Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Barça : le FC Séville crie à l'injustice, Fabregas dans l'oeil du cyclone
Par Romain Rigaux - Actu Espagne, Mise en ligne: le 30/09/2012 à 11h28
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le FC Barcelone est revenu de nulle part samedi soir sur la pelouse du FC Séville. Les Barcelonais ont décroché la victoire après avoir été menés 2-0. Les Sévillans ne digèrent pas en raison d'une simulation de Fabregas qui a provoqué l'expulsion de Medel et d'une main sur le but égalisateur.

Barça : le FC Séville crie à l'injustice, Fabregas dans l'oeil du cyclone
Fabregas a été décisif contre le FC Séville

Le FC Barcelone a offert des émotions fortes à ses supporters samedi soir sur la pelouse du FC Séville (2-3). Menés 2-0 après des buts de Piotr Trochowski (26e) et Alvaro Negredo (48e), les Barcelonais sont revenus au score grâce à un doublé de Cesc Fabregas (53e, 88e), avant que David Villa n'offre la victoire aux siens en toute fin de match (90e+3). Un Barça renversant qui décroche sa sixième victoire en six journées de championnat. L'histoire aurait pu être belle, mais les Sévillans protestent.

Les locaux n'ont pas apprécié l'arbitrage de la soirée. Première décision pointée du doigt, l'expulsion de Medel à la 71e minute suite à une grossière simulation de Fabregas qui feint le coup de boule. Un véritable tournant du match lorsque l'on connaît la suite. L'ancien Gunner se défend pourtant. «Je te fais ce qu'il m'a fait et tu me dis», a-t-il lancé à un journaliste qui l'interrogeait sur le carton rouge. «Il me met le front sur le visage, ça vaut une expulsion», a ajouté le Blaugrana.

Une sensation d'injustice

Ce même Fabregas égalisera quelques minutes plus tard sur une action entachée d'une main. Un but contesté par le coach du FC Séville, Michel, expulsé dans la foulée. «Avant mon expulsion, j'ai simplement dit qu'il y avait une main, je n'ai pas insulté l'arbitre», a-t-il indiqué. Son président Jose Maria Del Nido ne décolère pas.

«Je suis dans le football depuis plusieurs années. Je n'ai jamais parlé des arbitres et je n'en parlerai pas. Mais je veux dire une chose : les fautes sont des fautes et les mains sont des mains. (...) Tous nos supporters ont quitté le stade avec la sensation que l'injustice a pris le dessus sur le terrain de jeu», a déclaré le dirigeant sévillan. Une première défaite en Liga au goût amer pour le FC Séville, qui laisse le Barça s'envoler au classement. José Mourinho devrait apprécier...

Et vous, que pensez-vous des décisions arbitrales durant cette rencontre ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire» ...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur choix pour entraîner l'OM parmi les rumeurs actuelles ?

Claude Puel
Laurent Blanc
Leonardo Jardim
Gabriel Heinze
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB