Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Barça file, le Real s'accroche
Par Yann Buxeda - Actu Espagne, Mise en ligne: le 31/01/2005 à 02h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Statu quo en tête de la Liga. Le Barça, large vainqueur du FC Séville (4-0), maintient l'écart avec le Real, difficile vainqueur de la lanterne rouge de Liga, Numancia (1-2). Dans le même temps, Valence est accroché par Bilbao (2-2). Tour d'horizon des terrains de Liga avec Maxifoot !

Comme lors de la journée précédente, le Barça et le Real gagnent, tandis que les autres poursuivants continuent de perdre du terrain. Ainsi Valence est accroché par Bilbao (2-2), le Betis et l'Espanyol se neutralisent (1-1). Plus bas dans le classement, le Deportivo La Corogne, ne parvient pas à enchaîner les bons résultats, concédant le nul sur la pelouse d'Osasuna (1-1).

Les Blaugranas atomisent Séville

Seizième victoire pour les hommes de Frank Riijkaard ! Et les Bleus et rouges n'ont une nouvelle fois pas fait les choses à moitié ! Face au FC Seville, quatrième de Liga, les Blaugranas ont inscrit pas moins de quatre buts, sans en encaisser un seul. Une performance presque habituelle pour Ludovic Giuly et ses coéquipiers, serait-on tenté de dire. Et pourtant, bien que le résultat soit sans contestation possible, il est à noter la polémique qui a émaillé ce match, après que l'arbitre de la rencontre ait «oublié» de siffler trois penaltys, dont deux particulièrement flagrants, alors que le score était vierge. Quoi qu'il en soit, et après une première mi-temps tendue, les Catalans déroulaient tranquillement, Eto'o s'offrant son 16e but de la saison grâce à un dribble sur le portier sévillan. Par la suite, c'était Baptista, le buteur local, qui marquait contre son camp, reprenant un centre blaugrana de la tête, avant que deux minutes plus tard, Ronaldinho ne viennent anéantir tous les espoirs des hommes de Joaquin Caparros, d'une frappe dans la surface. Enfin, pour parachever le tout, Ludovic Giuly s'offrait lui aussi son but, d'une superbe frappe côté droit. Par la suite, les Barcelonais se contentaient de gérer leur avance face à des Sévillans qui finissaient d'avaler la trompette.

Le Real reste dans la course

Tandis que le Bara s'offrait une nouvelle victoire de prestige samedi, les Madrilènes du Real se devaient de faire bonne figure face à la lanterne rouge de Liga, Numancia. Et bien le combat aura été rude mais pas vain ! Après un début de première mi-temps à l'avantage de Numancia, les hommes de Francisco Lopez Alfaro obtenaient logiquement un penalty pour une faute indiscutable de la défense madrilène. Mais Iker Casillas, une nouvelle fois impérial, sauvait son équipe d'une éventuelle humiliation. Et le match avançant, les Galactiques reprenaient un peu le dessus sur les Numancians, avant de concrétiser cette légère domination grâce un coup franc magistral du «spice boy» David Beckham. La situation débloquée malgré les conditions de jeu déplorables (terrain détrempé), les hommes de Luxemburgo se laissaient aller à un peu plus de spontanéité, doublant même la mise par l'intermédiaire de Michel Salgado, à la 83e minute. Par la suite, les joueurs de Numancia voyaient leurs efforts récompensés à la 88e minute avec une réduction du score de Miguel Nunez, mais trop tardive pour inquiéter les Merengues.

Mais les autres terrains de Liga accueillaient également des matchs importants ! A commencer par le Mestalla, où Valence affrontait l'Athletic Bilbao. Un match âpre et rugueux, qui était à deux doigts de dégénérer en seconde période. Malgré tout, les Basques, après avoir mené deux buts à rien, se voyaient remontés par le club du Levant, avant que le match ne se termine sur un 2-2 amplement justifié. Auparavant, Majorque s'était offert une petite bouffée d'oxygène en bas de tableau, en disposant de Getafe (3-1), tandis que Villareal atomisait la Real Sociedad devant son public par quatre buts à rien.

Le joueur au top : Diego Forlan (FC Barcelone)

Le buteur de Villareal, auteur d'un doublé ce soir, est le seul à se rapprocher un peu de Eto'o en tête du classement des buteurs, avec 13 réalisations cette saison. Une belle performance, d'autant que l'Uruguayen ne dispose pas du même entrejeu que le Camerounais. Quoi qu'il en soit, il a été l'un des solistes d'une participation magnifiquement interprétée par son club ce week-end (4-0 contre la Sociedad).

La stat : 8

C'est le nombre de matchs consécutifs sans défaite de Villareal. Une performance d'autant plus impressionnante que le club a disposé de deux ténors en ce début 2005, en l'occurrence le Barça et Valence.

La phrase : Maximo Hernandez (Numancia)

«Owen est très dangereux et il offre beaucoup de solutions au Real Madrid.» C'est en ces termes que l'entraîneur de la lanterne rouge de Liga, Numancia, a réagi à l'absence de Ronaldo au sein de l'attaque madrilène. Une analyse effectivement réaliste puisqu'avant le match, Owen présentait un bilan d'un but toutes les 113 minutes.

Résultats de la 20e journée

Atletico Madrid 3 - 1 Albacete
Fernando Torres (20' sp), Ibazaga (29') Palbo Ibanez (45') – Francisco (11')

FC Seville 0 - 4 FC Barcelone
Eto'o (49'), Baptista (56' csc), Ronaldinho (58'), Giuly (73')

Espanyol Barcelone 2 – 2 Betis Seville
De La Pena (28'), Tamudo (81' sp) – Assuncao (51'), Fernando (87')

Real Sociedad 0 – 4 Villareal CF
Forlan (57', 82'), Riquelme (76'), Jose Mari (90'+2)

Osasuna 1 –1 Deportivo La Corogne
Pablo Amo (65' sc) – Sergio (87')

Real Saragosse 1 – 0 Malaga
Cani (16')

Racing Santander 2 – 2 Levante
Javi Guerrero (44'), Aganzo (75' sp) – Nacho (52'), Juanma (60')

Real Majorque 3 – 1 Getafe
Luis Garcia (10' sp, 52') Arango (36') – Yordi (25')

Numancia 1 – 2 Real Madrid
Miguel Nunez (88') – Beckham (63'), Michel Salgado (83')

Valence CF 2 – 2 Athletic Bilbao
Mista (74'), Di Vaio (81') – Iraola (31' sp), Ezquerro (58')

Classement

1. FC Barcelone, 51
2. Real Madrid, 44
3. Valence, 37
4. Espanyol Barcelone, 35
5. FC Séville, 35
6. Villarreal, 34
7. Betis Seville, 34
8. Athletic Bilbao, 30
9. Atletico Madrid, 29
10. Osasuna, 29
11. Deportivo La Corogne, 28
12. Real Saragosse, 28
13. Levante, 25
14. Getafe, 23
15. Real Sociedad, 22
16. Racing Santander, 21
17. Malaga, 21
18. Albacete,20
19. Real Majorque, 17
20. Numancia, 14

Prochaine journée le 5 février

Real Sociedad – Valencia CF
Real Madrid – Espanyol Barcelone
Betis Séville – Osasuna
Getafe – Numancia
Malaga – Real Majorque
Albacete – Real Saragosse
Levante – FC Séville
Villareal CF – Racing Santander
Deportivo La Corogne – Athletic Bilbao
FC Barcelone – Atletico Madrid



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB