et ne parvenaient plus à s'approcher de Weidenfeller, si ce n'est par Ronaldo (70e). Mais alors que la messe semblait dite, Benzema rallumait enfin la flamme (83e, 1-0). Avec l'appui du public, Ramos profitait ensuite d'une passe de Benzema pour doubler la mise (88e, 2-0) ! Incroyable fin de match et tension énorme à Bernabeu, où le Real n'était plus qu'à un but de la qualification, et où les regrets seront éternels...

La note du match : 8,5/10

Un super match de foot, comme on aimerait en voir plus souvent, en termes d'engagement, de rythme, d'intensité, de technicité, d'ambiance, de spectacle. Tous les ingrédients étaient réunis et les acteurs se sont donnés sans compter de la première à la dernière minute. On en redemande !

Les buts

- Benzema sert de pivot pour Kaka qui décale côté droit pour Özil, dont le centre tendu à ras de terre est repris au premier poteau par Benzema. Superbe combinaison, réalisée à cent à l'heure ! (83e, 1-0)

- Le Real met une pression incroyable au Borussia dans les vingt derniers mètres. Au second poteau, Benzema sert en retrait pour la reprise du gauche sous la barre de Ramos. C'est la folie dans le stade ! (88e, 2-0)

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Roman Weidenfeller (8/10)

Décisif dès le début du match avec deux parades face à Higuain (4e) puis Ronaldo (13e), il a aussi réussi une sortie importante sur la tête de Ronaldo à la 40e. Après une accalmie en seconde mi-temps, il a évité une cruelle désillusion à son équipe avec deux parades décisives et de classe dans les dernières minutes.

REAL MADRID :

Diego Lopez (7) : vigilant à la 13e face à Lewandowski, il réussit un exploit face à Gündogan en seconde mi-temps.

Michael Essien (5) : il a souffert face à Reus, peu en vue offensivement.

Raphael Varane (6) : en couverture de Ramos, il a ramassé les miettes. Une prestation solide dans l'ensemble.

Sergio Ramos (8) : une très belle confrontation avec Lewandowski qui s'en souviendra surement en comptant ses bleus demain matin... De nombreuses interventions musclées face à l'attaquant polonais et un but qui a redonné espoir à tout un peuple. Averti à la 79e pour une charge sur Piszczek.

Fabio Coentrao (5) : il a eu peu d'influence sur son côté gauche offensivement ; il s'en est bien sorti défensivement. Averti pour une semelle sur Lewandowski. . Remplacé à la 57e par Ricardo Kaka (6), impliqué sur le but de Benzema.

Xabi Alonso (4) : un match en demi-teinte dans la bataille du milieu. Remplacé à la 67e par Sami Khedira (non noté), averti à la 81e pour un tacle en retard sur Blaszczykowski.

Luka Modric (6) : plaque tournante dans l'entrejeu, il a distribué de nombreux ballons vers l'avant mais n'a pas été décisif.

Mesut Özil (6) : sa grosse occasion manquée à la 14e l'a freiné dans son élan. Il avait auparavant délivré un caviar à Higuain à la 4e, avant d'être passeur décisif pour Benzema.

Angel Di Maria (6) : des jambes de feu en première mi-temps. Il s'est démené sur son aile mais n'a pas réussi à forcer le verrou.

Cristiano Ronaldo (6) : deux grosses occasions manquées. Moins tranchant qu'à son habitude, il n'a pas eu le rendement qu'on lui connait mais n'a jamais abdiqué.

Gonzalo Higuain (5) : un duel perdu dès la 4e qui aurait pu tout changer. Il a réussi quelques bonnes passes comme à la 14e pour Özil, mais n'a pas été assez tranchant devant le but. Averti pour contestation. Remplacé à la 57e par Karim Benzema (7) qui a rallumé la flamme en fin de match, avec un but et une passe décisive ! Mourinho regrettera peut-être longtemps de ne pas l'avoir titularisé...

BORUSSIA DORTMUND :

Roman Weidenfeller (8) : lire ci-dessus.

Lukasz Piszczek (7) : une première mi-temps de très haut niveau, tant défensivement avec plusieurs interventions superbes, qu'offensivement avec des montées tranchantes. Moins sollicité en seconde période.

Neven Subotic (6,5) : surpris par Higuain à la 4e, il s'est bien repris par la suite mais s'est fait surprendre par Benzema sur le premier but madrilène.

Mats Hummels (7) : une sérénité à toute épreuve. Il a repoussé bon nombre de ballons chauds dans la surface.

Marcel Schmelzer (5) : un match discret dans son couloir gauche.

Sven Bender (6,5) : un match très solide dans l'entrejeu, avec de nombreux ballons grattés et un jeu juste offensivement. Averti pour un tacle en retard sur Ronaldo. Remplacé à la 90e+1 par Felipe Santana (non noté).

Ilkay Gündogan (7,5) : déjà énorme à l'aller, il a récidivé à Bernabeu. Techniquement très à l'aise, il a distribué le jeu à merveille et s'est bien battu à la récupération. Averti pour une faute sur Özil.

Jakub Blaszczykowski (5) : il s'est bien battu mais n'a pas brillé pour autant.

Mario Götze (non noté) : touché à la cuisse, il n'a pas eu le temps de s'illustrer. Remplacé à la 14e par Kevin Grosskreutz (4) qui a vendangé plusieurs situations favorables en contre, à cause de mauvaises passes.

Marco Reus (7,5) : il a tout d'un très grand. Très fort techniquement, il a fait la misère à la défense madrilène à plusieurs reprises, avec des dribbles dévastateurs.

Robert Lewandowski (5) : toujours bien placé, il aurait pu mettre un nouveau quadruplé s'il avait eu la même efficacité que la semaine dernière. Mais malgré une bonne poignée d'occasions franches dont un tir sur la barre, il n'a pas eu la même réussite. Remplacé à la 87e par Sebastian Kehl (non noté).

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !

>> Retrouvez sur Maxifoot tous les résultats de la Ligue des Champions en cliquant ici.


Ligue des Champions / Demi-finale retour
Real Madrid - Borussia Dortmund : 2-0 (0-0)
Stade : Santiago Bernabeu
Arbitre : Howard Webb (Angleterre)

Buts : Benzema (83e), Ramos (88e)
Avertissements : Coentrao (26e), Higuain (41e), Ramos (79e), Khedira (81e) - Gündogan (43e), Bender (45e+1)

Real Madrid : Diego Lopez - Essien, Varane, Sergio Ramos, Coentrao (Kaka, 57e) - Xabi Alonso (Khedira, 67e), Modric - Di Maria, Özil, Cristiano Ronaldo - Higuain (Benzema, 57e). Entraîneur : José Mourinho.

Borussia Dortmund : Weidenfeller - Piszczek, Subotic, Hummels, Schmelzer - Bender (Santana, 90e+1), Gündogan - Blaszczykowski, Götze (Grosskreutz, 14e), Reus - Lewandowski (Kehl, 87e). Entraîneur : Jürgen Klopp.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB