Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Barça quasi-champion
Par Sylvain Liron - Actu Espagne, Mise en ligne: le 15/03/2005 à 14h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cette vingt-huitième journée a peut-être marqué un tournant dans cette Liga 2005. Avec la nouvelle défaite du Real Madrid (1-2 à Getafe), le FC Barcelone semble avoir fait un pas décisif pour le titre. Tour d'horizon de cette 28e journée de Liga avec Maxifoot !

Plusieurs chocs étaient au programme de la vingt-huitième journée. Le Barça en a profité pour s'envoler un peu plus en tête du championnat, à la faveur de son succès contre Bilbao (2-0). Profitant de la défaite du Real à Getafe dans le derby madrilène (1-2), le club catalan possède désormais onze points d'avance à dix journées seulement de la fin. Dans la lutte féroce à sept pour les troisièmes et quatrièmes places, qualificatives pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions, Villarreal, le Betis Seville, l'Atletico Madrid et le Deportivo La Corogne ont gagné, alors que le FC Seville, l'Espanyol Barcelone et le FC Valence ont chuté. Toutes ces équipes se tiennent en cinq malheureux points, très loin du Real, second (7 points d'avance sur le troisième), et à une distance galactique du Barça (18 pts d'avance sur le Barça).

Le Barça s'envole

Comme souvent cette saison, le Barça a fait la loi au Camp Nou (seul l'Atletico Madrid est venu gagner à Barcelone). Bilbao n'a pas fait exception à la règle. Après un gros raté d'Eto'o (à la Bakayoko) sur un caviar de Giuly, c'est le Portugais Deco qui ouvrait le score d'une frappe de 20 mètres, légèrement dévié par un défenseur basque. Presque dans la foulée, Ludovic Giuly, servi à la perfection, sur le flanc droit, fusillait de 15 mètres le gardien basque, d'un tir croisé, qui finissait sa course dans le petit filet opposé. Il suffit désormais à Barcelone d'un bilan de 6v et 1 nul (sur les 10 derniers matches) pour être sacré, pour la première fois depuis 1999.

Real, la défaite de trop

Après son élimination en Ligue des Champions contre la Juve (1-0 ; 0-2), les joueurs madrilènes avaient tous clamé leur envie de gagner la Liga. Leur défaite chez leur voisin Getafe (1-2) a peut-être déjà ruiné toutes leurs chances. Désormais largement distancés par le Barça, le Real doit surtout s'atteler à sauver sa seconde place, tout compte fait pas si mauvaise, qualificative directement pour la prochaine Ligue des Champions. Encore une fois totalement amorphes offensivement, les Merengues ont encaissé un premier but d'Albiol en fin de première mi temps puis un second de Riki, ex-espoir du Real en début de seconde période. Santiago Solari a bien réduit le score d'une frappe sublime mais il était trop tard (90ème). Pour les joueurs l'affaire semble entendue. «Il est très difficile d'assumer nos performances et admettre qu'on ne gagnera rien non plus cette saison» notait par exemple David Beckham.

Les Argentins déchaînés

Deux chocs opposaient les prétendants à la C1. Villarreal a facilement dominé l'Espanyol (4-1) grâce à sa colonie sud-américaine. L'Uruguayen Forlan, les Argentins Figueroa, Riquelme et Sorin ont été les bourreaux des coéquipiers du gardien camerounais Carlos Kameni. Villareal, désormais troisième, a désormais en point de mire la victoire en Coupe de l'UEFA, dont il était demi-finaliste l'an passé. L'Atletico Madrid s'est lui offert Valence (1-0), grâce à un but de l'inévitable Fernando Torres dans un match tendu par l'arbitrage médiocre. Le FC Séville, pour sa part, continue sa mauvaise passe. Après son nul à domicile face à Parme en UEFA (0-0), les Sévillans se sont inclinés à domicile face à Zaragoza, but de l'éphémère Madrilène, le stoppeur argentin Gabriel Milito. Les Argentins ont particulièrement été à l'honneur car, outre les joueurs de Villareal, outre Solari et Milito, un autre Argentin s'est mis en évidence : le rude stoppeur Fabricio Coloccini. Arrivé de Milan au mercato, il a offert la victoire du Depor à Albacete (1-0).

Les résultats de la 28e journée

FC Barcelone 2-0 Athletic Bilbao
Deco et Giuly (Barça)

Malaga 1-2 Betis Seville
Baiano (Malaga), Juanito et Edu (Betis)

Albacete 0-1 Deportivo La Corogne
Coloccini (Depor)

Levante 4-0 Osasuna
Juanma, Juanma, Manchev et Garcia (Levante)

Villarreal CF 4-1 Espanyol Barcelone
Forlan, Sorin, Riquelme et Figueroa (Villarreal), Lopo (Espanyol)

Real Sociedad 2-1 Numancia
Kovacevic et Barkero (R. Sociedad), Tevenet (Numancia)

Racing Santander 3-0 Real Majorque
Anderson, Aganzo et Benayoun (Santander)

FC Séville 0-1 Real Saragosse
Milito (Saragosse)

Getafe 2-1 Real Madrid
Albiol et Riki (Getafe), Solari (Real)

Atletico Madrid 1-0 Valence CF
Fernando Torres (Atletico)

Le classement

1. FC Barcelone, 65
2. Real Madrid, 54
3. Villarreal CF, 47
4. Espanyol Barcelone, 45
5. Betis Seville, 45
6. FC Seville, 43
7. Valence CF, 43
8. Atletico Madrid, 42
9. Deportivo La Corogne, 42
10. Athletic Bilbao, 38
11. Real Saragosse, 38
12. Real Sociedad, 35
13. Levante, 34
14. Malaga, 34
15. Getafe, 32
16. Racing Santander, 31
17. Osasuna, 31
18. Real Majorque, 24
19. Albacete, 24
20. Numancia, 20

Prochaine journée 19-20 mars

Betis Seville – Albacete
Zaragoza – Atletico
Deportivo – Barcelona
Numancia – Santander
Espanyol – Real Sociedad
Majorque – Seville
Valencia – Getafe
Athletic Bilbao – Levante
Osasuna – Villarreal
Real Madrid - Malaga



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB