Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : la tentation de Lille, le Paris perdu d’Ancelotti…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 02/04/2012 à 23h01
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, la tentation de Lille, Nice coeur de Lyon et Evian noie le poisson sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, le Paris perdu d'Ancelotti, l'OM mis en bière et Rennes joue mais déjoue. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : la tentation de Lille, le Paris perdu d’Ancelotti…
Hazard, le doigt pointé vers le titre ?

Les valeurs en hausse

La tentation de Lille

C'était l'un des virages de la saison. Le LOSC l'a parfaitement négocié. Opposé à son poursuivant direct, Toulouse, le club nordiste l'a emporté 2-1 sur sa pelouse, reléguant ainsi le TFC à 6 points. Plus que consolider leur 3e place, qualificative pour les barrages de la Ligue des Champions, les Dogues se sont surtout relancés dans la course au titre. A 4 points du PSG et de Montpellier, les Lillois sont loin d'avoir abandonné leur couronne. Et au vu de leur calendrier, avec notamment des chocs à venir face aux deux équipes de tête, on peut aisément imaginer les Nordistes griller tout le monde sur le fil.

Nice coeur de Lyon

Relégable avant la 30e journée, l'OGC Nice a frappé un gros coup dans la course au maintien en ramenant les 3 points de son déplacement à Saint-Etienne (2-3). Faisant preuve d'une vraie force de caractère, les Aiglons ont pu compter sur deux anciens Lyonnais, Anthony Mounier et François Clerc, pour arracher la victoire dans le Chaudron. Les Azuréens, désormais sortis de la zone de relégation, ont prouvé dans le Forez qu'ils avaient trop de qualités pour faire partie des équipes à prendre l'ascenseur au soir de la 38e journée.

Evian noie le poisson

Avec 39 points à 8 journées de la fin, Evian Thonon Gaillard devrait sauf tremblement de terre encore évoluer parmi l'élite la saison prochaine. Le promu haut-savoyard, qui a réussi à s'imposer 1-0 à Lorient ce week-end, occupe même une place dans la première moitié de tableau (10e). Les Merlus nagent en revanche en eaux troubles pour leur part. Avec seulement deux points d'avance sur le premier relégable, les Lorientais sont loin d'être tirés d'affaire.

A part ça ? Toujours lanterne rouge du championnat, Auxerre peut tout de même croire au miracle. Sa victoire contre Valenciennes (2-0) lui a permis de recoller aux équipes juste au-dessus de la zone rouge. L'AJA n'est pas encore en Ligue 2.

Les valeurs en baisse

Le Paris perdu d'Ancelotti

Carlo Ancelotti a tenté un coup de poker à Nancy en remaniant largement son équipe. Des choix discutables. S'il a avancé des problèmes physiques pour expliquer les absences d'Alex et Thiago Motta, l'entraîneur parisien a tout de même pris le risque d'aligner une défense inédite (Jallet-Bisevac-Camara-Armand), donc de laisser Sakho, son habituel capitaine, sur le banc, mais aussi et surtout Nenê, clairement son meilleur joueur offensif. A l'arrivée, le PSG, malgré une deuxième période intéressante, est rentré de Picot avec une défaite 2-1 et des problèmes défensifs toujours pas résolus.

L'OM mis en bière

Il n'y aura pas eu de miracle pour l'Olympique de Marseille. Malgré une vraie combativité, le club phocéen s'est logiquement incliné à domicile face au Bayern Munich en quart de finale aller de la Ligue des Champions mercredi dernier. Battus 2-0, les Marseillais sont pratiquement éliminés avant même le match retour ce mardi à l'Allianz Arena. Qui pour croire encore au miracle ? Pas les supporters en tout cas, dont une partie s'en est pris à Didier Deschamps lors de cette nouvelle défaite, la 8e en 9 matchs. Des supporters à la mémoire courte visiblement.

Rennes joue mais déjoue

Opposé à Lyon, le Stade Rennais a confirmé qu'il n'avait pas grand-chose à envier aux gros du championnat. Séduisants, les Bretons ont fait plus que jeu égal avec les Gones. Mais incapables de convertir leurs nombreuses occasions, les Rouge et Noir ont dû se contenter du nul (1-1), le quatrième match de suite sans victoire des Rennais en Ligue 1. A 5 points du 4e, l'OL, les hommes de Frédéric Antonetti auront bien du mal à décrocher une place en Coupe d'Europe en fin de saison s'ils montrent toujours aussi peu d'appétit au cours des prochaines journées.

A part ça ? Bordeaux voulait se mêler à la lutte pour les places européennes jusqu'au bout. C'est raté. Accrochés par Dijon (1-1), les Girondins termineront la saison en roue libre. Vivement les vacances pour les Marine et Blanc.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB