Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Un nouveau break d'avance !
Par Yann Buxeda - Actu Espagne, Mise en ligne: le 21/02/2005 à 00h11
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le Barça prend le large ! Vainqueurs ce week-end, les joueurs catalans ont su ne pas tomber dans le piège tendu par le Real Majorque (2-0), avant-dernier de Liga. Dans le même temps, le Real n'a jamais pu se défaire de l'étau basque de Bilbao (2-0), et voit s'échapper son concurrent direct ! Tour d'horizon des matchs de Liga avec Maxifoot !

Ce week-end, la Liga accouchait d'une grande première ! En effet, le Real et le Barça avaient la chance de jouer leur match décalé au même moment. Et cela aura apparemment mieux profité aux hommes de l'Est, puisque à l'issue de cette 24e journée, les hommes de Rijkaard comptent de nouveau sept points d'avance sur le Real de Luxemburgo. Derrière, c'est le trou noir, puisque les deux clubs sévillans, troisième et quatrième, pointent désormais à seize points du leader.

La Barça fait le break…

Pour la première fois dans l'histoire de la Liga, le Real et le Barça jouaient leur match décalé au même moment. Et, forts de cette situation, les hommes de Frank Rijkaard comptaient bien sur ce match face à Majorque pour reprendre les sept points d'avance réduits à quatre suite au faux pas de la 22e journée, face à l'Atletico Madrid, le 6 février dernier (2-0). Et bien, les Catalans auront su mettre tous les moyens en oeuvre pour s'offrir cette victoire si importante ! Pourtant, la rencontre ne démarrait pas du mieux possible pour les Blaugranas, puisque Puyol fauchait Luis Garcia dans la surface. Mais le penalty de ce dernier, pourtant bien placé sur le coté gauche, trouvait la main ferme de Victor Valdes. Après cette chaude alerte, le Barça reprenait des couleurs, et Deco concrétisait une dizaine de minutes de domination d'une superbe frappe rasante à l'entrée de la surface (15'). S'en suivait une fin de première période à l'avantage des Catalans, même si les joueurs de Majorque relevaient péniblement la tête dans les dernières minutes. En seconde mi-temps, Majorque reprenait un peu le jeu en main, Arango étant à deux doigts d'égaliser à la 52e. Majorque resserrait sa défense, mais Deco, euphorique, fusillait une nouvelle fois Moya d'un tir à ras de terre du gauche, qui se logeait entre le portier et son poteau droit (56'). Dans la dernière demi-heure, Majorque tentait maladroitement de se ruer à l'assaut des cages de Victor Valdes, mais sans rencontrer le succès escompté. Barcelone tenait finalement la victoire du break…

… et la Dream Team rechute !

Dans le même temps, les Madrilènes, avant le coup d'envoi, pouvaient espérer revenir à seulement un petit point du leader catalan. Et les hommes de Luxemburgo, conscients de leurs qualités et forts de sept victoires consécutives, se voyaient déjà revenir sur les talons de Barcelone. Un peu trop vite même, face aux solides Basques de l'Athletic Bilbao. En première période, le match offrait un bien morne spectacle, puisque seul Tiko s'illustrait, envoyant le ballon sur la barre transversale des quarante mètres. Après une première mi-temps où des Basques défensifs tenaient la dragée haute à des Galactiques apathiques, c'était logiquement que le visiteur ouvrait finalement la marque, par l'intermédiaire de Del Horno. Le défenseur, (58'), profitant d'une bonne montée et d'un superbe centre de Orbaiz, catapultait le cuir dans les filets de Casillas, sans que celui-ci ait eu la moindre chance de s'illustrer. Et les Basques ne tardaient pas à doubler la mise, puisque Iraola s'offrait son 4e but de la saison, suite à une action individuelle (73'). A noter que le défenseur aime marquer contre les ténors, puisqu'il avait inscrit ses trois autres buts contre Valence et le Depor ! Et malgré quelques occasions en fin de rencontre, les hommes de Luxemburgo ne parvenaient finalement pas à revenir dans le match, et stoppaient par conséquent une belle série de sept victoires consécutives.

Dans les autres rencontres du week-end, il ne fallait pas manquer le match entre Villareal et l'Atletico Madrid, puisque les Madrilènes, après avoir mené deux buts à rien par l'intermédiaire de Torres, se faisaient finalement rejoindre par les joueurs de l'Est, puis dépasser, en moins d'une demi-heure (3-2). A noter que le Depor, après une victoire probante à Valence, est retombé dans ses travers, face au Betis Séville (2-0). Du côté de Valence, on ne change pas une équipe qui déçoit ! Malgré le retour de Mohamed Sissoko, les hommes de Ranieri ont une nouvelle fois goûté aux joies de la défaite, face au pourtant très modeste 17e de cette Liga, le Racing Santander, relégable avant cette victoire de haut rang (1-0).

Le joueur au top : Sousa Deco (FC Barcelone)

Auteur d'un doublé très important ce week-end, le Portugais a offert la victoire au FC Barcelone face à Majorque. Ces deux buts portent son total à sept réalisations. Un score plutôt impressionnant pour un milieu de terrain…

La stat : 10

C'est le nombre de matchs consécutifs sans défaite de Bilbao. Les Basques, actuellement huitièmes au classement, restent même sur une probante victoire face aux stars madrilènes (0-2), qui plus est au Santiago Bernabeu… A ce rythme, Bilbao sera très certainement à l'abris des affres de la relégation et pourrait même se prendre à viser l'Europe.

La phrase : Samuel Eto'o (FC Barcelone)

«J'ai dansé comme un singe parce qu'ils m'avaient traité comme un singe !» Voici comment s'est justifié l'attaquant du Barça lundi dernier, après avoir marqué une nouvelle fois, face au Real Saragosse (4-1) et entamé une danse rappelant les déambulations de nos amis primates. Après avoir ironisé sur son comportement, le Camerounais a rappelé que l'état d'urgence devait être rapidement décrété : «Ces incidents ternissent l'image du football espagnol. Il est temps que la fédération intervienne et punisse ces clubs.» A bon entendeur…

Résultats de la 24e journée

Real Madrid 0 – 2 Athletic Bilbao
Del Horno (57'), Iraola (72')

Real Sociedad 1 – 0 FC Séville
Kovacevic (86')

Betis Séville 2 – 0 Deportivo La Corogne
Assuncao (38', 57')

Getafe 0 – 0 Osasuna

Malaga 3 – 2 Espanyol Barcelone
Rodriguez (4'), Angel (16'), Juanito (53') – Dani (71'), Sanz (84' csc)

Albacete 1 – 2 Numancia
Gonzalez (38') – Merino (49'), Miguel (85')

Levante 0 – 0 Real Saragosse

Racing Santander 1 – 0 Valence CF
Regueiro (51')

FC Barcelone 2 – 0 Real Majorque
Deco (15', 56')

Villareal CF 3 – 2 Atletico Madrid
Forlan (63'), Perea (82' csc), Sorin (90') – Torres (27', 40')

Classement

1. FC Barcelone, 57 (32)
2. Real Madrid, 50 (24)
3. Betis Séville, 41 (11)
4. FC Seville, 41 (3)
5. Villarreal CF, 40 (19)
6. Valence CF, 38 (12)
7. Espanyol Barcelone, 38 (3)
8. Athletic Bilbao, 35 (7)
9. Atletico Madrid, 33 (3)
10. Deportivo La Corogne, 32 (-1)
11. Osasuna, 30 (-5)
12. Real Sociedad, 29 (-4)
13. Real Saragosse, 29 (-9)
14. Malaga, 28 (-13)
15. Getafe, 27 (-5)
16. Levante, 27 (-11)
17. Racing Santander, 24 (-14)
18. Albacete, 23 (-12)
19. Real Majorque, 21 (-16)
20. Numancia, 17 (-24)

Prochaine journée le 26 février

Espanyol Barcelone – Albacete
Real Majorque – Levante
Numancia – FC Barcelone
Deportivo La Corogne – Real Madrid
Osasuna – Malaga
Real Saragosse – Villareal CF
FC Séville – Racing Santander
Atletico Madrid – Real Sociedad
Valence CF – Betis Seville
Athletic Bilbao – Getafe (reporté au 23 mars prochain)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB