Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : les Verts plein gaz, Mona-chaos…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 20/02/2012 à 22h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, les Verts plein gaz, les Dogues aboient encore et des Merengue délicieux sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, Mona-chaos, Nice, la crise de foi et Arsenal rossé. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : les Verts plein gaz, Mona-chaos…
Les Verts, à l'image de Gradel, pouvaient laisser éclater leur joie.

Les valeurs en hausse

Les Verts plein gaz

Depuis le 19 novembre dernier et une victoire à Nice 2-0, les Verts tournent à plein régime. Une semaine après avoir été l'emporté à Toulouse, 1-0, les hommes de Christophe Galtier n'ont fait qu'une bouchée du Stade Rennais, un autre concurrent direct pour les places européennes. En plantant 4 buts aux Bretons, les Stéphanois ont prouvé qu'il faudrait bien compter avec eux durant cette seconde moitié de saison. Désormais 6e du classement, avec un match de retard, l'ASSE peut continuer à rêver de Coupe d'Europe. Et pas seulement de la petite…

Les Dogues aboient encore

On les avait quittés sonnés, battus dans le temps additionnel par une spectaculaire équipe de Bordeaux (4-5), quatre jours après s'être fait sortir de la Coupe de France par Valenciennes. A Lorient ce week-end, les Dogues, vainqueurs 1-0, ont montré qu'ils aboyaient toujours et pouvaient encore mordre. Le LOSC a désormais creusé un petit écart sur ses poursuivants (3 points d'avance) dans la course à la 3e place, qualification pour les barrages de la Ligue des Champions. La scène européenne pourrait bien être encore l'un des terrains de jeu des Lillois la saison prochaine.

Des Merengue délicieux

En ne faisant qu'une bouchée du FC Valence, 5-1, grâce notamment à un extraordinaire Lionel Messi, auteur d'un quadruplé, le FC Barcelone a signé une probante victoire dimanche soir. Mais reste toutefois à 10 longueurs du Real Madrid, qui n'en finit plus de tout écraser sur son passage en Liga. Samedi, les Merengue n'ont fait qu'une bouchée du Racing Santander (4-0). Avec 81% de victoires toutes compétitions confondues, le Real est l'équipe la plus performante cette saison en Europe parmi les cinq grands championnats (Espagne, Angleterre, Italie, Allemagne et France). Tout simplement hallucinant.

A part ça ? Des deux, c'est assurément Montpellier qui a réalisé une bonne opération. En tenant en échec le Paris Saint-Germain au Parc des Princes dimanche (2-2), le MHSC reste à une petite longueur du club de la capitale et peut continuer à rêver secrètement du titre.

Les valeurs en baisse

Mona-chaos

Malgré la reprise du club par le milliardaire russe Dmitry Rybolovlev, malgré l'arrivée de nouveaux joueurs comme Subasic, Koman, Dirar, Tziolis, Touré, Barazite, Wolf ou encore Kagelmacher cet hiver, Monaco ne s'en sort toujours pas. Le club de la Principauté, encore battu ce week-end sur la pelouse d'Arles-Avignon (2-1), un concurrent direct pour le maintien, est tout proche du chaos. 19e à 5 points du premier non relégable, Le Mans, qui compte un match en moins, l'ASM est plus que jamais au bord du précipice…

Nice, la crise de foi

Si René Marsiglia avait donné l'impression de redresser la barre, l'OGC Nice est vite retombé dans ses travers. Malgré un effectif de qualité, le club azuréen, 19e, n'en finit plus de s'enfoncer dans la zone rouge. Après un nul encourageant face au Paris Saint-Germain (0-0), les Aiglons ont subi une sévère défaite à Dijon, un concurrent direct pour le maintien. Battu 3-0, le Gym traverse une vraie crise de foi depuis sa virée en Côte d'Or. Les Niçois croient-ils encore vraiment en leurs chances de se maintenir ?

Arsenal rossé

A l'occasion des 8es de finale aller de la Ligue des Champions, Arsenal a vécu la plus lourde défaite de son histoire dans cette compétition à San Siro. Humiliés, les Gunners, battus 4-0, ont reçu une leçon de football de la part d'un Milan AC aussi spectaculaire qu'efficace. Grâce à ce net succès, les Rossoneri ont déjà un pied et quatre orteils en quart de finale. Pour les Londoniens en revanche, rossés comme jamais, l'aventure européenne a de grandes chances de se terminer cette saison dès le 6 mars prochain, jour du match retour à l'Emirates.

A part ça ? Après le titre, c'est la 3e place du classement qui pourrait rapidement s'envoler pour l'Olympique Lyonnais. Après Caen, le club rhodanien s'est encore incliné ce week-end en championnat, à Bordeaux cette fois (1-0). Les Gones devront cravacher au cours des semaines à venir s'ils veulent encore fouler les pelouses européennes la saison prochaine.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB