Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Baromètre de la Semaine - N°2
Par Marc Lepannetier - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 19/11/2003 à 22h34
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cette semaine, les faits marquants de l'actualité du ballon rond : côté valeurs en hausse, les Frenchies sont prêts, Nice et Lille même combat, et la femme en noir. Pour les valeurs en baisse, Barthez aux oubliettes, Vahid va mal dormir, et Bordeaux et Guingamp se cherchent. 

Les valeurs en hausse

Les Frenchies sont prêts

La saison anglaise a commencé, comme de tradition, par le Community Shield et l'opposition entre Manchester United et Arsenal a, pour le moins, été très engagée. L'occasion pour ces deux ogres de la Premier League de se jauger, de s'impressionner et, pour nous, de voir où en sont nos Frenchies. Comme à l'accoutumée, deux buts inscrits par des Bleus sont venus relever la sauce anglaise. Une tête piquée sur corner de Silvestre et une égalisation rapide de Henry sur un magnifique coup franc de plus de trente mètres. Manchester, sans Barthez (voir valeurs en baisse), gagnera bien le premier trophée de l'année aux tirs aux buts mais la satisfaction était de mise des deux côtés. Avec, pour Arsenal, le très bon retour de Vieira après trois mois d'arrêt, la belle prestation de Henry durant la mi-temps qu'il a joué après seulement dix jours d'entraînement, tout comme l'excellente rentrée de Pires et de Wiltord pour la seconde période. Côté Mancunien, Silvestre a été impeccable dans son rôle préféré de défenseur central, il a d'ailleurs été élu l'homme du match. De quoi lui faire dire :

"J'aime cette position, j'ai plus d'influence sur le jeu. Pour le reste, c'était encore un match d'avant-saison. Le résultat de compte pas trop." Sauf peut-être pour Barthez qui a vu son concurrent briller lors de la séance des tirs aux buts et marquer ainsi des points.

Nice et Lille, même combat 

Un effectif presque inchangé et un recrutement limité à la portion congrue (Laslandes et Dié pour Nice, Bodmer pour Lille), une dynamique entretenue par la saison précédente (entière pour Nice, sur la fin pour Lille), un bloc équipe bien en place, des joueurs volontaires, appliqués et non dénués de talent... Voilà pourquoi, entre autres raisons, ces deux équipes se retrouvent, naturellement et malgré deux matches difficiles, en tête du Championnat. Deux équipes qui jouent avec leurs moyens, en prenant l'adversaire pour ce qu'il est avec la nécessité que le combat à livrer mérite d'être disputé jusqu'au bout. On pourra certes leur reprocher un manque d'audace, mais comme le dit Claude Puel :"Donnez-moi Pauleta et je prendrai plus de risques". Mais déjà, du côté de Nice et selon José Cobos "le jeu est plus fluide que la saison dernière". Comme si la longue menace de l'année dernière pouvait être définitivement mise à exécution cette saison. Car les Aiglons semblent encore bien partis pour mener la vie dure aux équipes du haut du classement. D'où les Lillois, sorte de petit frère, risquent également d'y figurer assez longtemps. Maxifoot croit en eux. Surtout que la prochaine journée : Toulouse-Lille et Le Mans-Nice ne parait pas insurmontable.

La femme en noir

Pour la première fois en Europe, une femme en noir va être conviée à officier. Cette cérémonie aura lieu jeudi, à Stockholm. Sur le terrain : AIK Solna Stockholm-FC Fylkir pour le compte de l'UEFA. Au sifflet, une Suissesse de trente-six ans, Nicole Petignat : "Je me moque totalement d'être la première... mais c'est fantastique ! J'amais je n'aurais pensé être appelée en Coupe d'Europe. C'était un rêve..." Il devient réalité après cinquante cinq matches arbitrés pour le championnat helvètique. "Les joueurs m'ont acceptée, leur comportement à mon égard est motivant... On m'appelle parfois "monsieur" sur le terrain. Ca ne me gêne pas. Je suis considérée comme un arbitre, pas comme une femme qui arbitre. Je m'en réjouis." Maxifoot aussi. Celle qui a déjà arbitré la finale de la dernière Coupe du monde féminine devant 90 000 spectateurs n'aura pas le trac et sera sûrement à la hauteur malgré ses 165 cm. Maxifoot ne peut donc que saluer l'ouverture à l'Europe pour les femmes arbitres, mais une question doit nous interpeller, à quand une femme arbitre de champ dans notre Ligue 1 ? 

Les valeurs en baisse

Barthez aux oubliettes ?

Fabien Barthez semble désormais en passe d'être détrôné par Tim Howard dans les cages du club champion d'Angleterre, à une semaine du coup d'envoi de la Premier League. En effet, le gardien américain a arrêté deux penaltys dimanche et a permis à United de remporter le Community Shield aux dépens de son rival Arsenal. Ce qui a fait dire à Alex Ferguson. "Il ne montre aucune peur et fait preuve d'une grande agilité. Nous sommes très contents de lui." Alors que dimanche, Barthez n'était même pas sur le banc des remplaçants on est donc en droit de s'inquiéter pour la saison à venir de Fabien. Car même s'il avait bien a disputé le dernier match de pré-saison de United contre le Sporting Lisbonne, Manchester a perdu ce match 3-1 après avoir remporté les quatre rencontres de sa tournée américaine avec Howard dans les buts. Des signes inquiétants lorsque l'on sait que Ferguson n'a plus une confiance extrême envers le gardien des Bleus. Et même s'il n'a pas dit s'il allait titulariser Howard lors de la première journée du championnat d'Angleterre, Silvestre, lui, a ajouté qu'Howard l'avait beaucoup plus impressionné que le nouveau gardien d'Arsenal, Jens Lehmann. "On a peut-être eu un avantage dans ce secteur aujourd'hui", a-t-il conclu. Où comment un compatriote dit du bien du concurrent de Fabien et peut définitivement lui miner le terrain et le moral... Maxifoot s'inquiète donc pour son avenir immédiat. 

Vahid va mal dormir

Un point en deux matches, zéro but marqué, un prochain match à disputer encore à l'extérieur (Metz), puis la réception de Monaco. Le tout petit bilan et le programme à venir du PSG doit laisser Vahid bien songeur. De quoi, pour le moins, être inquiet en mesurant toute la tâche qui reste à accomplir pour espérer atteindre les grands objectifs européens. Les beaux discours et la méthode n'apportent pas, pour l'instant, l'agressivité et le mental nécessaire au dépassement de soi. Comme si le groupe restait chloroformé par la saison passée. "On a besoin d'une première victoire pour démarrer vraiment la saison. Plus elle tardera et moins on aura confiance", confirme Potillon. "Il faudra être patient", prédit Vahid. Garder confiance et être patient, deux leitmotive qui sonnent déjà comme une rengaine pour les supporters parisiens. Alors qu'ils aimeraient tant rêver, Halilhodzic, lui, doit déjà mal dormir...

Bordeaux et Guingamp se cherchent

Les deux meilleures équipes de la fin de saison dernière, ou presque, sont aux deux dernières places du championnat. Aucun point et aucun but inscrit pour toutes les deux. Un effectif chamboulé, la perte du buteur maison (Pauleta et Drogba), de nouveaux éléments à intégrer et un amalgame à trouver. Dans le même ordre d'idée mais à l'inverse de Nice et de Lille (voir valeurs en hausse), les mêmes conséquences produisent les mêmes effets sur ces clubs. Rien de très étonnant à tout cela. Seulement voilà, les points perdus ne se rattrapent plus et Guingamp-Bordeaux est la prochaine affiche du bas de tableau. Ces deux équipes qui se cherchent vont donc se trouver. Dès à présent, malheur au vaincu. Toujours est-il qu'un tel démarrage n'engage rien de bon pour la suite de leur saison, même si les Girondins, notamment, nous ont déjà habitué à des départs poussifs... 

Merci, et à la semaine prochaine !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB