Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Barça s'en sort bien
Par Patrick Audouard - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/02/2005 à 01h20
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans le choc du premier acte de ces huitièmes de finale, le FC Barcelone s'est difficilement imposé face à un Chelsea réduit à dix après l'expulsion de Drogba (2-1). Manchester United a achevé la délicate semaine des clubs anglais en s'inclinant à domicile face au Milan AC (0-1). Enfin, l'Inter de Milan est allé chercher un bon match nul sur le terrain de Porto (1-1).

FC Barcelone-Chelsea (2-1) : le Barça s'en sort bien

Dans ce choc des chocs des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le Barça, qui a perdu un peu de sa superbe depuis quelques semaines après un début de saison flamboyant, étit tout de même présenté comme favori face à «l'ogre» Chelsea, impérial dans le championnat anglais. Les Barcelonais ont finalement remporté la première manche, mais sans pour autant se mettre vraiment à l'abri dans l'optique d'un match retour qui s'annonce bien délicat à négocier à Stamford Bridge. Après un bon début de match du Barça et deux tentatives de Ronaldinho qui manquaient de peu le cadre, les Londoniens ont peu à peu tissé leur toile, prenant le dessus défensivement sur Eto'o et les siens. Les choses se compliquèrent franchement pour les Blaugrana quand Belletti, voulant dégager un centre de Duff, trompa involontairement son gardien (0-1, 33'). Ce but a failli être suivi d'un autre, mais Drogba, bien lancé par Makélélé, gâchait son face à face avec Victor Valdes en manquant le cadre.

L'Ivoirien, averti en première période, s'est ensuite distingué à nouveau en provoquant après la pause le traditionnel «tournant du match» . Alors que les Espagnols se cassaient les dents sur l'arrière-garde des Blues, l'ancien Marseillais, coupable d'une semelle sur le gardien barcelonais, se faisait expulser à l'heure de jeu. Les Barcelonais profitèrent alors de cette supériorité numérique pour accélérer, et furent récompensés à la 70ème minute. Maxi Lopez (tout juste entré à la place de Giuly), servi par Eto'o, éliminait Gallas et frappait du droit hors de portée de Cech (1-1, 70'). Dans la foulée, les coéquipiers de Ronaldinho prenaient l'avantage par Eto'o, le buteur camerounais prolongeant dans le but une frappe du même Maxi Lopez (2-1, 73'). Après deux nouvelles opportunités pour Deco et Maxi Lopez, la rencontre arriva à son terme. Le suspense reste donc entier avant le match retour à Londres, qui se jouera sans Drogba, qui par son expulsion a certainement troublé la sérénité de l'équipe de José Mourinho. Mais le technicien portugais dispose de bien d'autres cordes à son arc, qui sont à même de percer le verrou blaugrana, ne serait-ce qu'une fois. Car une victoire 1-0 suffirait aux Blues pour se qualifier. Le Barça peut trembler !

Manchester-United – Milan AC (0-1) : la belle affaire milanaise

Encore une belle affiche pour ces huitièmes de finale ! Cette rencontre entre deux monstres sacrés européens promettait beaucoup. Et pourtant, elle a déçu. Les amateurs de beau jeu n'en ont pas vu, la faute à une équipe milanaise ultra-défensive qui a eu ce qu'elle était venue chercher : une petite victoire à l'extérieur qui la met en position optimale pour se qualifier ! Après une frappe dangereuse de chaque côté en entrée (Rui Costa répondant à celle de Scholes), les débats s'animaient après dix minutes de jeu. Seedorf trouvait la transversale sur coup-franc, alors que Scholes lui répondait par une frappe hors cadre après un débordement de Fortune. Mais le plat de résistance n'est jamais venu. La match a ensuite baissé d'un ton, et il a fallu attendre la 35ème minute avant de voir Cristiano Ronaldo servir Fortune, lequel devançait la sortie de Dida mais manquait le cadre d'un rien. Puis plus rien jusqu'à la pause.

A la reprise, les Mancunines repartaient à l'attaque, mais se montraient trop brouillons pour prendre le dessus sur l'experte défense milanaise, malgré les efforts de Rooney. L'entrée de Ruud Van Nistelrooy à la place de Cristiano Ronaldo n'y changea rien. Au contraire, ce sont les Milanais qui commencèrent à se créer les meilleures occasions, par Crespo à la 69ème minute, qui butait sur Carroll. L'Argentin ratait ensuite le cadre sur une frappe consécutive à un beau travail de Kaka. Et comme souvent, la troisième fois fut la bonne ! La faute à Carroll, le gardien mancunien, qui relâcha dans les pieds de Crespo une bonne frappe de Seedorf (0-1, 76'). Les Mancuniens faisaient alors rentrer Saha aux côtés de Van Nistelrooy. Le Français se distinguait d'une tête de peu à côté, mais Milan tenait bien le coup. Plus rien ne se passa ensuite. Milan peut savourer cette victoire acquise grâce à une défense de fer et à l'opportunisme de Crespo. Pour les joueurs d'Alex Ferguson, la tâche s'annonce ardue, et il sera bien difficile d'inverser la tendance à San Siro.

FC Porto – Inter Milan (1-1): la belle affaire milanaise (bis)

Sale temps pour le champion d'Europe en titre, qui semble bien mal parti pour conserver son titre. Incapables de convertir en victoire leur domination sur les Intéristes, les Portugais auront bien du mal à se qualifier dans l'antre milanais au match retour. Tout a mal commencé pour les coéquipiers de Maniche, qui après un début de match correct se faisaient surprendre par un but de Martins consécutif à un déboulé de Stankovic (0-1, 24'). Le match s'animait ensuite, et Maniche, d'une belle frappe cadrée, puis Luis fabiano de la tête répondaient à un coup de boule de Cambiasso qui ne trompait pas Vitor Baia.

Le sursaut portugais intervenait finalement à l'heure de jeu, avec une reprise de Ricardo Costa, bien servi par Costinha (1-1, 61'). Les Portugais dominaient ensuite sans pouvoir prendre l'avantage, et manquaient même de concéder le but assassin en fin de match, mais Baia détournait la frappe de Martins, très présent durant cette rencontre, puis le gardien portugais sauvait une nouvelle fois les siens sur une tentative de Cambiasso. Voilà un résultat qui n'arrange pas les affaires du FC Porto, qui pourra toujours se consoler en observant que les Milanais ont un mal fou à remporter leurs matches cette saison. Mais ils ne perdent pas non plus (l'Inter est toujours invaincu cette saison), et il faudra battre les coéquipiers d'Adriano à San Siro. Mission impossible ?

Les résultats :

Werder Brême 0-3 Lyon
Wiltord (8'), Diarra (77'), Juninho (81')

FC Barcelone 2-1 Chelsea
Maxi Lopez (70'), Eto'o (73') / Belletti (c.s.c., 33')

Manchester United 0-1 Milan AC
Crespo (76')

FC Porto 1-1 Inter Milan
Ricardo Cista (61') / Martins (24')



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB