Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Barça-Real : place au jeu ?
Par Romain Rigaux - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 02/05/2011 à 20h57
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'atmosphère s'annonce électrique au Camp Nou mardi soir, lors de la demi-finale retour de la Ligue des Champions entre le Real Madrid et le FC Barcelone. Pour apaiser les tensions entre les deux clubs, l'UEFA a décidé de rejeter les plaintes formulées après le match aller.

Barça-Real : place au jeu ?
A l'aller, le ton était monté entre Gerard Piqué et Sergio Ramos

Le spectacle sera-t-il enfin au rendez-vous mardi soir sur la pelouse du Camp Nou ? Battu à l'aller (0-2) à domicile, le Real Madrid n'a plus le choix et ne pourra plus refuser le jeu. Mercredi dernier, les Merengue avaient adopté un style physique et très limite, offrant une partie hachée et peu emballante. La tension entre les deux équipes sur le terrain ne s'était d'ailleurs pas calmée après le coup de sifflet final et les deux formations avaient décidé de porter plainte.

Finalement, l'UEFA a débouté les Madrilènes et les Barcelonais. La Casa Blanca, qui pointait du doigt la conduite antisportive des Blaugrana, n'a donc pas convaincu l'instance européenne. «Dans le cas du comportement des joueurs catalans, il a été estimé qu'il n'y avait aucune stratégie commune de provocation des joueurs madrilènes, tandis que, dans le cas de Pepe, la décision factuelle de l'arbitre est confirmée», peut-on lire dans un communiqué.

Xavi - «cela nous dérange»

Du côté du Barça, la plainte contre José Mourinho pour ses propos virulents sur l'arbitrage a donc également été rejetée. Une procédure ayant été ouverte par l'UEFA au sujet du technicien portugais, son cas sera tout de même examiné le 6 mai prochain. Place donc au terrain à présent. «On essaye de parler de foot, mais on n'en parle qu'un petit peu en ce moment. On ne parle que de choses qui n'ont rien à voir avec le sport. Cela nous dérange», a expliqué Xavi en conférence de presse.

S'il juge «lamentable» la plainte du Real, l'international espagnol est bien conscient que le Special One est un «entraîneur polémique» et que cela peut créer certaines tensions. Ces dernières n'auront d'ailleurs aucune répercussion sur la sélection espagnole. «Nous avons remporté ensemble un Euro et une Coupe du monde, dans une ambiance formidable. Il n'y a pas de raisons que tout cela entraîne de mauvaises relations en sélection», a voulu rassurer Xavi. En attendant, les joueurs ne se feront certainement pas de cadeaux mardi au Camp Nou...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB