Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Procédure ouverte contre Nasri et Wenger, l’entraîneur d’Arsenal demande à l’UEFA de s’excuser
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 10/03/2011 à 18h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Remontés contre l'arbitre M. Busacca suite à sa décision d'exclure Robin Van Persie face au Barça, Samir Nasri et Arsène Wenger sont dans le collimateur de l'UEFA et risquent la sanction. Se sentant victime et non coupable, l'entraîneur d'Arsenal a demandé des excuses à l'instance européenne.

Procédure ouverte contre Nasri et Wenger, l’entraîneur d’Arsenal demande à l’UEFA de s’excuser
Se sentant lésé, A. Wenger ne décolère pas

Mardi soir au Camp Nou, à la 56e minute du choc entre le Barça et Arsenal (3-1), l'arbitre M. Busacca perdait son sang froid et donnait un second carton jaune synonyme de rouge à Robin Van Persie pour avoir tiré au but en position de hors jeu, une seconde après le coup de sifflet de l'arbitre.

Certes, le règlement plaide en faveur de l'arbitre, mais son application trop stricte et disproportionnée (étant donné la gravité minime de la faute du Néerlandais en rapport par exemple avec le geste non sanctionné d'Eric Abidal qui a saisi l'attaquant des Gunners au cou avant la mi-temps) a fait enrager les Canonniers, qui, rappelons le, étaient virtuellement qualifiés à ce moment-là du match.

A. Wenger – «un peu plus d'humilité ferait du bien à l'UEFA»

Après la rencontre, les Londoniens ne s'étaient pas privés de dire tout le mal qu'ils pensaient de l'arbitrage du Suisse. «Il a tué le match» , avait par exemple lancé Wenger, trouvant la sanction «

incroyable». Mais dans le football moderne, en France comme sur la scène européenne, il est visiblement interdit de se plaindre, interdit de critiquer les arbitres ou les instances sans risquer systématiquement la sanction.

L'UEFA a en effet ouvert une procédure à l'encontre de Wenger et du milieu Samir Nasri pour avoir vivement critiqué l'arbitre. Une décision vilipendée par l'entraîneur d'Arsenal. «Un peu plus d'humilité ferait du bien à l'UEFA. S'excuser pour ce qui s'est passé serait bien mieux que d'accuser des gens qui n'ont rien fait de mal» , a réagi Wenger ce jeudi. Des propos qui ne feront à coup sûr qu'aggraver son cas…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB