Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Auxerre pris au piège du Milan - L’avis du spécialiste (Auxerre 0-2 Milan)
Par Nicolas Lagavardan - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 23/11/2010 à 22h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AJ Auxerre a lutté avec ses armes, mardi soir lors de la 5e journée de Ligue des Champions, mais n'a pas pu empêcher Ibrahimovic de qualifier le Milan AC pour les huitièmes (0-2). Cette défaite condamne les coéquipiers de Pedretti qui ne peuvent plus espérer que la troisième place.

Auxerre pris au piège du Milan - L’avis du spécialiste (Auxerre 0-2 Milan)
64e : Ibrahimovic félicité après l'ouverture du score

L'avis de Nicolas Lagavardan

L'AJ Auxerre n'est peut-être pas la meilleure équipe d'Europe. Mais au niveau de l'engagement et de l'envie, les coéquipiers de Pedretti n'ont rien à envier à personne. Face à des Milanais sans Ronaldinho ni Pirlo mais avec Robinho et Ibrahimovic en attaque, les Bourguignons ont pris le match à bras le corps, sans complexe et sans s'affoler, portant rapidement le danger devant le but d'Abbiati. Alors que les Lombards ronronnaient leur football et semblaient attendre l'erreur adverse, l'AJA ne pouvait pas rivaliser techniquement. Mais sa fougue et sa combativité déployées en première mi-temps laissaient entrevoir un énorme exploit…

Auxerre séduisant mais limité techniquement

A condition toutefois de ne pas se planter un couteau dans le dos, comme sur cette passe dans l'axe de Coulibaly interceptée par Gattuso qui, heureusement pour les Auxerrois, est doté d'un pied carré qui ne lui a pas permis de trouver le cadre face au but, pour la meilleure occasion de la première période (38e). Après la pause, l'intensité est retombée d'un cran, avec des Auxerrois émoussés et des Milanais toujours pas décidés à accélérer. Mais alors qu'on ne l'attendait plus, Ibrahimovic sortait de sa boite pour ouvrir le score (64e).

Milan se qualifie à l'expérience

Dès lors, les Milanais ont joué de leur supériorité technique et de leur expérience pour conserver ce résultat qui les qualifie pour les huitièmes de finale avant même le dernier match, et condamne à la fois Auxerre et l'Ajax (battu par le Real Madrid dans l'autre match) à se battre pour la troisième place. Comme au match aller, et comme depuis le début de leur campagne européenne, les hommes de Jean Fernandez n'ont pas démérité, affichant un visage plutôt séduisant malgré les faibles moyens du bord, faisant honneur à leur maillot.

L'homme du match : Zlatan Ibrahimovic (Milan AC)

Les grands joueurs n'ont besoin que d'une occasion. Zlatan Ibrahimovic est donc un grand joueur. Pas très heureux dans ses choix pendant une heure, le géant suédois a débloqué la situation d'un tir maitrisé, en profitant de sa première situation favorable.

Ils ont brillé

Grichting a été monumental dans l'axe de la défense. Souvent confronté à Flamini ou Robinho, Hengbart s'en est très bien sorti mais il a dû céder sa place à l'heure de jeu. Ndinga et Pedretti n'ont pas à rougir de leur prestation face au milieu rossonero. Impérial dans son placement, Thiago Silva était infranchissable, il a notamment coupé quasiment tous les contres auxerrois. Abbiati a fait son job en début de match, quand son équipe n'était pas encore dans le coup. Une belle débauche d'énergie pour Flamini, disponible tant défensivement qu'offensivement.

Ils ont déçu

La moindre erreur se paie cash à ce niveau. Après avoir frôlé la correctionnelle avant le repos avec une passe catastrophique dans l'axe, Coulibaly a manqué de vigilance au marquage sur l'ouverture du score, laissant à Ibrahimovic le mètre d'avance suffisant pour marquer, et n'a rien pu faire sur le second de Ronaldinho. Oliech ne manque pas d'énergie mais son faible niveau technique a réduit ses efforts à néant. Si ce n'est sur le deuxième but tardif de Ronnie, Robinho n'a pas tiré le Milan vers le haut, peu inspiré dans ses dribles. Le capitaine Ambrosini a commis beaucoup de fautes en première période, logiquement averti.

La note du match : 5/10

Sur l'ensemble du match, le spectacle n'a pas atteint des sommets à l'Abbé Deschamps. La première mi-temps a été plus rythmée que la seconde mais les occasions franches ont finalement été assez peu nombreuses. Le déficit technique des Auxerrois les ont empêchés de monter la marche.

Les buts

- Sur une ouverture de Seedorf détournée dans l'axe par Dudka, Ibrahimovic prend Coulibaly de vitesse pour expédier le cuir sous la barre d'une frappe violente du droit à l'entrée de la surface (64e, 1-0).

- Robinho s'infiltre sur l'aile droite et sert Ronaldinho dans la surface qui profite de la passivité de Coulibaly pour doubler la mise en trouvant le petit filet opposé d'un tir enroulé du gauche (90e, 0-2).

Quatrième de son groupe, Auxerre ne jouera pas les huitièmes de finale de la Ligue des Champions mais peut encore espérer accrocher la troisième place aux dépens de l'Ajax, à condition de ramener un résultat de Madrid... De son côté, le Milan AC sera bien présent au printemps.


Ligue des Champions / Groupe G, 5e journée
AJ Auxerre – Milan AC : 0-2 (0-0)
Stade Abbé Deschamps
Arbitre : Damir Skomina (Svn.)
But : Ibrahimovic (64e), Ronaldinho (90e)
Avertissements : Ambrosini (45e), Nesta (86e)

Auxerre : Sorin – Hengbart (Chafni, 59e), Coulibaly, Grichting, Dudka - Pedretti, Ndinga - Oliech, Sammaritano, Birsa – Contout (A. Traoré, 82e). Entraîneur : Jean Fernandez.

Milan : Abbiati - Abate, Nesta, Thiago Silva, Zambrotta – Gattuso (Strasser, 90e+2), Ambrosini, Flamini – Robinho, Seedorf (Boateng, 76e), Ibrahimovic (Ronaldinho, 86e). Entraîneur : Massimiliano Allegri.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
5,0
Sur l'ensemble du match, le spectacle n'a pas atteint des sommets à l'Abbé Deschamps. La première mi-temps a été plus rythmée que la seconde mais les occasions franches ont finalement été assez peu nombreuses. Le déficit technique des Auxerrois les ont empêchés de monter la marche.


Sondage Maxifoot
Lionel Messi mérite t-il de remporter le Ballon d'Or 2019 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB