Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Les autres matchs
Par Christophe Andreeff - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 15/08/2004 à 19h13
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La deuxième journée de Ligue 1 a offert un véritable festival de buts et marque le retour en forme de plusieurs formations. Monaco et Metz prennent la tête.

Bilan global de la soirée :

Que d'animation sur tous les terrains hier soir, avec pas moins de trente deux buts marqués. On totalise quatre superbes victoires à domicile. Auxerre affiche son orgueil et s'impose contre la séduisante équipe rennaise (3-1). Bordeaux lamine les Aiglons (5-1), alors que Lens enflamme un stade Bollaert plein, au détriment de Saint-Etienne (3-0). Enfin, Monaco ne tremble pas contre Istres (2-1). La plus étonnante des victoires à l'extérieur demeure la performance des Toulousains et ses recrues contre Strasbourg (1-4). Metz poursuit également son bon démarrage, avec une nouvelle victoire à Ajaccio (1-2). A part le PSG contre Caen, une seule autre rencontre se solde par un score de parité entre Nantes et Bastia (1-1).

Les buteurs ont été à la fête avec un premier triplé pour le bordelais Chamakh qui ne dispute pas les JO avec sa formation marocaine. Laslandes inscrit son second but. Autre satisfaction pour Toulouse, avec des buts signés notamment du meilleur buteur de Ligue 2 l'an passé, à savoir Suarez. Dalmat et Moreira sont aussi de la fête. Il faut retenir également le bon doublé de Keita avec Lens et le comportement d'ensemble positif des recrues comme Kallon et Maicon avec Monaco, tout comme celui des défenseurs, à l'image du sochalien Potillon ou du parisien Yepes. Voilà qui continue de promettre du grand et beau spectacle.

Bordeaux retrouve un visage conquérent : Bordeaux 5-1 Nice

Les Girondins ont parfaitement rempli leur contrat à domicile, en s'imposant contre une pâle équipe des Aiglons qui ne compte toujours aucun point. Ils ont subi la loi de Girondins soudés et appliqués qui ouvraient rapidement le score, sur une erreur de Grégorini. Le portier niçois se trouait sur son dégagement d'un corner plongeant de Rieira (1-0). La suite offrait un véritable festival de Chamakh qui allait réaliser son premier coup du chapeau. Il reprenait de la tête et en extension, un coup franc de Francia (2-0, 23'). Il fallait ensuite attendre la seconde période, alors que Bordeaux poursuivait son festival offensif. Chamakh profitait d'une ouverture de Laslandes pour tromper Grégorini du droit d'une frappe exceptionnelle (3-0, 55'). Les Aiglons réagissaient timidement et parvenaient à réduire le score. Jarjat mettait à profit une erreur de relance de Ramé pour marquer à bout portant (3-1, 64'). Le répit était de courte durée. Chamakh marquait une nouvelle fois de la tête. Suite à un centre de Jemmali (4-1, 71'). Enfin les Aiglons regrettaient un peu plus le départ de Laslandes, meilleur buteur en activité et qui marquait d'une demi-volée du pied droit (5-1, 88'). Malgré un fléchissement logique sur la fin, Bordeaux a affiché des valeurs collectives et individuelles prometteuses. Nice devra se reprendre contre Marseille.

Monaco se place en tête : Monaco 2-1 Istres

Les Monégasques déroulent les victoires et offrent un visage séduisant en ce début de saison. Solides dans le jeu, ils ont adopté un systme de jeu tonique à une touche de balle contre Istres, pour une victoire logique. Les nouvelles recrues se montraient parfaitement à l'aise. Kallon inscrivait très vite le premier but d'une tête en pleine extension, sur un service côté droit de Maicon (1-0, 6'). Ce dernier inscrivait d'ailleurs le second but monégasque, reprenant au point de penalty un coup franc de Chevanton. Sa tête décroisée se voulait imparable et allait se loger dans le coin gauche de Weber (2-0, 30'). Les Istréens réagissaient courageusement. Montano réduisait la marque d'une frappe croisée du droit, à ras de terre, après une passe d'Ilic. Istres n'aura pas démérité, mais incontestablement Monaco était un cranc au-dessus.

Metz surprend son monde : Ajaccio 1-2 Metz

Les Lorrains effectuent un surprenant début de parcours, en enchaînant avec une seconde victoire. Ils s'imposent en déplacement en Corse, fort d'une excellente défense et pour avoir su prendre le jeu à son compte. Suite à une astucieuse déviation de Gueye, Tum frappait de l'extérieur du pied droit et voyait Trévisan accompagner la course du ballon sous sa barre (0-1, 7'). En seconde période, Gueye réalisait le break, profitant d'une bonne incursion de Ribery dans la défense adverse. Il marque en deux temps (0-2, 51'). La réaction corse intervenait trop tard, malgré la réduction du score signée Chapuis, d'une reprise de volée du gauche. Les Corses devront encore attendre pour inscrire les premiers points.

Lens retrouve sa flamme : Lens 3-0 St-Etienne

Les Sang et Or ont enflammé Bollaert lors de la venue du promu stéphanois, dépassé par la fougue lensoise. Inspirés et portés en permanence vers l'offensive, ils ont été à l'honneur. On a notamment vu un excellent Leroy. Keita a inscrit un splendide doublé, avec un premier but issu d'une combinaison sur l'aile gauche entre Cousin et Carrière. Il marque de l'intérieur du pied droit (1-0, 26'). Avant la pause, il reprenait un centre de Leroy à hauteur du point de penalty, de la tête (2-0, 40'). Cousin concluait le festival sur penalty (3-0, 72'). Lens retrouve sa verve d'antan, fort de son bon recrutement et c'est tout bonus.

Toulouse en force : Strasbourg 1-4 Toulouse

Quelle déconvenue pour les Alsaciens contre un TFC ultra-performant en attaque et qui a su profiter des carences défensives de son adversaire. Dalmat propulsait le ballon au fond des filets, suite à un décallage sur coup franc de Moreira (0-1, 6'). Quel but  exceptionnel ! Trois minutes plus tard, Suarez réalisait le break de la tête, au point de penalty (0-2, 9'). Assomés, les Alsaciens connaissaient les pires difficultés à se reprendre. Moreira aggravait le score, d'une frappe du droit en force (0-3, 27'). Le cauchemar était loin d'être fini, puisque Suarez réalisait son premier doublé, d'un beau tir croisé du droit, après un service d'Emana (0-4, 77'). Pagis sauvait les meubles, grâce au bon travail d'Arrache (1-4, 90'). Toulouse peut sereinement voir venir le PSG. Son recrutement audacieux paie pour l'instant de la plus convaincante des manières.

Nantes fidèle à ses habitudes : Nantes 1-1 Bastia

Profitant des vacances, les Canaris disputent cette première rencontre de la saison devant un public relativement bien fourni. Nombreux sont ceux qui échappent à quelques heures de plage pour se rendre à la Beaujoire. Si Ahamada ouvrait le score à la reprise, suite à un centre de Yapi sur l'aile gauche et une tête rageuse, l'espoir de victoire serait provisoire (1-0, 47'). Combatifs et ne lâchant rien, les Corses égalisaient logiquement par André, suite à une combinaison avec Née qui se terminait par une tête plongeante victorieuse entre Savinaud et Toulalan. Nantes tarde à démarrer sa saison.

Auxerre retrouve sa rage : Auxerre 3-1 Rennes

A côté de la plaque à Lille, les Bourguignons ont parfaitement réagi à domicile. A force d'attendre des opportunités de contres, les Bretons ont lâché prise. Sur un coup franc de Cheyrou, Bolf était le plus prompt à la récupération et ouvrait le score de la tête (1-0, 50'). Celui-ci doublait la mise dans la foulée, d'une volée du pied droit aux six mètres (2-0, 53'). Kalou venait conclure ce festival offensif, d'une tête qui allait se loger aux fonds des buts bretons avec l'aide du poteau et d'Isaksson (3-0, 68'). Les Bretons sauvaient l'honneur par Frei, d'une tête piquée aux neuf mètres (3-1, 85'). Rennes pourra se reprendre à domicile. Auxerre devra conserver sa régularité.

La troisième journée de Championnat sera intéressante à plus d'un titre. On verra si Caen parviendra à accrocher le leader monégasque, si Istres pourra contenir la fougue lensoise et enfin qui des Verts ou des Alsaciens engrangeront leurs premiers points éventuels. Du côté des belles affiches, on s'intéressera à la confrontation entre Sochaux et Auxerre et un premier derby azuréen entre Nice et Marseille. Bordeaux tachera de confirmer sa forme offensive à Lille, alors que le PSG défiera Toulouse et ses recrues dans un Stadium surchauffé. On s'attend encore à ce que les filets tremblent, en attendant la conclusion le dimanche avec Metz-Lyon. On n'oubliera pas de suivre l'équipe de France, version Domenech.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB