Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La Juve passe, Arsenal trépasse
Par Patrick Audouard - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 10/03/2005 à 00h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans le choc de cette seconde partie des huitièmes de finale, la Juventus a dû batailler ferme, mais a finalement obtenu le scalp du Real Madrid au terme de la prolongation (2-0, a. p.). Arsenal a échoué à un but de la qualification face au Bayern (1-0), alors que Liverpool est allé gagner à Leverkusen (1-3).

Juventus 2-0 Real Madrid (a. p., aller 0-1) : La Juve assomme les Galactiques

C'est une année noire pour le football espagnol ! Après l'élimination hier du FC Barcelone par Chelsea dans un match dantesque, la Juventus de Turin a eu raison d'un Real Madrid tenace au terme d'une rencontre forte en émotions. Battue à Madrid (1-0), privée de son guide offensif, Pavel Nedved, et débutant avec Trezeguet sur le banc, la Juve choisissait d'aligner un trident offensif Del Piero-Zalayeta-Ibrahimovic pour forcer le verrou madrilène. Les Turinois attaquaient dès l'entame de la rencontre, pressant les madrilènes dans leur camp, et Casillas devait s'employer dès la 5ème minute pour détourner un essai d'Ibrahimovic. Camoranesi frappait ensuite au-dessus, avant que Del Piero ne sollicite une nouvelle fois Casillas sur une frappe lointaine. Les Madrilènes répliquaient par Zidane, qui manquait le cadre sur une violente frappe du droit, puis par Ronaldo, tout aussi imprécis après avoir pris le meilleur sur Thuram. Après une jolie tentative de lob d'Ibrahimovic, non cadrée, la mi-temps survenait sur un score nul et vierge.

Après la pause, les Turinois étaient d'entrée sauvés par leur poteau après un tir de Ronaldo, très en jambes, détourné par Buffon sur son mantant. Ce fut le tournant du match. Après une bonne opportunité pour Figo à l'heure de jeu, les Turinois se remettaient dans le sens de la marche et se créaient deux grosses occasions par Pessotto et Ibrahimovic. C'est alors que «Trezegol» , entré en jeu 20 minutes auparavant à la place de Del Piero, sortit de sa réserve un de ces gestes dont il a le secret. Sur une remise d'Ibrahimovic, le français expédiait au fond des filets un superbe ciseau acrobatique qui libérait son équipe (1-0, 74'). Le Real réagissait, mais le coup-franc de Roberto Carlos était détourné par Buffon, avant que Ronaldo ne se voit refuser un but pour une position de hors jeu. Une dernière frappe du Brésilien n'y changeait rien : la prolongation était au bout des 90 minutes. Les Turinois dominaient le premier acte, mais Zalayeta et Camoranesi ne trouvaient pas l'ouverture. La deuxième partie de la prolongation voyait Ronaldo et Tacchinardi être expulsés pour un accrochage entre les deux joueurs. Figo manquait le cadre de peu sur coup-franc, avant que la Juve n'administre le coup de grâce. Sur un mauvais renvoi de Raul Bravo, Zalayeta trompait Casillas d'une puissante frappe depuis l'entrée de la surface (2-0, 114'). Le but de la qualification. Il n'y aura donc aucun club espagnol en quarts de finale de la Ligue des Champions. C'est assez rare pour être souligné.

Arsenal 1-0 Bayern de Munich (aller 1-3) : Caramba, encore raté !

Arsenal y arrivera-t-il un jour ? Une fois de plus, le club de Londres sort bient trop tôt de cette Ligue des champions qui ne veut pas lui sourire. Cette fois-ci, c'est le Bayern qui a eu la tête de l'équipe d'Arsène Wenger, qui n'a pas pu remonter l'handicap de deux buts qu'elle avait à remonter après un match aller logiquement perdu à Munich (1-3). Malgré une grosse pression sur le but de Kahn, les coéquipiers de Patrick Vieira ne se créaient qu'une seule occasion franche en première période, par l'inévitable Thierry Henry, qui obligeait le gardien allemand à un bel arrêt après un tir excentré.

La deuxième période vit les Gunners accentuer leur pression sur leurs adversaires munichois, qui tenaient tant bien que mal. Après un superbe enchaînement coup du sombrero – reprise de volée de Vieira qui frôlait le cadre, Arsenal finissait par trouver l'ouverture ! Henry, bien lancé par Cole, crucifiait Kahn d'une frappe du gauche bien exécutée dans la surface munichoise (1-0, 66'). Plus qu'un but et Les Gunners étaient qualifiés. Mais paradoxalement, c'est à ce moment que le Bayern, au lieu de se replier derrière, se fit violence et commença à se montrer menaçant sur le but de Lehmann, notamment par Ballack, qui obligea le gardien allemand à un bel arrêt sur une frappe enroulée. Les jouers de Wenger se reprenaient ensuite, et pressaient de plus belle. Mais Touré ne cadrait pas sa tête à 3 minutes de la fin, sur un coup-franc de Pires. Arsenal avait laissé passer sa chance. C'est le Bayern qui sera le seul représentant allemand en quarts de finale.

Bayer Leverkusen 1-3 Liverpool (aller 1-3) : On prend les mêmes…

Car dans le même temps, le Bayer Leverkusen a une nouvelle fois sombré face à un surprenant Liverpool, et rejoint ainsi le Werder de Brême chez les déceptions allemandes de cette édition de la Ligue des Champions. Devant l'emporter par 2-0 pour se qualifier, les coéquipiers de Berbatov étaient incapables de se montrer dangereux en première période, et se faisaient surprendre deux fois en quatre minutes par l'Espagnol Luis Garcia, sur deux centres de Steven Gerrard (0-1, 28', puis 0-2, 32'). Menés à la pause, les Allemands sombraient après l'heure de jeu sur un but de Baros consécutif à une erreur défensive (0-3, 67'). Le Bayer avait beau réduire la marque par Krzynowek à deux minutes de la fin du match (1-3, 88'), c'est les hommes de Rafael Benitez qui ont eu le dernier mot, sans qu'il y ait à redire.

Les résultats :

Monaco 0-2 PSV Eindhoven
Vennegoor of Hesselink (26') Beasley (69')

Juventus 2-0 Real Madrid (a. p.)
Trezeguet (75'), Zalayeta (114')

Arsenal 1-0 Bayern Munich
Henry (66')

Bayer Leverkusen 1-3 Liverpool
Krzynowek (88') / Luis Garcia (28', 32'), Baros (67')



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB