Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
EdF : les vérités de Laurent Blanc
Par Julien Demets - Equipe De France, Mise en ligne: le 04/10/2012 à 11h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Près de trois mois après avoir quitté les Bleus, l'ancien sélectionneur Laurent Blanc a expliqué mercredi soir les raisons de son départ. L'occasion aussi d'égratigner quelques joueurs…

EdF : les vérités de Laurent Blanc
L. Blanc était resté muet depuis trois mois

Laurent Blanc n'est pas homme à faire des déclarations tapageuses. Mais hier soir, en l'écoutant sur le plateau de Canal+, on comprenait aisément que l'ancien coach tricolore ne se sentait plus désiré par la Fédération après un Euro achevé en quarts de finale contre l'Espagne (2-0) : «Je suis parti parce que mon employeur ne voulait pas me renouveler. La proposition n'est jamais venue. Quand ton employeur met du temps, tu finis par décider pour lui.»

Certains joueurs visés

Le président de la FFF Noël Le Graët était-il à ce point convaincu de pouvoir attirer Didier Deschamps qu'il aurait poussé son prédécesseur vers la sortie ? On peut aussi imaginer que l'entraîneur de l'OM et la fédé s'étaient déjà mis d'accord en amont, mais ce ne sont là que des suppositions.

Autre sujet abordé : les joueurs. S'il jure «ne pas être parti à cause d'eux» , Blanc a néanmoins une phrase assez dure à l'égard de certains, qu'il refuse toutefois de nommer : «L'expérience vécue à l'Euro servira à l'équipe de France et au sélectionneur en place. On a vu le comportement de certains en phase finale. Il faudra en tirer les conséquences.»

Évidemment, les noms de Samir Nasri, Hatem Ben Arfa, Jérémy Menez ou Yann M'Vila, critiqués pour leur conduite sur ou en dehors du terrain, viennent aussitôt à l'esprit. Si Deschamps a déjà rappelé Menez, on saura cet après-midi à 14 heures s'il accorde une deuxième chance aux autres, notamment Nasri, qui a purgé ses trois matchs de suspension.

Blanc prêt à reprendre du service

Pour finir, Blanc rappelle qu'il n'a pas fait une croix sur le métier d'entraîneur : «Le terrain nous manque» . Certains grands clubs en manque de liquidité, le Milan AC par exemple, pourraient être intéressés. Mais après une fin de règne ratée à Bordeaux et un passage mitigé en Bleu, il n'est pas certain que la cote de l'ancien défenseur central soit toujours aussi élevée qu'après son titre de champion de France avec les Girondins en 2009.

Faut-il croire L. Blanc quand il affirme n'avoir reçu aucune offre de prolongation ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire»...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB