Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'Equipe type de L1 - 14e journée
Par Marc Lepannetier - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 14/11/2004 à 23h53
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Lyon s'envole, Bordeaux refait atterrir le PSG et les Verts s'exportent enfin. Les joueurs décisifs de ces clubs font partie, entre autres, de notre quatorzième équipe type du championnat. Retrouvez les meilleurs joueurs de cette journée avec Maxifoot !

L'Equipe type de L1 - 14e journée

Comme la saison passée, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et cinq remplaçants sont choisis selon leurs performances. Un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Un classement est effectué, individuel et par club. Cette quatorzième journée a vu Lyon, vainqueur de Nantes, prendre ses distances sur Lille et Monaco qui se sont neutralisés. Auxerre, en battant Ajaccio, suit à distance. Bordeaux a terrassé le PSG, l'OM s'en sort seul face à Strasbourg alors que Caen, à Metz, et St-Etienne, à Bastia, remportent leur premier match à l'extérieur. Au regard de ces résultats, voici "L'équipe type" réalisée par Maxifoot pour la quatorzième journée de L1.

Équipe type de la quatorzième journée :

Remplaçants

12. José Cobos (Nice)
13. Cyril Rool (Bordeaux)
14. Yann Lachuer (Auxerre)
15. Habib Bamogo (Marseille)
16. Fabien Barthez (Marseille)

En détails...

Charles Itandje (21 ans, Lens)

Sorti gagnant d'un face-à-face devant Vahirua puis, dans les arrêts de jeu, captant à bout portant une reprise mal appuyée de Varrault, il a permis à son équipe de garder le point du nul alors que son équipe était réduite à dix. Une bonne façon de faire oublier la mauvaise passe qu'il vient de connaître.

Marc Planus (22 ans, Bordeaux)

Il a remporté de nombreux duels face à Pauleta qu'il connaît bien. Sa sûreté technique et son sens du placement ont permis à l'équipe de repartir sur de bonnes bases.

Gaël Givet (23 ans, Monaco)

Des tacles rageurs, coupant les trajectoires des offensives lilloises, il s'est multiplié pour compenser les faiblesses passagères de Squillaci ou les mauvais replacements de Maicon. Un gros travail bien assumé.

Cris (27 ans, Lyon)

Toujours placé, des interventions propres et efficaces. La fioriture n'a pas sa place avec lui. Cela tombe bien, c'est tout ce que l'on demande à un défenseur.

Mickaël Essien (21 ans, Lyon)

Toujours aussi présent dans les duels, sa puissance est égale à son volume de jeu. Un cadeau béni pour une équipe déjà dominatrice.

Julien Faubert (21 ans, Bordeaux)

Il a donné le tournis à Armand de par sa vitesse et ses dribbles, les plus souvent conclus par des centres. Il est ainsi à l'origine de deux des trois buts : le premier où il a contraint Pichot à marquer contre son camp (6e) et le troisième pour Laslandes, en retrait pour Rool (77e). Venu de National, devenu international Espoirs, il est LA révélation girondine de ce début de saison.

David Hellebuyck (25 ans, St-Etienne)

Souvent actif mais au final peu décisif, il a surpris par deux fois les Bastiais pour son premier doublé en L1. Deux centres parfaits délivrés par Feindouno qu'il reprend d'une tête croisée (63e) et d'une frappe du droit (69e). Juste le temps d'assommer des Corses aux abois et de signer la première victoire des Verts à l'extérieur, confirmée par un troisième but signé Piquionne.

Pascal Feindouno (23 ans, St-Etienne)

Doublement décisif face à Nice, il a encore fait plus fort à Bastia. Centreur parfait pour le doublé de Hellebuyck, il est aussi l'auteur du tir détourné par Kvarme dans les pieds de Piquionne pour le troisième but stéphanois. Trois actions initiées par Feindouno, la garantie technique désormais indispensable à toute victoire des Verts.

Sidney Govou (25 ans, Lyon)

Il a retrouvé des jambes de feu. Ses courses brûlent le terrain et les adversaires semblent se dérober à son approche. En témoigne son pressing qui a contraint Viveros a donner le ballon à Frau pour l'ouverture du score et son but, suite à une passe en profondeur de Juninho où il grille la politesse à ce même Viveros avant de battre Landreau d'une frappe croisée du droit (59e). Comme Lyon, Sidney ne cesse de flamber.

Lilian Laslandes (33 ans, Bordeaux)

Une hernie n'empêche pas le plaisir. Celui d'avoir inscrit le but du break en taclant, à bout portant de Letizi, une frappe contrée de Meriem (48e) et d'être passeur décisif pour Rool lors du troisième. Il peut, le devoir accompli, aller se faire opérer après avoir remis son équipe sur les voies du succès.

Sébastien Mazure (25 ans, Caen)

Il a joué la «carotte» tout au long du match, il en a planté deux au bout du compte. Servi en profondeur par Lemaître, il est venu battre Wimbée d'une frappe du droit des vingt mètres (45e) puis, a fait remporter la mise à son équipe en récupérant une longue balle de Deroin mal repoussée de la tête par Méniri (80e). Un beau cadeau offert pour la première victoire des Normands à l'extérieur

Classements :

Par joueurs

Essien et Feindouno en tête.

1. Essien (Lyon), Feindouno (St-Etienne) 11pts
3. Toulalan (Nantes) 10pts
4. Cris, M.Diarra (Lyon), Maicon (Monaco), Oruma (Sochaux) 9pts
8. Hilton (Lens), Govou (Lyon), Barthez (Marseille), Pancrate, Yepes (Paris-SG), Frei (Rennes) 7pts
14. Be.Cheyrou, Cool, Kaboul, Kalou, Mathis (Auxerre), Sidibé (Bastia), Laslandes (Bordeaux), Mazure (Caen), Tavlaridis (Lille), Carrière, Utaka (Lens), Abidal, Réveillère (Lyon), Beye, Meïté (Marseille), P.Farnerud (Monaco), Ribéry (Metz), Pancrate (Paris-SG), Isaksson (Rennes), Hellebuyck (Saint-Etienne), Isabey (Sochaux) 6pts
35. Coupet (Lyon), Cobos (Nice), Hognon (St-Etienne) 5pts
38. Makoun, Odemwingie (Lille), Kallon, Roma (Monaco), Agali, Balmont, Vahirua (Nice), Letizi (Paris-SG), S.Diawara, Monsoreau, Richert, Santos (Sochaux), Moreira (Toulouse) 4pts…

Par clubs

Lyon sans adversaire ? Entre parenthèses, les points récoltés lors de cette journée.

1. Lyon (9) 72pts
2. Auxerre (1) 41pts
3. Monaco (3) 38pts
4. Sochaux 37pts
5. Rennes 32pts
6. Lille 31pts
7. Lens (3), Marseille (2) 29pts
9. Bordeaux (10), St-Etienne (6) 28pts
11. Paris-SG 27pts
12. Toulouse 21pts
13. Caen (3), Metz, Nice (1) 19pts
16. Nantes 18pts
17. Bastia 17pts
18. Strasbourg 11pts
19. Ajaccio 9pts
20. Istres 7pts

C'était l'équipe type de la quatorzième journée de Ligue 1. Bientôt, vous retrouverez les meilleurs joueurs de la quinzième journée et tous les classements !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous dans les chances du LOSC de se qualifier pour les 8es de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB