Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Même tarif, mais avec la manière pour Paris - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-0 OM)
Par Romain Rigaux - Actu Coupe De France, Mise en ligne: le 27/02/2013 à 23h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Trois jours après un premier clasico remporté 2 à 0, le Paris Saint-Germain s'impose sur le même score face à l'Olympique de Marseille ce mercredi soir, en 8es de finale de la Coupe de France. Une victoire sans contestation possible pour le PSG.

Même tarif, mais avec la manière pour Paris - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 2-0 OM)
Ibrahimovic s'offre un doublé face à l'OM

Battu 2-0 dimanche, l'Olympique de Marseille avait de nouveau rendez-vous avec le Paris Saint-Germain au Parc des Princes pour les 8es de finale de la Coupe de France, ce mercredi. Revanchards, les Marseillais sont finalement passés à côté de leur rencontre et s'inclinent logiquement (2-0). Victorieux mais critiqué pour le jeu proposé il y a trois jours, Paris a remis les pendules à l'heure en affichant sa supériorité.

L'OM tient une demi-heure

Les deux équipes ont mis beaucoup d'intensité au cours d'une première période durant laquelle les Parisiens se sont procurés les meilleures occasions. Si le Paris SG a au départ eu tendance à laisser le ballon à des Marseillais bien en place mais inefficaces, les hommes de Carlo Ancelotti ont une nouvelle fois apporté le danger sur des contres et Fanni sauvait d'abord les siens en détournant in extremis une frappe de Ménez.

Après la demi-heure, le PSG poussait et les Olympiens peinaient dans le jeu. Si Mandanda parvenait à repousser une frappe puissante d'Ibrahimovic, le Suédois ouvrait finalement le score sur une superbe ouverture de Chantôme depuis sa propre moitié de terrain (1-0, 34e). A la pause, l'avantage au tableau d'affichage était mérité pour le club de la capitale.

Marseille sans réaction, doublé pour Ibra

Après la pause, les Marseillais n'ont pas réussi à élever leur niveau de jeu et n'osaient pas réellement prendre de risques, laissant même le ballon aux Parisiens. Une aubaine pour ces derniers qui poussaient pour faire le break et obtenaient finalement un penalty pour une faute évitable de Morel dans sa surface sur Ibrahimovic. Le Suédois se faisait justice en prenant Mandanda à contre-pied (2-0, 64e).

Assommés par ce second but, les Phocéens ne parvenaient pas à réagir et perdaient trop rapidement le ballon au milieu de terrain pour inquiéter un Douchez qui aura finalement passé une soirée relativement tranquille. Contrairement à dimanche, l'OM ne sera pas parvenu à s'imposer dans le jeu et la tension aura été plus palpable sur la pelouse avec plusieurs petits accrochages et des mots doux échangés.

La note du match : 5,5/10

Le Paris SG a cette fois-ci fait le jeu au Parc des Princes, trois jours après une victoire assez décevante au niveau du jeu proposé. Les Marseillais n'ont en revanche pas montré grand-chose dans le jeu et ont semblé rapidement lâcher prise. Paris n'a finalement pas eu une grande opposition et offre deux nouveaux buts à son public dans un clasico.

Les buts :

- Sur une longue ouverture de Chantôme depuis sa moitié de terrain, Ibrahimovic se débarrasse de Mendes qui tombe à son contact et glisse le ballon entre les jambes de Mandanda (1-0, 34e).

- Après un penalty sifflé pour une faute de Morel dans sa surface sur Ibrahimovic, le Suédois se charge de le tirer et prend Mandanda à contre-pied en tirant sur sa gauche (2-0, 64e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

PARIS SG :

L'homme du match : Zlatan Ibrahimovic (8/10)

Sifflé dimanche, l'attaquant parisien a cette fois-ci eu le droit à l'ovation du Parc des Princes. Très disponible et remuant devant, le Suédois a été dans tous les bons coups et son physique a beaucoup gêné les défenseurs marseillais, aussi bien au sol que dans les airs. Il inscrit un doublé qui lui permet de totaliser 5 buts en 3 matchs joués face à l'OM. Remplacé à la 75e par Ezequiel Lavezzi (non noté) qui a rapidement affiché son envie habituelle.

Nicolas Douchez (6) : hormis un arrêt sur une frappe de Gignac, il n'a pas eu grand-chose à faire dans cette rencontre. Il a su faire les interventions nécessaires quand cela s'imposait.

Gregory Van der Wiel (7) : solide défensivement, il a également été omniprésent offensivement dans son couloir droit. Sans doute son meilleur match depuis son arrivée au PSG. Il s'est même permis un grand pont parfaitement réussi sur Barton.

Zoumana Camara (6,5) : il rend une bonne copie et aurait pu marquer sur corner. Une prestation sereine.

Mamadou Sakho (6,5) : solide physiquement, il a été très bons dans les duels aériens et n'a rien laissé passer.
 
Maxwell (6) : un match propre. Sobre défensivement, il n'a pas pris de risques offensivement.

Clément Chantôme (6) : placé dans un rôle offensif sur le côté droit, il a plus souvent joué dans l'axe mais délivre une merveille de passe décisive sur le premier but d'Ibrahimovic.

David Beckham (6) : les doutes sont levés. A 37 ans, le milieu anglais a encore le coffre nécessaire pour disputer des matchs d'une grande intensité. Sans se disperser, le Spice Boy a joué simple en se rassurant tout d'abord sur des passes courtes. Même s'il en a raté une ou deux, il a ensuite réalisé de bonnes transversales grâce à la précision de son pied droit, redoutable également sur corner avec une passe presque décisive pour Camara. Il prend un carton jaune sur la provocation de J. Ayew. Remplacé à la 86e par Christophe Jallet (non noté).

Blaise Matuidi (7) : gros match du milieu de terrain qui a ratissé de nombreux ballons. Une grosse activité.

Jérémy Ménez (4,5) : le joueur offensif le moins inspiré côté parisien. Il n'a pas souvent réussi à faire la différence et a manqué de percussion. Trop brouillon. Remplacé à la 88e par Siaka Tiéné (non noté).

Kévin Gameiro (6) : les Parisiens peuvent toujours compter sur l'ancien Lorientais. Il a réalisé une belle première période en faisant mal à la défense marseillaise avec ses appels dans la profondeur. Moins fringant après la pause, il s'est parfois emmêlé les pinceaux.

Zlatan Ibrahimovic (8) : lire ci-dessus.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (5) : il ne peut pas grand-chose sur les deux buts parisiens. Pas un match pour le rassurer.

Rod Fanni (6) : le défenseur marseillais le plus inspiré ce soir avec notamment un gros retour sur Ménez. Il n'a pas hésité à monter régulièrement dans son couloir droit.

Nicolas Nkoulou (4,5) :  encore une fois décevant, il n'affiche plus la même sérénité et a été gêné par les appels en profondeur des attaquants adverses.

Lucas Mendes (4) : mis au supplice par la vitesse de Gameiro, il fait le mauvais choix de jouer la carte du physique sur le but d'Ibrahimovic au lieu de dégager le ballon. Il s'est bien repris en seconde période avec deux sauvetages dans sa surface.

Jérémy Morel (3) : un match à oublier. Peu inspiré offensivement, il n'a pas été mieux défensivement et concède un penalty évitable en tendant la jambe en arrière au hasard dans sa surface.

Alaixys Romao (4) : nerveux, il a fait monter la température avec l'une des premières petites échauffourées. Il n'a pas vraiment existé face au milieu de terrain parisien.

Joey Barton (4,5) : il s'est battu et a tenté d'apporter de l'agressivité dans le jeu marseillais. On retiendra toutefois plus ses mots doux échangés avec Ibrahimovic que sa prestation.

Foued Kadir (4) : intéressant en première période, il a beaucoup tenté de combiner en une touche de balle. Il a disparu après la pause. Remplacé à la 68e par Jordan Ayew (non noté), qui a été un peu trop brouillon et a provoqué inutilement Beckham.

Mathieu Valbuena (5) : encore l'un des rares Marseillais à se montrer en jambe. Très disponible, il a beaucoup couru et a tenté d'organiser le jeu de sa formation mais il a manqué de solutions.

André Ayew (4) : peu en vue dans cette rencontre, il n'a pas réussi à contenir les montées dans son couloir gauche et n'a pas apporté grand-chose offensivement. Un peu mieux en fin de match, mais il n'était pas à son vrai niveau.

André-Pierre Gignac (4,5) : esseulé devant, il s'est bien battu. Il a eu tendance à jouer trop souvent dos au but, mais se procure la seule occasion dangereuse pour l'OM et réalise un sauvetage sur sa ligne. Remplacé à la 79e par Modou Sougou (non noté), qui n'a rien apporté.

Et pour vous, quels ont été les trois MEILLEURS joueurs et les trois plus MAUVAIS de chaque équipe ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Coupe de France - 8e de finale
Paris SG 2-0 Marseille (1-0)
Parc des Princes
Arbitre : M. Lannoy
Buts : Ibrahimovic (34e, 64e) pour le Paris SG.
Avertissements : Chantôme (65e), Beckham (83e) pour le Paris SG - Romao (36e), A. Ayew (83e) pour Marseille.

Paris SG : Douchez - Van der Wiel, Camara, Sakho, Maxwell - Chantôme, Beckham (Jallet, 86e), Matuidi, Ménez (Tiéné, 88e) - Gameiro, Ibrahimovic (Lavezzi, 75e).

Marseille : Mandanda - Fanni, Nkoulou, Mendes, Morel - Romao, Barton - Kadir (J. Ayew, 68e), Valbuena, A. Ayew - Gignac (Sougou, 79e).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 2 / CdF / CdL



Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Les VIDEOS populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB