Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Milan n’en a pas « AC »
Par Brice Cardot - Actu Italie, Mise en ligne: le 14/03/2005 à 01h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'ogre milanais continue sa route. 7e victoire consécutive face à la Sampdoria de Gênes (1-0). La Juventus de Turin reste au contact avec sa victoire sur la pelouse du Chievo Verone (0-1). L'Inter reprend place sur le podium avec un match nul de plus contre la Lazio de Rome (1-1).

27 buts marqués, trois victoires à domicile, trois matches nuls et quatre victoires à l'extérieur. Voilà un bilan chiffré de cette 28e journée de Serie A. Comme d'habitude le Milan a gagné (1-0 contre la Sampdoria). Comme d'habitude la Juventus essaie tant bien que mal de garder la bonne roue milanaise (difficile victoire contre Verone 1-0). Comme d'habitude, l'Inter a fait match nul face à la Lazio de Rome (1-1). Et comme d'habitude l'AS Roma a déçu face à Cagliari (3-0). Par contre, ça, ce n'est pas habituel, cinq buts à l'extérieur pour l'Udinese sur le terrain de Palerme (1-5).

Les Milanais à l'italienne

Le Milan AC parait imbattable en ce moment. Pourtant, les Milanais gagnent souvent la plupart de leur match par un seul but d'écart. Mais ce fameux but de plus est toujours là. Les Rossoneri arrivent toujours à avoir ce célèbre réalisme italien. Une défense de fer, une occasion égal un but. La recette est simple pour les joueurs de Carlos Ancelotti. Cette tactique avec un seul attaquant fonctionne en Italie et sur le continent européen. Manchester battu deux fois 1 à 0 pourra en témoigner. En parlant de réalisme à l'italienne, le grand Milan reçoit une équipe surprise du Calcio composée de titulaires uniquement italiens. 11 italiens dans la même équipe. A quoi peut-on s'attendre ? Un réalisme et une défense à toute épreuve ? Il y a effectivement un peu de ça dans la belle série dévolue à la Sampdoria de Gênes. Mais pas seulement, il y a aussi le panache d'une certaine jeunesse.

Et justement ce panache va éclabousser tout le match entre le Milan AC et la Sampdoria de Gênes. Après un début de match milanais et une frappe sur la barre de Rui Costa, les joueurs de la Sampdoria se crééent des occasions. Ils commencent à faire trembler les Milanais. Surtout que deux coups durs interviennent : blessures de Maldini et Nesta. Le seul étranger présent à la Sampdoria, Kutuzov (rentré à la 20e à la place de Rossini), arrive à semer deux fois le trouble dans la défense rouge et noire. Heureusement, en deuxième mi-temps, le sauveur Kaka va placer sa tête sur un long centre venu de la droite. Le Brésilien, placé au second poteau, profite d'une grosse faute de marquage pour libérer San Siro et pour mettre la pression sur la Juventus de Turin (1-0). Le Milan a encore gagné sur une petite marge, mais c'est ça la victoire à l'italienne non ?

La Juventus tout juste, l'Inter un nul de plus…

La Juventus de Turin a eu très chaud sur le terrain du Chievo Verone. Les Turinois ont bénéficié d'un coup de pouce de l'arbitre. Certains vont dire oui comme d'habitude…la Juve trouve souvent l'apport de l'arbitre. Mais là c'est net, Pelissier frappe au but. Le ballon tape la transversale et tombe derrière la ligne de Buffon. L'arbitre n'a rien vu et n'accorde pas le but. En fin de match, Olivera profite d'un cafouillage pour inscrire le but libérateur (0-1). La Vieille Dame s'en sort très bien une fois de plus. Les Turinois sont toujours à la limite de la rupture mais restent en course avec le même nombre de points que le Milan AC.

A la surprise générale, l'Inter a décroché son 17e nul de la saison. Cette fois, les Intéristes ont été le chercher sur la pelouse de la Lazio de Rome. Le premier but pour les Romains est l'oeuvre des jumeaux Filippini. L'un au centre et le second à la tête victorieuse. C'est un autre coup de boule qui va permettre aux Milanais d'égaliser par l'intermédiaire de Cruz (1-1). L'Inter aurait pu l'emporter si la frappe surpuissante de Stankovic avait trouvé les filets plutôt que la barre. L'AS Roma continue de décevoir. Ils ont pris trois buts face à Cagliari (3-0). En comparaison, les Romains possédaient 23 points de plus à la même journée la saison passée. Ce chiffre peut montrer toute la désillusion romaine. Les départs de Zebina, Emerson et Capello ont fait très mal.

Le joueur au top : Di Michele

Un triplé et un festival à l'extérieur de Di Michele permettent à l'Udine de prendre les trois points sur la pelouse de Palerme. Ce joueur de 29 ans inscrit ses 7e, 8e et 9e buts pour le compte de cette 28e journée du Calcio. Pour sa première saison à l'Udinese, ce n'est pas mal du tout !

La stat : 8

C'est le nombre de victoires avec un seul but d'écart du Milan AC (toutes compétions confondues) lors des huit derniers matches des Milanais. Autant dire que le Milan AC poursuit un rythme endiablé sur tous les tableaux mais la difficulté est présente à chaque match.

La phrase : Giuseppe Marotta (directeur général de la Sampdoria de Gênes)

«A San Siro, nous allons affronter Goliath. Nous, nous ne sommes que David.» Voilà une rapide observation des forces en présence avant le match entre le Milan AC et la Sampdoria de Gênes. Le directeur général de la Sampdoria de Gênes, Giuseppe Marotta, a peut-être oublié que son équipe était 3e au classement avant cette journée.

Résultats de la 28e journée

Milan AC - Sampdoria Gênes (1-0)
Kaka (65')

Palerme - Udinese (1-5)
Santana (70') – Di Michele (29', 36', 54'), Muntari (45'+2), Iaquinta (82')

Cagliari - AS Roma (3-0)
Zola (24'), Esposito (41'), Suazo (48')

Bologne - Sienne (1-1)
Bellucci (56' s.p.) – Maccarone (65')

Reggina - Messine (0-2)
Cristante (12'), D'Agostino (40')

Brescia - Livourne (2-3)
Caracciolo (16', 89' s.p.) – Doga (51'), Protti (71' s.p.), Danilevicius (85')

Atalanta Bergame - Parme AC (1-0)
Adriano (79')

Chievo Verone - Juventus Turin (0-1)
Olivera (87')

Lecce - Fiorentina (2-2)
Dalla Bona (28'), Vucinic (31') – Jörgensen (47'), Maggio (86')

Lazio Rome - Inter Milan (1-1)
Filippini (45') – Cruz (70')

Classement

1. Milan AC, 63 (30)
2. Juventus Turin, 63 (30)
3. Inter Milan, 47 (17)
4. Sampdoria Gênes, 47 (10)
5. Udinese, 45 (13)
6. Palerme, 43 (5)
7. AS Roma, 38 (3)
8. Bologne, 37 (2)
9. Cagliari, 37 (-4)
10. Lecce, 36 (-1)
11. Reggina, 35 (-5)
12. Livourne, 35 (-6)
13. Messine, 35 (-8)
14. Lazio Rome, 34 (-3)
15. Fiorentina, 31 (-8)
16. Parme AC, 29 (-15)
17. Chievo Verone, 28 (-18)
18. Brescia, 26 (-14)
19. Sienne, 26 (-15)
20. Atalanta Bergame, 21 (-13)

Prochaine journée le 20 mars

Sienne - Lazio Rome
Juventus Turin - Reggina
Sampdoria Gênes - Atalanta Bergame
Messine - Bologne
Chievo Verone - Brescia
Livourne - Cagliari
Inter Milan - Fiorentina
Udinese - Lecce
AS Roma - Milan AC
Parme AC - Palerme



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB