Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Montpellier s'en mord les doigts - Débrief et NOTES des joueurs (Montpellier 1-2 Olympiakos)
Par Julien Demets - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/10/2012 à 23h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après avoir décroché un point miraculeux il y a trois semaines à Schalke, les Montpelliérains ont cette fois subi le sort inverse : un but tardif de l'Olympiakos les a menés à une cruelle défaite (1-2), eux qui avaient largement dominé les deux tiers de la rencontre.

Montpellier s'en mord les doigts - Débrief et NOTES des joueurs (Montpellier 1-2 Olympiakos)
La déception de Belhanda, Yanga-Mbiwa et Stambouli.

Au premier abord, l'affiche de ce soir ressemblait à un choc des extrêmes entre l'Olympiakos, leader de son championnat avec 7 victoires en autant de journées, et Montpellier, 16e de L1 depuis sa défaite à Rennes (2-1) samedi. Mais en Ligue des Champions, ce sont bien les coéquipiers de Younes Belhanda qui restaient sur la meilleure impression depuis leur match nul héroïque sur le terrain de Schalke (2-2). Après deux défaites, les Grecs, eux, espéraient glaner leurs premiers points.

Charbonnier, le buteur qu'on n'attendait pas

Disposé de façon très offensive, avec le seul Saïhi à la récupération, Montpellier a pris d'assaut les buts adverses dès l'entame du match. À défaut de se créer une pluie d'occasions, les hommes de René Girard ont étouffé leur adversaire et campé devant la surface grecque. Un tir de Belhanda au ras du poteau (8e) et une reprise en pivot un peu molle de Charbonnier (42e) rendaient d'autant plus injuste le score de 0-0 à la pause.

La libération est venue dès le retour des vestiaires grâce au même Charbonnier (1-0, 49e). La Mosson était alors en feu, mais le capitaine grec Torosidis a refroidi l'ambiance une première fois en égalisant suite à un coup franc mal dégagé (1-1, 73e), avant que Mitroglou, dans les arrêts de jeu, ne ruine la soirée pour de bon (1-2, 91e). L'issue est cruelle pour le MHSC : il s'agit des deux seuls tirs cadrés grecs de la rencontre…

Girard, paris (presque) gagnés

Suspendu ce soir après son doigt d'honneur en direction du banc de Schalke, l'entraîneur montpelliérain René Girard a pu apprécier depuis les tribunes les bienfaits de son 4-1-2-3 : Montpellier a montré un visage bien plus conquérant qu'en L1. Son pari de titulariser Gaëtan Charbonnier s'est également révélé payant. Hélas, un brin de réussite et une meilleure gestion du score auraient donné plus d'éclat à ces choix mal récompensés. Le technicien va désormais devoir se montrer fin psychologue pour remonter le moral de ses troupes…

Note du match : 7/10

La longue et infructueuse attaque-défense du premier acte avait laissé un sentiment de frustration. La seconde période s'est emballée après le but de Charbonnier et a offert beaucoup plus d'occasions de but.

Les buts :

- À la lutte avec Utaka, Manolas repousse le ballon sur Charbonnier à l'entrée de la surface. L'attaquant enchaîne une frappe flottante à mi-hauteur que Carroll ne peut qu'effleurer (1-0, 49e).

- Camara contrôle mal un long coup franc grec et laisse le ballon rebondir dans sa surface. Torosidis s'en empare et le propulse au fond des filets (1-1, 73e)

- Abdoun chipe le ballon dans les pieds de Bedimo côté droit, accélère et centre devant le but pour Mitroglou, qui n'a plus qu'à tromper Laurent Pionnier (1-2, 92e).

Les NOTES des joueurs :

Maxifoot a décerné une note sur 10 commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jamel Saïhi (7)

Seul milieu défensif dans le onze aligné par René Girard, il a fait le sale boulot pour toute l'équipe. Un volume impressionnant. Remplacé par Joris Marveaux (85e, non noté).

Laurent Pionnier (5) : de nouveau préféré à Jourdren, l'habituel remplaçant s'est surtout signalé par une sortie hasardeuse à l'heure de jeu. Il ne peut rien faire sur les deux buts.

Mapou Yanga-Mbiwa (5) : il a fait parler sa puissance dans les duels.

Vitorino Hilton (6) : intraitable dans les airs, il a repoussé les rares coups de pied arrêtés grecs dans le camp héraultais. Sauf un…

Henri Bedimo (4) : un très bon retour défensif à la 58e minute de jeu, hélas gâché par ce ballon perdu en toute fin de match qui mène au but de Mitroglou.

Benjamin Stambouli (5) : une perte de balle dangereuse au coeur de la première mi-temps (22e) mais un bon soutien offensif sur le flanc droit.

Rémy Cabella (5) : obligé de partir de loin, il n'a pas eu le même tranchant dans sa position de "faux relayeur" qu'après s'être replacé sur l'aile droite.

Younes Belhanda (7) : Contrôles orientés, dribbles, frappes dangereuses… Le meneur de jeu marocain a fait étalage de toute sa classe. Cela n'a pas suffi…

John Utaka (5) : combatif mais discret.

Gaëtan Charbonnier (6) : rarement titulaire, l'ancien attaquant d'Angers a parfois semblé errer sur le front de l'attaque. Mais ses remises et son but justifient pleinement la confiance de Girard. Remplacé par Souleymane Camara (69e, non noté), doublement impliqué sur l'égalisation puisqu'il commet la faute et tarde à dégager le coup franc grec.

Anthony Mounier (4) : peu en réussite dans ses dribbles, il redevient utile dès qu'il se rappelle qu'il a des partenaires. Remplacé par Marco Estrada (62e, non noté) pour densifier le milieu.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs de cette rencontre ? Réagissez dans la rubrique "commentaires" ci-dessous !


Ligue des Champions, phase de poule, 3e journée
Groupe B
Montpellier 1-2 Olympiakos (0-0)
Stade de La Mosson
Arbitre : M. Daniele Orsato (ITA)
Buts : Charbonnier (49e) pour Montpellier, Torosidis (73e) et Mitroglou (91e) pour l'Olympiakos.
Avertissements : Hilton (54e) et Camara (72e) pour Montpellier, Fuster (28e), Holebas (53e) et Contreras (87e) pour l'Olympiakos.

Montpellier : Pionnier - Stambouli, Yanga-Mbiwa (cap.), Hilton, Bédimo - Saihi (Marveaux, 85e) - Cabella, Belhanda - Utaka, Charbonnier (Camara, 68e), Mounier (Estrada 62e).

Olympiakos : Carroll - Torosidis (cap.), Manolas, Contreras, Holebas - Modesto, Maniatis – Machado, Fuster (Lykogiannis, 88e), Greco (Abdoun 60e) – Djebbour (Mitroglou, 70e).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
A votre avis, où jouera Tanguy Ndombélé (Lyon) la saison prochaine ?

Tottenham
Juventus
PSG
Manchester City
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB