Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Barça-Real, le ressort en mouvement
Par Yann Buxeda - Actu Espagne, Mise en ligne: le 07/03/2005 à 00h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Nouvelle journée, nouveau rebondissement ! Cette fois, c'est le Real qui reperd un peu de terrain, puisque les hommes de Luxemburgo n'ont pu se défaire de Valence au Mestalla (1-1). Le Barça s'est donc satisfait d'une courte victoire sur le terrain de l'Osasuna (0-1). Tour d'horizon de cette 27e journée de Liga avec Maxifoot !

C'est une sorte de mouvement perpétuel... Le ressort qui lie le Barça et le Real s'étire et se rétracte à chaque journée. Et bien à l'issue de l'exercice de ce week-end, la tension est forte, puisque pas moins de huit points séparent le leader catalan de son poursuivant madrilène. Les hommes de Rijkaard, qui ont triomphé des Basques de Pampelune à l'extérieur (0-1), se rapprochent donc du titre à grands pas, laissant derrière eux des Galactiques qui n'auront jamais su prendre le dessus sur Valence, retrouvé depuis l'éviction de Claudio Ranieri. A noter également la victoire de l'Atletico Madrid sur le Betis Seville (3-0), qui se rapproche donc du peloton des "poursuivants" .

Le Barça reprend de l'air !

Comme de nombreuses fois cette saison, le Barça ouvrait le bal de cette journée, avec un périlleux déplacement à Osasuna, malgré la petite forme de l'équipe basque. Car les joueurs de Pampelune n'avaient plus gagné depuis neufs matchs avant la rencontre de ce week-end. Et bien les joueurs catalans auront su trouver les ressources pour ajouter une unité à cette série. Le match qui débutait sous une pluie battante, ne laissait pourtant pas entrevoir un grand Barça, puisque à la demi-heure de jeu, c'était l'Osasuna qui s'était créé la seule occasion, Ortiz voyant sa frappe détournée par Victor Valdés (20'). Mais comme toutes les grandes équipes, le Barça parvenait à se sortir du piège, le Pichichi Eto'o trompant finalement Elia, d'une splendide frappe (40'). En seconde période, Osasuna tentait de renverser la vapeur, misant sur son physique, mais se heurtait à la solidité du leader de Liga, et Iniesta était même tout près d'aggraver la marque à deux reprises. Malgré la pression basque, les Blaugranas conservaient ce maigre avantage, et pouvaient regarder avec tranquillité le match du Real, sans se soucier d'avoir fait ou non la mauvaise opération du week-end.

Real, un nul qui coûte cher !

Une fois de plus, c'était en connaissance du résultat de son rival que le Real se déplaçait au Mestalla pour y rencontrer son adversaire du soir. Pour ce "Clasico bis" , la confrontation promettait d'être serrée entre des Madrilènes condamnés à la victoire pour recoller au Barça et des Valencians retrouvés depuis l'accession d'Antonio Lopez au trône d'entraîneur. Et bien dans ce choc des grosses écuries espagnoles, il n'y aura eu ni vainqueur ni vaincu. Et le match se sera joué intégralement en première période. En effet, après un début de match très engagé, un Pablo Aimar flamboyant ouvrait logiquement le score pour Valence. A la douzième minute, le petit meneur de jeu argentin distillait une frappe à l'entrée de la surface, que le portier madrilène ne pouvait que regarder de loin. Mais le Real ne tardait pas à réagir, puisque à la 27e minute, Ronaldo faisait taire tous ses détracteurs en remettant les compteurs à zéro. Le buteur brésilien, bien lancé par Guti, se jouait consécutivement de Carlos Marchena, puis de Canizares, le portier "che" , avant de pousser le ballon dans le but. En seconde mi-temps, le match restait assez plaisant, les tentatives d'Aimar faisant régulièrement echo à celles de Ronaldo, mais aucune des deux équipes ne trouvaient finalement la faille. Valence chutait donc à la cinquième place, tandis que le Real perdait deux nouveaux points dans la course au titre.

Dans les autres rencontres du week-end, il était à retenir la belle opération de l'Espanyol Barcelone, seul poursuivant des deux échappés à avoir gagné ce week-end. Les Catalans se sont offerts Levante (2-1), tandis que Villareal butait sur Numancia (1-1), lanterne rouge de Liga. Les deux clubs sévillans n'étaient pas plus en grâce, puisque le Bétis se faisait accrocher par Getafe (2-2), tandis que le "FC" chutait lourdement face à l'Atletico Madrid (3-0). A noter également la précieuse victoire de Majorque sur la Real Sociedad (3-2) qui permettait aux "Sudistes" de croire encore au maintien.

Le joueur au top : Bernardo Daniel Romeo (Real Majorque)

L'Argentin du Real Majorque, transféré lors du dernier mercato de Hambourg SV, donne entière satisfaction à son staff. Car c'est grâce à lui que Majorque peut maintenant espérer revenir et se sauver, suite à la victoire de ce week-end, face à la Real Sociedad (3-2). Romeo, auteur d'un doublé, se montre enfin à son avantage, à déjà 27 ans.

La stat : 3

C'est le nombre de défaites consécutives à domicile des Basques d'Osasuna. Les joueurs de Pampelune, non contents de ne plus prendre de points à domicile, ne sont pas plus mordants à l'extérieur, puisque l'Osasuna reste sur une autre série de dix matchs sans victoires. Une situation critique qui pourrait bien mener les Basques, pour l'instant à la quatorzième place, vers les affres de la relégation.

La phrase : Cesar Ferrando (Atletico Madrid)

«L'Atletico a montré son vrai caractère et a prouvé toutes ses qualités !» C'est ce qu'a déclaré le technicien de «l'autre club madrilène» , au soir de la large victoire contre le FC Séville (3-0), pourtant prétendant à la Ligue des Champions. Une victoire qui, selon Ferrando, pourrait mener ses troupes jusqu'à l'UEFA.

Résultats de la 27e journée

Osasuna 0 – 1 FC Barcelone
Eto'o (39')

Valence CF 1 – 1 Real Madrid
Aimar (12') - Ronaldo (27')

Atletico Madrid 3 – 0 FC Seville
Salva (15'), Fernando Torres (37'), Antonio Lopez (41')

Numancia 1 – 1 Villareal CF
Merino (60') - Riquelme (28')

Espanyol Barcelone 2 – 1 Levante
Amavisca (29'), Maxi (65') - Garcia (24')

Betis Seville 2 – 2 Getafe
Rivas (28'), Assuncao (55') - Dorado (15'), Pernia (48')

Deportivo La Corogne 1 – 0 Malaga
Diego Tristan (45' sp)

Athletic Bilbao 3 – 1 Albacete
Ezquerro (40'), Lacruz (72'), Guerrero (90') - Castro (12')

Real Majorque 3 – 2 Real Sociedad
Romeo (15', 54'), Garcia (20') - Aranburu (6'), Uranga (16')

Real Saragosse 1 – 0 Racing Santander
Capi (58')

Classement

1. FC Barcelone, 62 (33)
2. Real Madrid, 54 (24)
3. Espanyol Barcelone, 45 (5)
4. Villarreal CF, 44 (19)
5. Valence CF, 43 (13)
6. FC Seville, 43 (0)
7. Betis Séville, 42 (8)
8. Atletico Madrid, 39 (6)
9. Deportivo La Corogne, 39 (2)
10. Athletic Bilbao, 38 (8)
11. Real Saragosse, 35 (-8)
12. Malaga, 34 (-8)
13. Real Sociedad, 32 (-5)
14. Osasuna, 31 (-11)
15. Levante, 31 (-11)
16. Getafe, 29 (-5)
17. Racing Santander, 28 (-14)
18. Albacete, 24 (-15)
19. Real Majorque, 24 (-17)
20. Numancia, 20 (-24)

Prochaine journée le 12 mars

FC Barcelone - Athletic Bilbao
Malaga - Betis Seville
Albacete - Deportivo La Corogne
Levante - Osasuna
Villareal CF - Espanyol Barcelone
Real Sociedad - Numancia
Racing Santander - Real Majorque
FC Séville - Real Saragosse
Getafe - Real Madrid
Atletico Madrid - Valence CF



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB