Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Angleterre : avec 2 milliards d’euros versés, les clubs de Premier League dépensent trop en salaires…
Par Nicolas Lagavardan - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 31/05/2012 à 11h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Deux milliards d'euros, tel est le montant cumulé des salaires versés aux joueurs et entraîneurs en Premier League pour la saison 2010-2011. Un montant très élevé qui englouti plus de deux tiers des recettes des clubs…

Angleterre : avec 2 milliards d’euros versés, les clubs de Premier League dépensent trop en salaires…
W. Rooney, joueur le mieux payé en Angleterre (13,8 M€ annuel)

Les clubs anglais n'ont jamais autant dépensé en termes de salaires. Selon une étude menée par le cabinet Deloitte, les écuries de Premier League ont en effet versé 1,6 milliard de livres, c'est à dire 2 milliards d'euros à leurs joueurs et entraîneurs en 2010-2011. Soit une augmentation de 14% par rapport à l'exercice précédent.

70% des recettes englouties par les salaires

Un montant qui correspond à 70% des recettes des clubs ! «Avec un tel ratio, il est difficile de générer un bénéfice opérationnel. Selon nous, il est trop élevé et devrait être ramené vers 60%» , a préconisé le directeur de la division Sport de Deloitte, Alan Switzer. Plusieurs solutions pour y parvenir : baisser la masse salariale, augmenter les recettes, ou augmenter les recettes plus vite que les salaires !

Or, les recettes se sont élevées à 2,27 milliards de livres (2,83 milliards d'euros) en 2010-2011, soit une progression de 12% moins rapide que celle des salaires... «Chaque baisse de 1% du ratio (salaire/recettes) permet d'augmenter le bénéfice opérationnel de 20 à 25 millions de livres» , soit 25 à 31,2 millions d'euros, a calculé le cabinet.

Chelsea et Manchester City pointés du doigt

Avec l'introduction du fair-play financier en 2013 imposé par l'UEFA de Michel Platini, les clubs anglais vont devoir faire attention. Et en particulier Chelsea et Manchester City, dont les politiques de transfert sont les plus dispendieuses et qui «auront le plus d'efforts à faire» , a prévenu Deloitte. La fin d'une époque pour les deux clubs qui bénéficient de fonds quasi illimités par le biais de leur propriétaire fortuné ?

Que vous inspire le rapport du cabinet Deloitte ? Pour en débattre, rendez-vous ci-dessous dans l'espace «Publiez un commentaire»…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
A la place du PSG, est-ce que vous levez l'option d'achat de 65 M€ de Mauro Icardi ?

OUI maintenant
OUI probablement mais attendons un peu
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB