Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
la Roma au bord du précipice
Par Pierpaolo Colucci - Actu Italie, Mise en ligne: le 26/09/2004 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Baladée par une équipe de Bologne en infériorité numérique (3-1), l'AS Roma est dans une situation délicate et son entraîneur vient de quitter le navire. En tête du classement et loin de ces problèmes, la Juventus a concédé le nul face à une très bonne équipe de Palerme (1-1). Lors du choc de la journée, l'Inter a évité la correctionnelle et concédé le nul sur sa pelouse devant Parme (2-2). Dans la soirée, la Lazio a perdu au Stade Olympique devant le Milan (1-2).

Synopsis

Samedi soir, quatre équipes ont essuyé les platres et débuté la quatrième journée de Serie A. Ainsi, une des deux affiches mettait aux prises la Juventus Turin et le promu Palerme (1-1). Bien en places, les Sudistes ont attaqué d'entrée les joueurs de la Vieille Dame et ouvert le score peu après le premier quart d'heure, par l'intermédiaire de Zaccardo, qui reprend un coup franc tiré de la droite par Corini, non dégagé par la défense turinoise (0-1, 17'). Désirant conserver son invincibilité, la Juventus va se reprendre par la suite et recoller au score en seconde période. Ibrahimovic, incontournable depuis le début de saison, qui est à l'affut etqui reprend un ballon relaché par le portier de Palerme sur une tête très dangereuse de Trezeguet (1-1, 54'). Plus rien ne sera marqué par la suite, mais Palerme peut sortir du terrain la tête haute, rassurée sur son niveau de performance devant une grosse écurie.

Le mêm soir, l'AS Roma a connu une soirée cauchemardesque. Sans Mexès en défense, les Giallorossi vont sombrer au terme d'un match tendu durant lequel l'impartialité de l'arbitrage peut être sujette à caution. Réduits à neufs pour des raisons peu évidentes (40 minutes réduits à neuf, à cause d'un deuxième jaune pour une «simulation» de Cipriani, et de Zagorakis pour une petite faute sur Totti), les joueurs de Bologne ne seront jamais inquiétés par une Roma trop faible défensivement. Meghni marque de l'extérieur du pied dès le début de la rencontre sur une remise de Locatelli, de l'entrée de la surface (1-0, 5'). Cipriani doublera la mise à la demi-heure de jeu, reprenant un service de Locatelli malgré le marquage du Romain Cufré (2-0, 34'). Toujours en première période, Bologne va tripler la mise, Meghni réussisant le doublé sur une nouvelle passe de Locatelli alors que la défense romaine naviguait à vue, Ferrari étant dehors pour se faire soigner (3-0, 37'). En seconde période, l'AS Roma se reprendra, profitant du fait que Bologne doive jouer 40' à neuf, et Totti réduira le score d'une splendide frappe des 25m (3-1, 59'), mais c'est trop tard, et la crise couve déjà chez les Giallorossi.

Dimanche, cette quatrième journée a pris fin et les rencontres disputées ont encore une fois été riches en spectacle et conflits de tous genres. La palme de la partie la plus rocambolesque revient à l'opposition entre Udinese et Brescia (1-2). Victimes lors de la première journée de décisions arbitrales hasardeuses (deux penaltys oubliés), les joueurs d'Udine peuvent ce soir encore se demander ce qu'il leur est arrivé. Alors que le score était de 1-1 à quinze minutes de la fin, une action litigieuse va donner les trois points à Brescia. Sorti devant un attaquant lombard à l'entrée de la surface, le portier De Sanctis sera violemment heurté à l'épaule par le premier. Blessé il reste au sol mais personne n'arrête le jeu. Mannini marque d'un ballon lobé aux 25m alors que la défense d'Udine demande à sortir la balle.

Forte d'un effectif peuplé de stars et de joueurs de talent (Nakata, Lupatelli, …), la Fiorentina peine à bien démarrer sa saison et est tombée à domicile devant la Sampdoria (0-2). Après avoir réalisé trois défaites en autant de rencontres, les joueurs de Novellino ont réagit et ouvert le score par une tête de Bazzani qui reprend au second poteau un coup franc côté droit de Volpi (0-1, 11'). En seconde période, les Toscans sans grande inspiration baisseront définitivement pavillon, Sacchetti trompant Lupatelli au deuxième poteau (0-2, 64'). Toujours invaincu depuis le début de saison, le Lecce de Zdenek Zeman a encore fait le spectacle dimanche devant le promu Cagliari (3-1). Bénéficiant de l'expulsion du défenseur sarde Lopez après 30' de jeu, Lecce va marquer trois fois dans la dernière demi-heure, alors qu'à la 47' Esposito avait pris à froid le stade Via Del Mare en ouvrant le score pour les visiteurs. Sous, l'impulsion de leur milieu Marco Cassetti (deux centres décisifs), les coéquipiers de Dalla Bona parviennent à prendre les trois points.

Nous pouvons aussi noter que cette journée a été riche en matches nuls, que ce soit entre Livourne et l'Atalanta (1-1), l'Inter Milan et Parme (2-2), et encore Messina – Chievo, ou Sienne – Reggina (0-0). En fin de soirée, le Milan AC a gagné sur la pelouse de la Lazio grâce à deux buts de Shevchenko qui a répondu à Fernando Couto (1-2).

Le match phare : Inter Milan – Parme AC (2-2)

A l'occasion de la réception de Parme, dernier du classement avec seulement 1 point, l'Inter espérait bien garder contact avec la tête du classement. Légèrement rassurés après leur victoire de mercredi à Bergame (2-3), les Intéristes se devaient de tordre le cou aux critiques disant que l'équipe est trop portée vers l'attaque et a des gros problèmes en défense. Au bout des 90 minutes, il semble difficile d'affirmer que cela soit fait, et des choix devront être pris très rapidement par Mancini pour redonner un équilibre à sa formation. A la 17' minute, Parme va prendre l'avantage par Gilardino, qui reprend d'un tir en pivot une balle venue de la droite. Désirant faire le jeu, les Nerazzurri peinent, et le fait que Veron soit marqué en individuel par Grella y est pour beaucoup. Bien en place, les Parmesans ne sont en rien inquiétés par l'attaque intériste, la paire Adriano-Vieri n'étant pas assez complémentaire pour faire vasciller la défense adverse. En seconde période, l'égalisation milanaise viendra d'un but inscrit par Martins, à peine entré en jeu (à la place du fantomatique Vieri). Bien servi en retrait par Van der Meyde, le Nigérian trompe la vigilance de son défenseur P.Cannavaro et trompe Frey du plat du pied (1-1, 72'). La satisfaction ne sera que de courte durée pour les coéquipiers de Stankovic, et deux minutes plus tard, Marchionni verra son activité récompensé par un but, bien emmené par Morfeo qui offre une balle ne demandant qu'a être frappée dans les buts de Toldo. Destiné à sauver les meubles intéristes dimanche, Martins assumera son rôle de joker et égalisera définitivement d'une frappe croisée à l'entrée de la surface (2-2, 83'). Pour la prochaine rencontre de l'Inter, des modifications sensibles devraient être effectuées au milieu de terrain, et Vieri pourrait perdre sa place d'attaquant titulaire.

INTER-PARME : 2-2
Guiseppe Meazza
Buts : Martins (72', 83') pour l'Inter, Gilardino (17') et Marchionni (74') pour Parme,

INTER : 1 Toldo - 4 J. Zanetti, 2 Cordoba, 23 Materazzi, 16 Favalli - 7 van der Meyde (5 Emre 78'), 14 Veron, 8 Davids (20 Recoba, 70'), 25 Stankovic - 32 Vieri (30 Martins, 58'), 10 Adriano Ent : Mancini
PARME : 17 Frey - 5 Bonera, 14 Contini (4 Bovo, 59'), 28 P. Cannavaro, 77 Potenza - 30 Simplicio, 33 Grella - 32 Marchionni, 10 Morfeo, 23 Bresciano (8 Budel, 59') - 11 Gilardino (9 Maccarone, 78')
Ent : Baldini

Les matches

Samedi

Bologne - AS Rome : 3-1
Meghni (5', 37') et Cipriani (34') pour Bologne, Totti (59') pour l'AS Roma

Juventus Turin - Palerme : 1-1
Ibrahimovic (54') pour la Juventus Turin, Zaccardo (17') pour Palerme

Dimanche

Messine - Chievo Vérone : 0-0

Lecce - Cagliari : 3-1
Cassetti (59'), Giacomazzi (73') et Bjelanovic (83') pour Lecce, Esposito (46') pour Cagliari

Udinese - Brescia : 1-2
Di Michele (56') pour Udinese, Caracciolo (8', sp) et Mannini (76') pour Brescia

Inter Milan - Parme AC : 2-2
Martins (71', 82') pour l'Inter, Gilardino (17') et Marchionni (73') pour Parme

Sienne - Reggina : 0-0

Fiorentina - Sampdoria Gênes : 0-2
Bazzani (11') et Sacchetti (63') pour la Sampdoria

Livourne - Atalanta Bergame : 1-1
Vigiani (73') pour Livourne, Gautieri (71') pour l'Atalanta

Lazio Rome - Milan AC : 1-2
Couto (37') pour la Lazio, Shevchenko (70', 74') pour le Milan

L'anecdote

Généralement, nous évoquons chaque semaine le cas d'un joueur ayant marqué la journée, mais cette fois-ci, il sera question d'un fait. Destiné à jouer en Serie C1 après ses divers problèmes administratifs et financiers connus cet été, le Napoli Calcio a effectué sa rentrée dimanche après-midi devant Cittadella. Entraînés par Gianpietro Ventura, un technicien expérimenté, les joueurs de l'ancien club de Maradona ont évolué devant pas moins de 50 000 spectateurs. Du jamais vu pour une rencontre de troisième division ! Transcendés par ce soutien, les Azzurri ont mené jusqu'à 3-1, avant de craquer en fin de rencontre, la préparation tronquée qu'ils ont connu cet été y étant pour quelque chose. La Serie B est encore loin pour le Napoli, mais la rencontre a laissé entrevoir de grandes possibilités. La marque de soutien du public napolitain et son amour envers le club mythique étant de plus en plus rare aujourd'hui, elle devait être soulignée.

La prochaine journée

Atalanta - Lazio
Cagliari - Brescia
Chievo - Lecce
Messina - Sienne
Milan - Reggina
Palerme - Bologne
Parme - Fiorentina
Roma - Inter
Sampdoria - Livourne
Udinese - Juventus



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel arrière gauche ?

Jordi Alba (Barcelone)
Andrew Robertson (Liverpool)
Nicolas Tagliafico (Ajax)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB