Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Barça seul en tête
Par Thomas Pinguet - Actu Espagne, Mise en ligne: le 03/10/2004 à 23h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le FC Barcelone prend la tête de la Liga à la faveur d'une courte victoire sur Numancia (1-0). Les Catalans profitent du match nul (1-1) de Valence sur le terrain du Betis Séville. Les mal classés se sont révoltés et ont fait souffler un vent de fraîcheur sur cette Liga.

La consécration ! C'est le sentiment qui doit animer les esprits barcelonais. Depuis leur début de saison, le Barça pratiquait assurément le plus beau football de la Liga, mais c'est Valence qui occupait la tête du classement grâce à une différence de but favorable. Mais la situation a changé au soir de cette sixième journée. Samedi, Valence avait ouvert le bal en se déplaçant en Andalousie afin d'y affronter le Bétis de Séville. Les joueurs de Claudio Ranieri devaient se reprendre après leur défaite (2-1) en Ligue des Champions face au Werder de Brême. Mais à l'arrivée, les deux équipes se sont séparées sur un résultat nul (1-1). Marco Di Vaio (son cinquième but personnel de la saison) a ouvert la marque pour Valence après dix minutes. Mais, à la demi-heure de jeu, Séville a égalisé par Edu (1-1). Le Barça avait donc l'occasion de prendre seul la tête à l'issue de son match face au promu Numancia. Les hommes de Frank Rijkaard ne se sont pas gênés, et grâce à un but du Suédois Larsson (69ème) ont gagné par la plus mince des marges. Si leur jeu fut moins flamboyant que lors des dernières sorties, les blaugranas retrouvent la tête du classement, ce qui ne leur était plus arrivé depuis deux ans. Les supporters du Barça ont déjà noté le prochain rendez-vous de leurs favoris. Il s'agit du brûlant derby barcelonais, face aux rivaux de l'Espanyol de Barcelone.

Les mal classés se révoltent

A l'aube de cette journée, les trois relégables avaient pour nom Villareal, Getafe et Albacete. Et bien les trois clubs ont réussi à vaincre le signe indien et à l'emporter. Cerise sur le gâteau, leurs victoires furent acquises contre des clubs prestigieux, puisque les «victimes» sont Bilbao, l'Espanyol de Barcelone et Saragosse. Cette «résurrection» n'arrange pas les affaires de Majorque. Le club des Baléares se retrouve en dernière position après une nouvelle défaite devant le promu Levante (2-0). Avec une victoire en six matchs, les coéquipiers de l'ex-gloire du Barça, le défenseur Nadal, doivent se reprendre. Sinon l'entraîneur Luis Aragones pourrait faire les frais de ce mauvais début de saison. A noter le coup d'arrêt subi par l'Espanyol. Le club catalan, troisième a perdu sur le terrain de la lanterne rouge, Albacete. Un but de Redondo (homonyme de l'ancienne gloire du Real Madrid), a permis aux hommes de Jose Gonzalez de sortir de la zone rouge. Enfin, la Real Sociedad est soulagée. Après six journées de championnat, le club basque a enfin remporté une victoire, en battant l'Atletico Madrid (1-0). Le Serbe Darko Kovacevic a marqué le but de la victoire.

Zoom sur… Real Madrid – Deportivo La Corogne

Cette sixième journée s'est terminée par un choc moins prestigieux qu'à l'accoutumée au vu des classements des deux équipes. Le Real Madrid n'était que huitième, avec déjà deux défaites à son compteur. Quant au Deportivo La Corogne, quatorzième à huit points des leaders, sa saison semble d'ores et déjà compromise. Mais l'affiche n'en restait pas moins attrayante. Le Real débute mieux la rencontre, avec notamment un Figo omniprésent. Mais juste avant la pause (44ème) le Real se laisse surprendre. Tout part d'une touche de Manuel Pablo dans son camp. Le joueur du Depor trouve Pandiani qui lance Luque côté opposé. Ce dernier, au terme d'un sprint de 40 mètres, se présente face à Casillas qu 'il trompe d'un petit lob astucieux. Les merengues se retrouvent menés à la pause (1-0). En deuxième période, les Madrilènes dominent en vain et s'énervent au fil des minutes. Seul Figo se démène, comme sur ce tir qui dans les arrêts de jeu vient frôler le but de Molina. Score final : 1-0 pour le Depor. Le Real continue de s'enfoncer, et se retrouve aujourd'hui dixième à sept points du Barça.

Le joueur au top : Pachon

Une fois n'est pas coutume, c'est un joueur de Getafe qui a les honneurs du «Joueur au top» . Valentin Sergio Pachon Mosquero alias «Pachon» a réalisé un triplé (le premier de sa carrière) pour venir à bout de l'Athletic Bilbao (victoire 3-1 des promus). Pachon, âgé de 27 ans avait auparavant marqué seulement neuf buts (dont un cette saison) au cours d'une carrière qui l'a vu passer par Valladolid et Leganes. Eclosion d'un futur grand, ou forme exceptionnelle d'un soir ? Pachon devrait nous apporter la réponse lors des prochaines journées de Liga.

La stat' : 5

C'est le nombre d'avertissements reçus par le Barça depuis le début de la saison. En plus de dominer la Liga, le FC Barcelone est également l'équipe la plus disciplinée, avec seulement cinq cartons jaunes et aucune expulsion. A contrario le cancre du classement du fair-play est le Racing Santander : 19 avertissements et cinq cartons rouges. Enfin rectifions une idée préconçue : les Anglais ne sont pas que des joueurs «agressifs» . En huit journées de Premier League, Chelsea n'a reçu que trois cartons jaunes, ce qui en fait le meilleur élève européen.

La phrase : Emilio Butragueno

«Je suis fier» . C'est le sentiment de l'ancienne gloire du Real Madrid (cinq titres de champion d'affilés dans les années 80) à l'annonce de sa nomination au poste de directeur sportif du club merengue. Butragueno a été nommé à ce poste par le Président du club Florentino Perez, en remplacement de Jorge Valdano. La mission de «Butre» s'annonce délicate vu la situation actuelle du club 29 titres de champion d'Espagne. Il se murmure dans la capitale espagnole que la première tâche du nouveau directeur sportif sera de convaincre un entraîneur en vue de la saison prochaine.

Résultats

Albacete - Espanyol (1-0)
Redondo (66')

Barcelone - Numancia (1-0)
Larsson (69')

Bétis Séville - Valence (1-1)
Edu (29') ; Di Vaio (9')

Santander - Séville (0-0)

Real Madrid - La Corogne (0-1)
Luque (44')

Real Sociedad - Atlético de Madrid (1-0)
Kovacevic (41')

Getafe - Athletic Bilbao (3-1)
Pachon ( 1', 61' et 65') ; Etxeberria (51')

Levante - Majorque (2-0)
Manchev (27'), Sergio Garcia (33')

Villarreal - Saragosse (2-0)
Maior Alvaro (c.s.c 40'), Forlan (49')

Málaga - Osasuna (2-0)
Amoroso (23'), Wanchope (60')

Classement

1. FC Barcelone, 16 points (10)
2. Valence ,14 (9)
3. FC Seville, 11 (3)
4. Malaga, 10 (3)
5. Espanyol Barcelone, 10 (3)
6. Atletico Madrid, 10 (3)
7. Levante, 10 (1)
8. Osasuna, 10 (1)
9. Real Saragosse, 10 (-1)
10. Real Madrid, 9 (0)
11. Deportivo La Corogne, 8 (-4)
12. Villarreal, 6 (0)
13. Getafe, 6 (-2)
14. Betis Séville, 6 (-3)
15. Athletic Bilbao, 5 (-3)
16. Albacete, 5 (-3)
16. Real Sociedad, 5 (-3)
18. Numancia, 5 (-4)
19. Racing Santander, 5 (-5)
20. Majorque, 4 (-5)

Prochaine journée

Athletic Bilbao - Málaga
Atlético de Madrid - Santander
Bétis Séville - Real Madrid
La Corogne - Getafe
Espanyol - FC Barcelone
Valence - Séville
Saragosse - Real Sociedad
Majorque - Villarreal
Osasuna - Albacete
Numancia - Levante



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB