Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Deux sur trois, bilan correct !
Par Yann Buxeda - Actu Europa League, Mise en ligne: le 25/02/2005 à 00h25
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Hier, trois clubs français étaient en course pour décrocher un billet pour les huitièmes de finale de l'UEFA. Malheureusement, la compagnie française laisse un compagnon derrière elle, puisque Scohaux n'aura pu passer l'obstacle grec. Tour d'horizon des ces seizièmes de finale retour avec Maxifoot !

Sochaux, manque de réalisme certain (0-1)

En fin d'après-midi, Sochaux se devait de montrer l'exemple aux autres clubs français en allant arracher la victoire à Bonnal face à un Olympiakos solide mais abordable. Après une courte défaite (1-0) à l'aller, l'espoir était bien sur permis. Et bien, toute la bonne volonté du monde n'aura pas suffi aux Doubistes pour décrocher le précieux sésame qualificatif pour les huitièmes de finale. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. D'entrée de jeu, les hommes de Guy Lacombe posaient problème à la défense grecque, mais le duo Zaïri-Santos ne parvenait pas à faire la différence, malgré deux frappes à bout portant stoppées miraculeusement par le portier Nikopolidis (10'). Par la suite, le duo d'attaque continuait sa pression, et les grecs peinaient à se sortir de l'étau sochalien. Mais malgré cette grosse domination, les Jaunes ne parvenaient pas à faire la différence. En seconde période, les Lionceaux reprenaient sur le même rythme, mais sans pour autant parvenir à faire la différence. Santos était à deux doigts d'ouvrir la marque sur un centre d'Isabey à la 57e minute, mais sa tête passait au dessus des buts. Et un peu après l'heure de jeu, Georgatos donnait le premier avertissement aux Sochaliens, obligeant Richert à une belle parade (60'), avant que Stoltidis ne trouve finalement la faille, suite à un centre venu de la gauche (67'). Sochaux, désemparé, ne parvenait plus à relever la tête, et les Grecs tenaient là leur qualification.

Auxerre, l'exploit du jour (3-1)

Face au grand Ajax, les Bourguignons s'étaient promis de frapper un grand coup. La courte défaite à l'Arena Stadium (1-0) n'avait pas entamé leurs espoirs. Et les joueurs de Guy Roux auront eu raison d'y croire, car l'AJA a démontré beaucoup de choses ce soir, réitérant les exploits de 1993 et 1996. Tout commençait d'ailleurs pour le mieux, puisque Kalou ouvrait la marque à la demi-heure de jeu d'une puissante tête consécutive à un bon coup franc de Benoît Cheyrou. Et l'AJA de continuer son impressionnant pressing. Mais les hommes de Guy Roux se faisaient finalement prendre en contre sur un but d'école, puisque Babel reprenait un centre en retrait de Trabelsi à la 36e et remettait les compteurs à zéro. En seconde période, les Auxerrois revenaient donc avec l'objectif de marquer deux fois pour arracher la qualification. D'entrée, la pression bourguignonne reprenait, et c'était finalement Cheyrou qui redonnait espoir à la formation française, trompant Stekelenburg en deux temps, suite à une belle talonnade de Kalou (56'). Et les Auxerrois poussaient, se procurant maintes occasions, mais Akalé (60'), Tainio (67'), Kalou (79') et Cheyrou (84') butaient chaque fois sur le gardien, la défense ou le manque de réussite. Finalement, à moins de cinq minutes de la fin du temps réglementaire, Mathis fusillait le portier de l'Ajax d'une tête consécutive à un corner de Cheyrou. En toute fin de match, les Néerlandais tentaient finalement leur chance, se découvrant enfin, mais sans que cela ne change les choses. Auxerre réalisait finalement un nouvel exploit, devenant ce soir là la bête noire officielle des Ajacides.

Lille, sans forcer (2-0)

Face au FC Bâle, les Lillois avaient bien manoeuvré le match aller, puisqu'ils avaient obtenu un bon nul en Suisse (0-0). Il leur suffisait de confirmer cette bonne performance à domicile pour retrouver le vainqueur du match Auxerre-Ajax en huitièmes de finale. Et ce sera le cas… Pourtant, le FC Bâle prenait l'initiative dès le début de la rencontre, mais sans pour autant se montrer vraiment incisifs. Mais après un premier quart d'heure nettement à l'avantage des Helvètes, les Dogues se réveillaient, Landrin lançant Moussilou en profondeur. Mais le buteur lillois manquait son lob (15'). Ensuite, les Landrin (21'), Acimovic (25'), Moussilou (30') et autres Tavlaridis (36') prenaient chacun leur chance et ces tentatives étaient chaque fois à deux doigts de débloquer le compteur. Et finalement, c'était Moussilou qui trouvait la faille, battant Zuberbuehler d'un plat du pied, après avoir été lancé en profondeur par Bodmer (38'). En seconde période, les Suisses tentaient de relever la tête, mais les contres lillois s'avéraient de plus en plus dangereux, Moussilou doublant la mise à la 52e minute avant de se voir signifier un hors-jeu discutable. Et progressivement, les joueurs de Bâle perdaient pied, Lille appliquant un pressing défensif très poussé, et finalement, sur une énième attaque nordiste, Müller n'avait d'autre solution que de stopper irrégulièrement Acimovic dans la surface (78'). Le Lillois se chargeait de sanctionner lui-même cette faute, et doublait logiquement la mise. En toute fin de match, les Lillois se contentaient de repousser les faibles assauts Bâlois, et s'offraient un billet pour les huitièmes de finale de l'UEFA pour la première fois dans l'histoire du club. Ironie du sort, puisque c'est donc face à un club français qu'ils fêterons cette première participation…

Les autres matchs

Dans les autres rencontres, à signaler que le tenant du titre Valence s'est fait sortir par le Steaua Bucarest aux tirs aux buts, après avoir été dominé de la tête et des épaules tout au long du match (2-0, 4-3 tab). Une défaite qui sera certainement fatale au technicien valencian, Claudio Ranieri. Parme, Newcastle, Villareal et Séville ont, quant à eux, passé ce tour sans encombres. Seules surprises de ces 16e de finale retour, les éliminations de Shalke 04, défait par Donetsk (0-1), et du Feyenoord, victime du Sporting Portugal (1-2).

Tous les résultats

Dniepr Dniepropetrovsk 0 – 1 PARTIZAN BELGRADE (2-2)
Radovic (88')

Shalke 04 0 – 1 SHAKHTYOR DONETSK (1-1)
Aghahowa (21')

AZ ALKMAAR 2 – 1 TSV Alemannia Aachen (0-0)
Van Galen (62'), Mathijsen (79') – Meijer (33')

STEAUA BUCAREST 2 (4) – 0 (3) Valence CF (0-2)
Christea (50', 70')

Sochaux 0 – 1 OLYMPIAKOS LE PIREE (0-1)
Stoltidis (66')

Austria Vienne 0 – 0 Athletic Bilbao (reporté)

VfB Stuttgart 0 – 2 PARME AC (0-0)
Marchionni (99'), Pisannu (116')

AUXERRE 3 – 1 Ajax Amsterdam (0-1)
Kalou (31'), Cheyrou (55'), Mathis (87') - Babel (36')

NEWCASTLE UNITED 2 – 1 SC Heerenveen (2-1)
Breuer (10' csc), Shearer (25') – Bruggink (81' sp)

REAL SARAGOSSE 2 – 1 Fenerbahçe (1-0)
Galletti (11'), Savio (72') – Tuncay (87')

Feyenoord Rotterdam 1 – 2 SPORTING CP (1-2)
Hofs (89') - Liedson Muniz (62'), Rochemback (83')

MIDDLESBROUGH 2 – 1 Grazer AK (2-2)
Morrison (18'), Hasselbaink (61') – Bazina (7')

LILLE 2 – 0 FC Bâle (0-0)
Moussilou (38'), Acimovic (78' sp)

VILLAREAL CF 2 – 0 Dinamo Kiev (0-0)
Figueroa (21'), Cazorla (33')

FC SEVILLE 2 – 0 Panathinaikos (0-1)
Makukula (81'), Correia (90')

Benfica 1 – 1 CSKA MOSCOU (0-2)
Karadas (66') – Ignashevich (50')



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA



Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB