Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Gaby oh Gaby, une fin de Lyon…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 21/03/2011 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Gaby oh Gaby, en sang mais pas mort et le show Mollo sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, une fin de Lyon, Paris capitule et Monaco, grandeur et décadence. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Gaby oh Gaby, une fin de Lyon…
Heinze pouvait bien recevoir les félicitations de Mandanda.

Les valeurs en hausse

Gaby oh Gaby

Gabriel Heinze l'avait dit : un clasico n'est jamais un match comme les autres. Le défenseur marseillais, un peu en perte de vitesse ces dernières semaines, l'a prouvé en rendant une copie parfaite face au Paris Saint-Germain. Impeccable derrière où son expérience et sa grinta lui ont permis de remporter de nombreux duels, l'Argentin a aussi et surtout été l'auteur d'un joli coup franc. Un but qui ne pouvait pas mieux lancer ce clasico. En cette fin de saison, Heinze fera tout pour que l'OM conserve sa couronne.

En sang mais pas mort

Gervais Martel avait prédit le cercueil à ses joueurs s'ils continuaient à jouer comme face à Toulouse (0-1). Visiblement, les Sang et Or n'ont pas encore envie d'être enterrés. A Montpellier ce week-end, leur révolte fut impressionnante. Vainqueur 4-1 d'Héraultais qui restaient pourtant sur un bon nul à Paris, les Artésiens ont prouvé qu'ils n'avaient pas encore dit leur dernier mot dans la course au maintien. Si le chemin est encore long, les Lensois se sont au moins remis dans le sens de la marche.

Le show Mollo

Si le Stade Malherbe de Caen est 13e du classement aujourd'hui, et donc bien parti pour se maintenir, il peut dire un grand merci à son buteur, Youssef El-Arabi. Mais aussi à Yohan Mollo. Face à Arles-Avignon, c'est lui qui a débloqué la situation en inscrivant un splendide coup franc. Dans tous les bons coups ou presque de son équipe, le milieu de terrain normand est pour beaucoup dans la victoire de son équipe (2-0). C'était le show Mollo dimanche à Michel-d'Ornano.

A part ça ? Auteur d'un doublé, Ireneusz Jelen a permis à l'AJ Auxerre de l'emporter 2-0 face à Sochaux et de sortir du même coup de la zone de relégation. Le Polonais a mis le réveil au bon moment.

Les valeurs en baisse

Une fin de Lyon

Demi-finaliste la saison dernière, l'Olympique Lyonnais a cette fois quitté la Ligue des Champions au stade des huitièmes de finale. La faute à un grand Real Madrid, emmené par un Karim Benzema euphorique en ce moment, mais aussi et surtout à un tout petit Lyon. Incapables de se montrer dangereux devant, complètement dépassés en défense, les Gones ont sombré à Bernabeu (3-0). Et dans la foulée, les hommes de Claude Puel ont subi une nouvelle désillusion en concédant le match nul à domicile face à Rennes en championnat (1-1). Sale semaine vraiment…

Paris capitule

Malheur au vaincu disait-on avant le clasico. S'ils n'ont pas à rougir de leur prestation, les Parisiens se sont inclinés 2-1 au Vélodrome et peuvent aujourd'hui constater les dégâts. Toujours 5es du classement, les hommes d'Antoine Kombouaré comptent maintenant dix points de retard sur le leader, Lille, et cinq sur Rennes, virtuellement qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Autant dire que le titre s'est envolé pour le club de la capitale et qu'il faudra maintenant cravacher pour espérer accrocher le podium au soir de la 38e journée.

Monaco, grandeur et décadence

Monaco n'en finit plus de souffler le chaud et le froid dans ce championnat. Enfin, surtout le froid en ce moment à vrai dire. Alors qu'on les croyait capables de relancer la machine après une victoire à Bordeaux (0-1), les Monégasques sont retombés dans leurs travers face à Nancy (0-1). Résultat, le club de la Principauté replonge dans la zone de relégation et compte de nouveau trois points de retard sur le premier non-relégable, l'AJ Auxerre. Il reste dix matchs aux hommes de Laurent Banide pour sauver ce monument du championnat de France, plus que jamais en péril.

A part ça ? Nicolas Penneteau pourrait longtemps regretter son erreur commise face à Bordeaux. Alors que son équipe s'apprêtait à prendre trois précieux points dans la course au maintien, le gardien valenciennois a commis l'irréparable et le club nordiste est aujourd'hui 16e du classement…

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB