Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lille n’a pas retenu la leçon - Ce qu’il faut retenir (Trabzonspor 1-1 Lille)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 27/09/2011 à 23h45
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cela devient une très mauvaise habitude pour le LOSC. Les hommes de Rudi Garcia ont encore laissé filer deux points qui leur tendaient les bras sur la pelouse de Trabzonspor (1-1), mardi soir, lors de la 2e journée de la Ligue des Champions. Sow avait ouvert le score mais une main de Debuchy a permis aux Turcs d'égaliser.

Lille n’a pas retenu la leçon - Ce qu’il faut retenir (Trabzonspor 1-1 Lille)
M. Sow avait montré la voie, mais cela n'a pas suffi pour Lille

Déjà rattrapé par le CSKA Moscou il y a quinze jours après avoir mené 2-0, Lille a récidivé sur la pelouse de Trabzonspor (1-1) mardi soir, lors de la 2e journée de Ligue des Champions, face à un adversaire qui était largement à sa portée. Conclusion, le LOSC a déjà laissé filer quatre points qui lui tendaient les bras et se complique la vie !

Lille
domine et concrétise…

Les coéquipiers d'Hazard sont bien entrés dans la partie en empêchant leur adversaire de jouer. Après un premier quart d'heure lillois mais sans véritable occasion, les débats s'équilibraient. Les Turcs entraient alors dans leur temps fort mais ne parvenaient pas à inquiéter Landreau et sur une passe en profondeur de Pedretti, Sow devançait le gardien (30e, 0-1). L'avantage n'était pas illogique pour le LOSC qui a plutôt bien maitrisé la première mi-temps. Après la pause, le champion de France a tenté d'enfoncer le clou et se procurait plusieurs occasions dangereuses.

… avant de s'endormir et se faire cueillir bêtement

Sur l'une d'elles, Balmont trouvait la barre de la tête sur un corner d'Hazard (61e). Mais les Dogues ont eu le tort de lever le pied après l'heure de jeu et de s'exposer à un coup du sort, comme il en ont pris l'habitude depuis plusieurs semaines. Et ce qui devait arriver arriva, une main involontaire de Debuchy coutait la victoire aux Lillois. Rageant !

L'homme du match : Moussa Sow (Lille)

Pas toujours à la fête depuis le début de la saison, Moussa Sow était dans un bon soir. Seul en pointe, l'attaquant lillois n'a cessé d'appeler le ballon avec des appels tranchants et a été récompensé par un but.

La note du match : 4/10

Sur une pelouse très abîmée indigne de la Ligue des Champions, le match n'a pas atteint des sommets. Le terrain n'autorisant pas vraiment le beau jeu, les occasions de s'enflammer n'ont pas été nombreuses, surtout du côté de Trabzonspor. La partie a été peu rythmée et les Lillois se sont laissés endormir durant la dernière demi-heure.

Les buts

- Pedretti lance Sow dans la profondeur avec une passe millimétrée. L'attaquant lillois devance les défenseurs et glisse le cuir entre les jambes du gardien dans une position très excentrée (30e, 1-0).

- Sur un centre depuis l'aile gauche, Debuchy détourne involontairement le ballon de la main dans la surface. Penalty, transformé de peu par Colman face à Landreau parti du bon côté mais qui n'a pu qu'effleurer le cuir (74e, 1-1).

Mauvaise opération pour Lille qui laisse filer deux points de plus et se retrouve en 3e position avec 2 points, à deux longueurs des Turcs et une de l'Inter Milan, son prochain adversaire. Voir le classement et le calendrier du Groupe B.


Ligue des Champions / 2e journée
Trabzonspor – Lille OSC : 1-1 (0-1)
Stade Huseyin-Avni-Aker
Arbitre : Björn Kuipers (Pays-Bas)
But : Colman (74e sp) - Sow (30e)
Avertissements : Alanzinho (11e), Serkan (90e) – Béria (26e), Cole (45e), Rozehnal (88e)

Trabzonspor : Zengin - Celustka, Giray Kaçar, Glowacki, Cech (Sapara, 82e) - Serkan Balci, Zokora, Colman, Alanzinho (Mierzejewski, 66e) – Altintop (Brozek, 90e), Paulo Henrique. Entraîneur : Senol Gunes.

Lille : Landreau - Debuchy, Basa, Rozehnal, Béria - Pedretti, Mavuba, Balmont – Cole (Obraniak, 76e), Sow, Hazard. Entraîneur : Rudi Garcia.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
4,0
Sur une pelouse très abîmée indigne de la Ligue des Champions, le match n'a pas atteint des sommets. Le terrain n'autorisant pas vraiment le beau jeu, les occasions de s'enflammer n'ont pas été nombreuses, surtout du côté de Trabzonspor. La partie a été peu rythmée et les Lillois se sont laissés endormir durant la dernière demi-heure.


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel défenseur central à côté de van Dijk ? (3eme et dernier tour)

Kalidou Koulibaly (Naples)
Sergio Ramos (Real)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB