Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Brandao qualifie l’OM, Marseille sauve l’honneur français ! - L’avis du spécialiste (Inter 2-1 OM)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 13/03/2012 à 23h21
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Ils l'ont fait ! L'OM s'est incliné sur la pelouse de l'Inter Milan (2-1), mardi soir en 8e de finale retour de la Ligue des Champions. Mais ce résultat permet toutefois aux Marseillais de se qualifier pour les quarts, grâce à un but de Brandao dans les dernières minutes ! Diawara et Mandanda (exclu) seront suspendus…

Brandao qualifie l’OM, Marseille sauve l’honneur français ! - L’avis du spécialiste (Inter 2-1 OM)
Deschamps et Brandao savourent au coup de sifflet final

L'avis de Nicolas Lagavardan

Dernier représentant français sur la scène européenne suite à l'élimination de Lyon la semaine passée à Nicosie, Marseille poursuit sa route en Ligue des Champions, malgré sa défaite (2-1) concédée sur la pelouse de l'Inter Milan, mardi soir, en huitième de finale retour. Alors que la prolongation était tout proche, les Olympiens ont été propulsés en quarts (pour la première fois depuis 19 ans) grâce à un but de Brandao !

L'OM laisse passer l'orage avant de faire jeu égal

En début de match, l'Inter a rapidement pris l'ascendant dans le jeu pour mettre la pression sur le but olympien. L'OM a eu très chaud sur une frappe à six mètres de Sneijder déviée par Diawara sur Mandanda (8e), puis sur un centre repris de la poitrine par Milito à bout portant, repoussé magistralement par le gardien marseillais (11e).

Sortis indemnes du premier quart d'heure, les hommes de Deschamps ont réagi par Rémy de la tête, de peu à côté (18e). L'attaquant phocéen a pris plusieurs fois de vitesse les défenseurs milanais en début de partie, laissant entrevoir les faiblesses adverses. D'autant que si l'Inter a eu les meilleures occasions d'entrée, l'OM a su répondre présent dans le défi physique et les duels, réussissant à investir régulièrement le camp lombard par la suite, notamment sur le côté droit.

Brandao rentre et marque, Mandanda voit rouge !

Après la pause, les Olympiens ont réussi à prendre l'ascendant dans la possession de balle mais manquaient de vitesse et de spontanéité pour venir inquiéter Julio Cesar, si ce n'est sur une tête de Diarra (71e). Le temps jouait pour l'OM, mais alors que l'Inter ne s'était procuré aucune occasion en seconde période face à une bonne défense marseillaise, Milito égalisait sur l'ensemble des deux matchs à la suite d'un cafouillage devant le but (75e, 1-0).

Boostés par ce but, les Milanais ont poussé et nettement dominé la fin de match. Maicon (84e) et Cambiasso (86e) ont donné des sueurs froides à Mandanda. Mais contre toute attente et alors que la prolongation leur semblait promise, Brandao à peine entré en jeu égalisait dans un silence de cathédrale (90e+2, 1-1). Le banc marseillais exultait, mais... Malheureusement pour l'OM, Mandanda était exclu dans la foulée pour une faute dans la surface sur Pazzini qui offrait la victoire à son équipe sur penalty (90e+,6 2-1).

L'homme du match : Brandao (Marseille)

L'ancien banni s'est mué en héros ! Entré à la 87e minute à la place de Rémy, Brandao n'aura eu besoin que d'un ballon pour offrir la qualification à l'OM, après s'être joué des deux défenseurs centraux de l'Inter…

Ils ont brillé

Milito a pesé sur la défense marseillaise et n'a jamais abandonné, récompensé par un but synonyme d'espoir pour l'Inter. Julio Cesar a été solide dans ses interventions, mais ne pouvait rien face à Brandao. Côté marseillais, Diawara et Nkoulou ont été très bons dans les duels. La paire MbiaDiarra a brillé dans l'entrejeu, imposant son physique et sa détermination . Azpilicueta a rarement été débordé et n'a pas cessé d'accompagner les offensives. Valbuena et Amalfitano ont souvent combiné dans le camp adverse, mais ont parfois manqué de spontanéité.  

Ils ont déçu

Sneijder a manqué une grosse occasion d'entrée et n'a pas pesé sur le match. Nagatomo a eu du mal à lancer la machine, commettant beaucoup d'erreurs techniques. Forlan est bien rentré dans la partie mais a rapidement été muselé par les défenseurs marseillais. Stankovic a commis de nombreuses fautes. Solide dans les airs, la paire LucioSamuel a en revanche été souvent prise de vitesse et s'est faite ballader par Brandao. Côté OM, Mandanda a sauvé la maison en début de match mais a commis une erreur évitable à la dernière minute qui le privera au moins du quart de finale aller. Le danger est souvent venu du côté de Morel, régulièrement dépassé en première mi-temps. Il a heureusement élevé son niveau défensif par la suite, mais son début de match aurait pu coûter cher et ses passes sont rarement arrivées.

La note du match : 6/10

Le match a été crispant et n'a pas atteint des sommets techniques. Après une poussée de l'Inter en début de match, les débats ont été heurtés et équilibrés avec peu d'occasions de but. La rencontre s'est débridée dans le dernier quart d'heure et le suspense a tenu jusqu'au bout.

Les buts

- Sur un corner cafouillé dans la surface, Morel contre une première frappe mais son dégagement est contré par Pazzini et le ballon revient dans les pieds de Milito qui crucifie Mandanda (75e, 1-0).

- Sur un long dégagement de Mandanda, Lucio passe au travers de la tête. Brandao contrôle du dos (!) et parvient à résister à Samuel à l'entrée de la surface, pour placer sa frappe du gauche hors de portée de Julio Cesar (90e+2, 1-1).

- Pazzini hérite du ballon dans la surface et se fait faucher par Mandanda parti à l'aventure alors que son intervention ne s'imposait pas. Second carton jaune, synonyme de rouge ! Pazzini transforme le penalty face à Bracigliano (90e+6, 2-1).

L'OM est qualifié pour les quarts de finale, Diawara et Mandanda seront suspendus au match aller. Tous les résultats de la Ligue des Champions ici. 


Ligue des Champions / 8e de finale retour
Internazionale Milan – Olympique de Marseille : 2-1 (0-0), 0-1 à l’aller
Stade Giuseppe Meazza
Arbitre : Pedro Proença (Portugal)
Buts : Milito (75e), Pazzini (90e+6) – Brandao (90e+2)
Avertissements : Zanetti (24e), Samuel (53e), Stankovic (90e) pour l’Inter – Diawara (67e), Mandanda (68e, 90e+3) pour l’OM
Exclusion : Mandanda (90e+3)

Inter : Julio Cesar - Maicon, Lucio, Samuel, Nagatomo – Poli (Cambiasso, 74e), Stankovic, Zanetti - Sneijder (Obi, 58e) - Milito, Forlan (Pazzini, 58e). Entraîneur : Claudio Ranieri.

Marseille : Mandanda - Azpilicueta, Diawara, Nkoulou, Morel - Mbia, Diarra - Amalfitano, Valbuena (Cheyrou, 76e), A. Ayew (Bracigliano, 90e+5) – Rémy (Brandao, 87e). Entraîneur : Didier Deschamps.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quelle équipe allez-vous supporter en Ligue 1 cette saison ?

Paris SG
Marseille
Lyon
Lille
Saint-Etienne
Monaco
Nice
Bordeaux
Nantes
Strasbourg
Rennes
Toulouse
Montpellier
Metz
Nimes
Autre
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB