Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Man City : Nasri fait son mea culpa pour les Bleus, mais n'est pas d'accord avec Mancini
Par Romain Rigaux - Equipe De France, Mise en ligne: le 01/04/2013 à 21h48
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Plus appelé en équipe de France et critiqué par son entraîneur à Manchester City, Samir Nasri traverse une saison délicate. Le milieu offensif français a toutefois tenu à réagir aux propos de son coach, qui disait avoir envie de le «frapper». L'international tricolore en a également profité pour faire son mea culpa pour son mauvais comportement durant l'Euro 2012.

Man City : Nasri fait son mea culpa pour les Bleus, mais n'est pas d'accord avec Mancini
Nasri reconnaît avoir mal agi durant l'Euro 2012

A seulement 25 ans, Samir Nasri ne sait pas encore s'il retrouvera un jour le maillot de l'équipe de France. Si son talent est certain, le joueur formé à Marseille n'a pas retrouvé les Bleus depuis l'arrivée de Didier Deschamps, qui n'a pas convoqué un joueur dont l'image a été ternie par les épisodes de l'Euro 2012 lors duquel le Citizen avait adressé un «ferme ta gueule» à un journaliste après son but face à l'Angleterre, avant d'insulter un autre journaliste après le match contre l'Espagne.

S. Nasri - «j'ai pété les plombs»

L'international français reconnaît aujourd'hui ses torts. «J'aurai dû faire mon mea culpa, je me suis renfermé et avec le recul, je me rends compte que j'ai eu tort. Sur le journaliste en question, son patron lui a même dit qu'il avait tort. Tout une année à me traiter de mercenaire, toute une année où L'Equipe voulait me voir sortir des Bleus» , a-t-il confié sur beIN Sport.

Si Nasri ne s'estime donc pas être le seul responsable, il reconnaît avoir fait le mauvais choix. «Et quand je marque face à l'Angleterre, je me sens invincible, je me lâche mais pas dans le bon sens. Ensuite, après l'Espagne, un journaliste me dit "casse-toi" parce que je ne voulais pas lui répondre. Là, j'ai pété les plombs, je n'aurai pas dû me retourner et l'insulter» , a-t-il expliqué. Un mea culpa qui ne sera sans doute pas suffisant pour retrouver la sélection. Nasri est conscient qu'en plus de son image écornée, il doit également composer avec des performances décevantes en club cette saison.

Mancini fait preuve de «mauvaise foi»

«Parfois, j'ai envie de lui mettre mon poing sur la figure.» Roberto Mancini a frappé fort en tenant de tels propos à l'encontre de Nasri ce week-end. Agacé par le manque de régularité de son milieu offensif, qui a été élu homme du match face à Newcastle (4-0) samedi, le manager de Manchester City tenait visiblement à faire prendre conscience à son joueur de ses capacités.

Bien conscient de ne pas être à son meilleur niveau cette saison, le Citizen n'en veut pas à son coach mais estime qu'il y a sans doute été un peu fort dans ses propos. «Mancini fait un tout petit peu preuve de mauvaise foi quand il dit qu'il veut me "baffer". Je ne fais pas une bonne saison, je le sais, j'en suis conscient. Je suis le premier à faire mon autocritique. Mais ce n'est pas vrai que je joue à 50%. Après je pense que le coach ne manie pas toujours très bien l'anglais et utilise parfois des expressions pas vraiment adaptées» , a expliqué l'ex-Gunner.

Reste à savoir si les déclarations de Nasri et la provocation de Mancini auront un effet bénéfique pour la suite de la saison. L'ancien Marseillais serait bien inspiré de poursuivre sur sa lancée pour tenter de briller face à Manchester United, lundi prochain...

Et vous, que pensez-vous des propos de Nasri ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» ...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB